[Review VF] Roku

[Review VF] Roku

 

Bliss Editions a publié il y a quelques semaines la mini-série Roku, parue aux Etats-Unis chez Valiant. Elle est écrite par Cullen Bunn (X-Men Blue, The Sixth gun ) et dessinée par Ramon Bachs (Robin, Son of Batman ). Le tome regroupe donc les 4 numéros de la mini-série ainsi que des bonus dont les couvertures variantes et quelques pages encrées par le dessinateur. 

 

Si vous avez lu les aventures de Ninjak, vous connaissez déjà Roku. Cette femme était l’amante de l’espion Colin King avant de mourir. Elle a été ramenée à la vie et augmentée, mais en contrepartie, certains de ses souvenirs lui ont été enlevés. Elle est maintenant une mercenaire dotée de pouvoirs. Dans ce tome, elle est embauchée pour aller récupérer un objet mis en vente aux enchères, qui s’avère être une fillette, elle aussi augmentée grâce à de la technologie. L’anti-héroïne ve se retrouver face à des adversaires qui ont eux aussi été payés pour ramener la fille à la personne qui les a embauché.

 

On se retrouve donc dans une course poursuite où la fillette va passer entre les mains de plusieurs ennemis de Roku et c’est très haletant. Pour une fois, le fait que le rythme soit ultra rapide car il n’y a que quatre numéros à la série est un point positif, c’est hyper dynamique mais l’auteur arrive quand même à créer des liens entre les personnages, et à nous y attacher aussi. 

 

Pour la partie dessins, on a affaire à un artiste qui se rapproche d’un mangaka que ce soit au niveau des visages ou des scènes d’action où il ajoute des trames pour donner l’impression de mouvement ou d’impact. Cela peut attirer des lecteurs, mais ce n’est pas mon cas. De plus dès qu’on passe  aux scènes d’action, les fonds de case deviennent unis. Avec le personnage de Roku, on pouvait s’attendre à un style un peu plus réaliste et plus sombre. 

 

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Roku mise en lumière
- Roku dans le rôle de l'héroïne
- Un casting interessant

LES POINTS FAIBLES

- Des dessins qui ne collent pas à l'ambiance

 

4

Concentré d'action

Conclusion

Cette mini-série sur Roku est une bonne surprise. Bunn arrive à en faire une héroïne malgré le postulat de départ qui est qu'elle est payée pour récupérer la fillette qu'elle cherche à protéger. C'est un retournement de situation bien trouvé et appréciable. La partie graphique peut décevoir si elle n'est pas celle à laquelle on s'attend pour un titre thriller/espionnage.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[Review VF] Bloodshot Tome 1

[Review VF] Bloodshot Tome 1

23 Juillet 2020

Bloodshot par Tim Seeley et Brett Booth

Harbinger de 1991 en financement participatif

Harbinger de 1991 en financement participatif

1er Juillet 2020

Un aperçu durant le FCBD

Pas d'avis pour le moment.