[Review VF] Batman Chronicles – 1987 Volume 1

[Review VF] Batman Chronicles – 1987 Volume 1

La review du jour est un titre proposé par Urban Comics. Il s'agit de Batman Chronicles – 1987 Volume 1, écrit par Max Allan Collins, Frank Miller, Jim Starlin, Jo DuffyAlan Moore et Mike W. Barr, et dessiné par Jim Starlin, Denys B. Cowan, David Mazzucchelli, Chris Warner, Ross Andru, Dave Cockrum, Kieron Dwyer, Jim Aparo, George Freeman, Norm Breyfogle et Jerry Bingham. Il est sorti le 17 juin pour 35 euros. Il contient les titres US Batman #402-414 + Batman Annual #11 et Batman Birth of the Demon.

Après le départ de Dick Grayson , Batman se retrouve sans un Robin , jusqu'au jour où il croise la route de Jason Todd , un gamin des rues qui tente de lui voler les roues de sa Batmobile ! Après avoir défait une organisation criminelle, le Dynamique Duo est à nouveau réuni pour affronter les plus grandes menaces qui planent sur Gotham dont le Pingouin ou Gueule d'Argile .

Après moult et moult décalages le tant attendu Batman Chronicles est enfin arrivé ! Premier tome d’une nouvelle collection chez Urban Comics avec le même objectif que les Marvel Intégrales de chez Panini, à savoir regrouper  tous les épisodes d’un personnage années par années. À noter qu’Urban reprend dans la composition la collection du même nom lancée au USA mais qui débutait avec les récits du Golden Age. Mais au lieu de débuter par les tous premiers récits sur Batman , cette collection s’ouvre sur une année importante pour le personnage à savoir 1987 marquée par le récit Batman Year One contenu dans ce premier volume.

Il y a petit air de famille

Avant d’aborder le contenu du comics, on va commencer par faire un point sur l'édition de cette nouvelle collection. Comme l'avait dit François Hercouët dans une interview, ils se sont inspirés des intégrales Disney de Glénat pour leur collection et ça se voit. Que ce soit dans le format qui est un souple du même genre que les Don Rosa. Le dos a un début d'images qui sera complété par les futurs volumes. On trouve aussi une bande de tissu servant de marque page. Par contre, l’éditeur à fait un choix surprenant pour le récit Year One et Batman Son of Demon. En effet ici les couleurs sont d'origine et ne possèdent pas une colorisation moderne comme on peut le voir dans la collection le meilleur de Batman pour le cas de Batman Year One. ça ne gêne pas la lecture mais le choix surprend alors que les autres épisodes possèdent une colorisation moderne, toutefois ça leur donne un charme vintage qui renforce l’impression de lecture d’époque.

MDCU investigation pour vous servir !

Éditorialement il y a eu un vrai travail puisque presque chaque fin d'épisode comporte soit un approfondissement de la part d’Urban Comics sur certains éléments abordés dans un épisode, soit une postface, soit une traduction d’un courrier des lecteurs de l’époque. C’est ce dernier cas qui est plus étrange pour son utilité mais permet d’avoir quelques perles à lire pour connaître les réactions de certains lecteurs d’époque..

Pour revenir sur le contenu même de ce premier volume, il contient l'intégralité des épisodes du titre BATMAN (à l’exception de l’épisode 402 qui date de décembre 1986) sortis durant l’année 1987, accompagné de l’annual de l’époque ainsi que du graphic novel Batman Son of Demon.

Après un premier arc en 2 numéros classique dans l'histoire, mais efficace à lire. On s'attaque à l’incontournable l’incontournable Batman : Year One que l’on pourrait aussi appeler James Gordon : Year One tant les deux personnages se partagent la vedette au cours de ce récit. Même avec un regard moderne, on lit un récit où la narration a très peu vieilli et reste efficace, même si l'on saute un peu trop rapidement certaines scènes. En plus de moderniser efficacement Batman pour les années à venir, il dépeint une Gotham sombre et corrompue qui marquera les années à venir.

Le plus gros des numéros de ce volume sont écrits par Max Collins qui se démarque avec des moments comiques tout en dépeignant des menaces sombres.On retrouve de bonne idées que ce soit dans les vilains proposés allant du vilain sérieux au vilain plus atypique. Les histoires se lisent toujours bien et l’auteur nous captive. L'introduction nouvelle de Jason Todd est efficace et permet de mieux s'attacher au personnage sans compter que l'auteur lui installe un background bien ancré à Gotham et mets en place une relation avec Batman plus conflictuelle qu’avec Dick Grayson et qui promet d'évoluer. On voit l’évolution de l’univers de Batman vers celui que l’on va connaître dans les années actuelles.

