[Review VF] Vampire La Mascarade Tome 1

[Review VF] Vampire La Mascarade Tome 1

La review du jour est un titre proposé par Urban Comics. Il s'agit de Vampire La Mascarade Tome 1, écrit par Tim Seeley, Tini Howard et Blake Howard et dessiné par Devmalya Pramanik. Il est sorti le 8 octobre pour 17.50€. Il contient les titres US Vampire The Masquerade #1-5.

Quand Cecily Bain, lieutenante brutale du Prince de Minneapolis, prend une jeune vampire sous son aile, elle est entraînée dans une conspiration dont elle peine encore à prendre la pleine mesure. Cecily pourra-t-elle s'échapper et sauver ce qui reste de sa famille ou sera-t-elle un autre pion sacrifié pour maintenir la seule chose sacrée aux yeux de la Mascarade : garder secrète l'existence des vampires au yeux de l'humanité ? Au même moment, à la périphérie de la ville, une famille de vampires anarques enquête sur un meurtre particulièrement vicieux... même pour les membres de leur espèce.

Parfois, l'immortalité ressemble à une condamnation à perpétuité. Une éternité de serviture.

L'univers de Vampire, La mascarade est assez intéressant dans le sens où l'on reste dans univers clairement vampirique avec les règles qui en découlent mais qui a tout de même ses spécificités. Entendez par là que la mythologie "classique" du vampire est respectée mais que l'on va quand même plus loin. Dans le même ordre d'idée, les vampires ne sont pas les seules créatures de la nuit à apparaître dans ce tome. Les loups-garous et les goules sont également présents et ont également leur intérêt (bien qu'il soit moindre, effectivement). De manière générale, on notera d'ailleurs que ceci est une des forces du titre. Nous avons un récit principal avec plusieurs mini-histoires, mini-intrigues qui s'y grèffent. Le tout nous donne un récit intéressant à l'univers étendu pour le moins impressionnant. Les dialogues sont bons, les personnages principaux, sans être tous attachants, ont leur lot de rebondissements et mettent en avant quelques thèmes intéressants à étudier.

Les dialogues sont bons ce qui n'empêche pas d'avoir une bonne quantité de scènes d'action dont certaines valent vraiment le détour.  Le chapitre 3, pour ne mentionner que celui-ci possède pas mal de violence avec une planche en pleine page qui vaut vraiment le détour.

J'ai toujours entendu dire "la vie, c'est naze, et ensuite, on meurt".

Pour ce qui est de la partie graphique, les dessins sont à la fois bons et réalistes. Parfois lugubres, ils participent clairement à l'ambiance générale du titre. Dans le même ordre d'idée, la colorisation est bonne et les jeux d'ombre intéressants.

La deuxième scène met la barre très haute. Elle a vraiment le mérite d'être claire en terme d'ambiance et de mise en scène. Tout cela pour dire qu'il y a de bonnes petites surprises en terme de graphisme.

En bonus, vous trouverez des éléments du jeu de rôle originel.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Une mythologie intéressante
- De bons dialogues
- Des scènes d'action et une violence bien dosée
- L'esprit du jeu de rôle, toujours présent
- Une bonne partie graphique

LES POINTS FAIBLES

Aucun en particulier

 

4

Lecture intéressante

Conclusion

Un bon récit qui devrait plaire aux amateurs de jeux de rôle comme aux autres.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[Review VF] Sandman : Death

[Review VF] Sandman : Death

07 Janvier 2022

Edité par Urban Comics

[Review VF] Skulldigger + Skeleton Boy

[Review VF] Skulldigger + Skeleton Boy

14 Décembre 2021

Edité par Urban Comics

Urban comics annonce Green Lanterns Corps pour 2022

Urban comics annonce Green Lanterns Corps pour 2022

14 Décembre 2021

En librairie pour 3 volumes

Pas d'avis pour le moment.