[Review VF] BRZRKR tome 3/3

[Review VF] BRZRKR tome 3/3

Après un excellent tome 1, un tome 2 tout aussi bon, arrive le dernier tome de la trilogie chez Delcourt. Enfin, est-ce vraiment le dernier ?

BRZRKR est le comics de Keanu Reeves, mais pas que. L’acteur a su s’entourer d’une très bonne équipe, les chevronnés Matt Kindt et Ron Garney. Le premier tome introduisait le personnage de B., alias Unute, un immortel et excellent combattant. Il fournit ses compétences à une organisation qui lui promet en échange un moyen de terminer sa vie. Très orienté action, le premier tome mélangeait John Wick à Wolverine. Cependant, le tome 2 allait dans une nouvelle direction assez surprenante, plus spirituelle, en approfondissant le personnage principal. Ce tome 3 finit la transformation de la série.

Ayant quitté son corps, Unute revient, et en rage. L’album commence donc par une grosse scène d’action. Les intrigues sont ensuite développées, notamment avec des révélations sur l’entourage du personnage. Diana développe ses propres pouvoirs, et décide de l’aider, tandis que l’organisation poursuit ses desseins. Le scénario déploie toute sa complexité dans ce tome. Si le début de la série était très terre-à-terre, l’histoire est désormais bien plus fouillée. La dimension spirituelle et mystique, voire science-fiction, est embrassée, et le récit nous surprend finalement beaucoup : en lisant le premier tome, je ne pensais vraiment pas en arriver là.

La grande force de la série est finalement d’aller là où on ne l’attend pas. Un comics créé par Keanu Reeves, avec un scénario correct mais sans surprise, se serait probablement vendu. Il est donc assez étonnant de découvrir une série bien plus profonde qu’elle ne semblait. Ce tome 3 finit d’en dévoiler les principaux aspects, et on peut dire que cette saga est bien plus ambitieuse que ce qu’elle laissait paraître ! Je n’en dirait pas plus, puisqu’il est difficile de s’attarder sur le scénario sans risquer de spoiler. Le point de départ d’un guerrier immortel qui massacre pour espérer mourir n’était vraiment qu’une accroche.

Avec tous les nouveaux éléments rajoutés, ce tome est aussi le plus compliqué des trois, et il faudra être attentif à la lecture. C’est aussi probablement celui où il se passe le plus de choses. L’univers qu’on nous présente est en effet beaucoup vaste qu’espéré. La fin est assez surprenante, et très ouverte. Autant le dire clairement, il ne s’agit que de la conclusion d’un cycle. Certains éléments introduits à la fin appellent fortement à une suite, et on espère qu’elle arrivera rapidement. Au niveau des dessins, Ron Garney continue son très bon travail des deux premiers tomes.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Les révélations
- Les surprises
- L'ambition du récit

LES POINTS FAIBLES

- A suivre ?

 

4.5

 

Conclusion

Ce tome 3 permet de terminer la transformation de BRZRKR entamée dans l’album précédent. Une trilogie captivante à lire, même si elle appelle à une suite.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[Review VF] Arrowsmith tome 2

[Review VF] Arrowsmith tome 2

13 Avril 2024

La suite de l'excellent comics de Busiek et Pacheco

[Review VF] Hellboy & BPRD tome 8

[Review VF] Hellboy & BPRD tome 8

30 Mars 2024

Avec Olivier Vatine

[Review VF] Dark Ride tome 1

[Review VF] Dark Ride tome 1

20 Mars 2024

Parc d'attraction et horreur

  • mmat1986
    mmat1986

    il y a 3 mois

    Pour la question à suivre? bah en quelque sorte car delcourt durant un échange avec un lecteur sur leur page facebook à annoncé que 2 autres livres sortiraient contenant des histoire complémentaires environs 2 par livre et apparemment ça va être adapté par Netflix (mouais sauté pas de joie....car à par dans les bouquins rien n'a été vu ou dit ailleurs donc...)

    personnellement j'ai pris les 3 livres mais franchement le 1er m'avait laissé un gros sentiment de "mouais ok" et au final une fois le dernier bouquin terminé je me suis dit "mouais pas plus ouf" le titre est tout de m^me un assemblage de truc déjà vu mille fois à commencer par le personnage central qui en gros est un mix de plein de perso tel que wolverine/ hulk et j'en passe, les personnages autours n'ont jamais de développement, la partie graphique est par moment incompréhenssible enfin dommage au départ je voulais croire à ce titre mais je le trouve plus anecdotique qu'autre chose en fin de compte