[Review VF] Joker 80 ans

[Review VF] Joker 80 ans

La review du jour est un titre proposé par Urban Comics. Il s'agit de Joker 80 ans. Il est écrit et dessiné par un collectif d'auteurs avec, notamment, Jim Lee, Lee Bermejo, Paul Dini ou encore Scott Snyder et Jock. Il est sorti le 18 septembre pour 35 euros. Il contient les titres US Joker 80th Anniversary 100-Page Super Spectacular #1 et The Joker : 80 Years of the Clown Prince of Crime HC.

Le pire ennemi de Batman est également l'une des plus grandes vedettes de l'Univers DC et très certainement le vilain le plus fameux de la pop-culture.
Son histoire éditoriale tout aussi fascinante que celle de ses méfaits a accompagné celle de son rival au cours de 80 ans d'aventures dessinées. Retrouvez dans cet ouvrage les meilleurs récits du genre ainsi que le numéro de 100 pages entièrement inédits.

Le plus souvent, les anthologies sortent pour accompagner un évènement particulier (hors fêtes de fin d'années, bien sûr) et par évènement particulier, il faut bien évidemment comprendre la sortie d'un film. Cette fois, c'est l'exception qui confirme la règle puisque l'opus est sorti pour l'anniversaire d'un personnage à savoir les 80 ans du Joker . Il faut dire aussi que le principe est toujours aussi efficace. Après tout, un recueil anthologique reste le meilleur moyen de faire le tour rapide d'un super-héros ou d'un super-vilain. En partant de ce constat, il peut être un excellent point d'entrée pour le lecteur qui souhaite s'y mettre. Qu'en est-il de ce tome ? De manière générale, la recette est la même que pour toutes les autres anthologies : des numéros historiques, un travail éditorial de qualité et des ajouts inédits. 

 

Dans le cas présent, vous avez pas moins de 16 numéros qui vont de 1940 à 2013. Ajoutez cela cent pages inédites réalisées pour l'anniversaire du personnage et vous avez bien un panel d'histoires qui couvrent les 80 ans. Nous commençons avec Batman #1 écrit par Bill Finger et dessiné par Bob Kane et nous terminons avec Un deuil dans la famille soit Batman #17, écrit par Scott Snyder et dessiné par Greg Capullo. Nous avons pas moins de 11 récits datant d'avant 2000 autrement dit, avec une approche plutôt old school mais, d'un autre côté, nous avons 5 récits plus récents et, surtout, 100 nouvelles pages (des pages modernes donc). Autrement dit, il devrait y en avoir pour tous les goûts.

De manière générale, on notera que le volume a mis en avant un bon nombre de "grands noms" de l'industrie du comic book. Il y a Bill Finger et Bob Kane, bien évidemment, mais également Dennis O'Neil, Neal Adams, Jim Starlin, Paul Dini, Bruce Timm, Jeph Loeb , Jim Lee, Greg Rucka, Ed Brubaker, Scott Snyder, Greg Capullo, James Tynion IV, Brian Azzarrello, Lee Bermejo, pour ne citer qu'eux.

Pour ce qui est du travail éditorial, les écrits sont variés et surtout complets. Après une introduction de Dan Didio, nous passons à une série d'articles qui revient sur plusieurs éléments du personnage. Nous avons "Non, nous ne sourierons pas" de Billy Jensen qui revient sur la création du personnage (notamment concernant son aspect) tandis que d'autres écrits vont revenir sur le personnage au sens large (par Mark Hamill) ou encore sur le Joker version animé (par Paul Dini).

Bref, il s'agit d'un excellent opus. On ne peut pas vraiment dire que l'opus va vous permettre de découvrir le personnage. Après tout, qui ne connait pas le Joker ? Mais personnage connu ou non, que vous ayez une bonne culture du personnage ou non, vous allez forcément prendre du plaisir et découvrir des choses.

Je vous quitte avec un extrait de l'opus :

Quand Bill Finger et Bob Kane créèrent un nouveau héros, ils eurent besoin d'un nouveau méchant à lui opposer. Avec Jerry Robinson, ils s'inspirent du visage de l'homme qui rit, l'associèrent à une carte à jouer inutile et marièrent ces éléments visuels en une personnalité tissée d'une malveillance pure et immaculée. Un héros se définit par la qualité de ses ennemis. Ils se mirent donc à façonner la pire chose que l'humanité pouvait offrir.

Et le Joker est né.

Dès sa première aventure, le Joker tue. Comme un tueur frénétique, au début : lors d'une émission radio, il annonce qu'il va tuer des gens. Puis s'exécute. Un mafieux n'apprécie guère ? Le Joker le tue, lui aussi.

Puis il assassine un chef de la police.

Et il continue. Il tue. Il tue...

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Le choix des oeuvres
- La variété des auteurs
- La variété des époques
- Le travail éditorial
- Les récits inédits

LES POINTS FAIBLES

Aucun en particulier.

 

4.5

Très bonne anthologie

Conclusion

Que le Joker vous intrigue ou vous fascine, il est difficile de ne pas apprécier cet objet.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[Review VF] Suicide Squad Renégats Tome 1 : Hécatombe

[Review VF] Suicide Squad Renégats Tome 1 : Hécatombe

29 Décembre 2020

Edité par Urban Comics

Le prochain DCeased est pour avril chez Urban Comics

Le prochain DCeased est pour avril chez Urban Comics

14 Décembre 2020

Toujours avec Tom Taylor

Justice League Endless Winter débarque en avril en France

Justice League Endless Winter débarque en avril en France

14 Décembre 2020

Pas de temps à perdre !

Pas d'avis pour le moment.