Les épisodes 413 et 414 sont des récits complets écrit par d'autres auteurs que Max Collins. Le premier est assez anecdotique et classique dans son déroulé sans apporter grand chose aux personnages et à la lecture. Le suivant par contre marque le premier numéro écrit par Jim Starlin qui propose une histoire étonnante avec un Batman, plus émotionnelle que d'habitude et que l'auteur n'hésite pas à mettre en échec.

Vient ensuite l'annual de cette année avec 2 récits marqués par la même thématique : l’amour sous différentes formes. D’un côté un premier récit de l’immanquable Alan Moore qui propose une histoire d’amour tragique assez décalée, touchante mais à la chute sombre. Quant au second récit, beaucoup plus comique autour du Pingouin qui dit avoir changé par amour, dont la chute sera hilarante et touchante, l'auteur nous surprend beaucoup sur son écriture du vilain.

Enfin le dernier récit à aussi comme pour Year One la colorisation de l'époque. Le point fort c’est la relation entre Batman et la famille Al Ghul, très intéressante dans son développement où de vrais liens familiaux crédibles se créent entre eux malgré leurs différences idéologiques. Néanmoins le comportement de Batman surprend par son côté très protecteur et émotif comparé à ce que l’on voit actuellement. Ce n’est pas forcément un défaut mais ça n’est pas le portrait le plus commun que l’on voit du personnage. Tout cela trouve une chute tragique, qui marque et pose des bases qui seront reprises par Morrison des années plus tard dans son run (avec quelques changements dans le déroulé de certains évènements). Le vilain a un côté brutal dans ses meurtres qui marque plus le lecteur que ses origines, néanmoins cela dressent un parallèle intéressant avec Bruce Wayne . Le tout est très bien mis en scène par Jerry Bingham avec un style détaillé qui fait penser à George Pérez.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- La collection
- Year One Intemporel
- Le contenu éditorial
- Découvrir des épisodes inédits

LES POINTS FAIBLES

- Des épisodes anecdotiques inévitablement

 

4.5

Oldies de qualité

Conclusion

Ce premier tome riche en contenu est un must-have pour les fans de Batman . Malgré quelques épisodes plus anecdotiques et d’éventuels doublons pour les anciens lecteurs. Cette nouvelle collection démarre bien.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
Le planning de Batman Chronicles dévoilé par Urban

Le planning de Batman Chronicles dévoilé par Urban

22 Juillet 2022

Un rythme soutenu

[Review VF]  Animal Man Volume 1

[Review VF] Animal Man Volume 1

09 Juillet 2022

Edité par Urban Comics

[Review VF]  La Colère De Black Adam

[Review VF] La Colère De Black Adam

07 Juillet 2022

Edité par Urban Comics

  • mmat1986
    mmat1986

    il y a 4 jours

    On sait si ce genre de collection sera proposée pour les autres figures de DC?
    ça me plairait assez qu'on propose celà pour Green lantern et superman par exemple qui hormis leurs titre assez actuel n'ont pratiquement aucune publication plus "historique" et ça permettrait peut être d'avoir pour l'un la totalité de "man of steel" et pour l'autre la totalité de sa période "emerald twillight"

    et le golden age en collection serait sympa surtout que pour green lantern et flash ce n'était pas du tout ce que c'est aujourd'hui et chez panini par exemple les intégrale Spider-man (et autre) sont de merveilleuses petites pépites ça serait pas mal si Urban faisait celà plutôt que de rééditer ad nauseam les mêmes récits de batman....

    • Uraphire
      Uraphire - Rédacteur de l'article Staff MDCU

      En réponse à mmat1986

      il y a 4 jours

      L'éditeur en avait parlé une fois. Urban disait que si la collection avait du succés, ils comptaient l'étendre à Superman et la Justice League (Grosse attente si ça se réalise pour ma part)

      • mmat1986
        mmat1986

        En réponse à Uraphire

        il y a 4 jours

        Ah oui tu m'étonne! pour finir si il faut ça (et comme je suis qu'un faible qui change d'avis comme de chemise...) j'vais surement finir par prendre les batman aussi ...(ma conscience est entrain de se débattre pour m'obliger à me mettre moi même un coup de poing...)

  • JulEarthwalker
    JulEarthwalker

    il y a 3 jours

    Je rejoins l'avis de mmat1986 !
    Je suis super intéressé par ce genre de collections mais avoir choisi Batman c'est rééditer des arcs déjà connus. J'aurais préféré la JLA ou Wonder Woman. Et  comme on attend toujours Man of steel 2 (j'avais contacté Urban qui m'avait répondu en juillet 2021 que c'était prévu...), que la collection DC Confidential semble aussi subir un coup d'arrêt, on peut se poser des questions sur le fait que Chronicles soit pérenne et étendue à d'autres séries.
    Je vais aussi me procurer Batman Chronicles (et revendre mon Year One...) mais j'espère en être récompensé un jour !