[Review VF] Batman Dailies Tome 1

[Review VF] Batman Dailies Tome 1

La review du jour est un titre proposé par Urban Comics. Il s'agit de Batman The Dailies Tome 1 : 1943-1944. Il est écrit par Bill Finger et est dessiné par Bob Kane. Il est sorti le 6 déceombre 2019 pour 22.50€.

Dans les années 1940, en pleine Seconde Guerre mondiale, Batman et Robin n'étaient pas seulement des héros de comic books ou de serials, ils évoluaient également dans les pages des différents quotidiens des États-Unis.
Enquêtant sur des affaires criminelles intenses et retrouvant même leur pire ennemi, le Joker , Batman et Robin y évoluaient dans des aventures concoctées, entre autres, par leurs co-créateurs, Bob KANE et Bill FINGER : un univers de film noir passionnant où le danger guette à tous les coins de rue !

L'année dernière, et avec les 80 ans de Batman , le fan attendait de pied ferme une bonne petite sélection autour du Chevalier Noir mais également des pièces qui, peut-être, sortent un petit peu de l'ordinaire. C'est le cas ici avec Batman Dailies Tome 1. C'est le cas sur la forme (l'objet n'est pas très grand mais possède une forme allongée plutôt propice au récit) mais également sur le fond.

Après plusieurs pages d'introduction, Urban Comics nous propose d'entrer dans le vif du sujet. Le principe est simple : une "ligne" de comic strip et liée à une date de parution (autrement dit, 3 à 5 cases par jour). Pourquoi ? Tout simplement parce que cette oeuvre regroupe en réalité les BD Batman diffusées, à l'époque, dans les journaux. Chaque jour, vous aviez donc une ligne de comics composée de 3-5 cases mettant en avant Batman et Robin dans une histoire qui tenait sur plusieurs jours. Vous pouviez donc avoir un Robin qui se faisait capturer le mardi mais qui ne se faisait libérer que le mercredi ou le jeudi suivant l'évolution de l'intrigue.

Ma ceinture-radio ! Cela veut dire que Robin m'appelle !

La première partie de l'oeuvre a pour intérêt de poser les bases. Chaque jour est dédié à un élément du Batverse. Il peut s'agir de Batman lui-même ou de la Batcave mais également d'éléments plus secondaires comme le Batsignal. Il s'agit d'un moyen rapide et efficace de présenter les différents éléments sans prise de tête. On peut même dire que l'exercice se prête plutôt bien au format. Ce petit recap étant fait, on passe au vif du sujet. De manière générale, les histoires sont plutôt courtes et réparties sur plusieurs jours. Malgré les apparences, les rebondissements restent nombreux et une certaine complexité peut même être présente. Les dialogues sont plutôt bons et, finalement, le tout est bien plus moderne que l'on pourrait le croire. Bien sûr, la modernité à ses limites. Batman qui se fait assomer parce qu'il se prend une boite de conserve de jus de tomage, ce n'est clairement pas moderne mais bien tirée d'une époque révolue. Côté intrigues, Batman n'affronte ni les Nazis ni les super-vilains (à l'exception du Joker ). Pour ce premier tome, le Chevalier Noir et son acolyte se retrouvent face à la pègre. 

Pour ce qui est de la partie graphique, le tout est plutôt bon même si, bien évidemment, tout est à l'ancienne. Les traits sont plutôt bons et le design des personnages est intéressant à étudier. Ainsi, le Joker en est encore à ses premières apparitions et a donc encore une apparence qui fait directement référence à l'Homme qui rit. Bien sûr, le découpage est extrêmement différent de ce que l'on a l'habitude de lire mais il est pour le moins évident que c'est avant tout lié au format. Enfin, notons également que cette oeuvre permet également de voir Batman utiliser des objets qu'il n'utiliserait plus du tout aujourd'hui comme un téléphone fixe.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Un format intéressant à étudier
- L'objet en lui-même ainsi que son côté historique
- Plus moderne qu'il n'y paraît
- Les designs

LES POINTS FAIBLES

- Pas forcément accessible

 

4

Une lecture intéressante

Conclusion

Une oeuvre que l'on attendait pas forcément mais que nous sommes bien heureux d'avoir.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
Urban annonce la fin du kiosque

Urban annonce la fin du kiosque

22 Mai 2020

Mais Batman Bimestriel continue

Urban Comics annonce la sortie de la série Prez

Urban Comics annonce la sortie de la série Prez

11 Mai 2020

Les USA chamboulés en septembre

Urban Comics lance une super offre en juin

Urban Comics lance une super offre en juin

28 Avril 2020

De gros titres à moins de 5 euros

  • Adam
    Adam

    il y a 3 mois

    Sacrilège! T as inversé l équipe créative: bob kane est le dessinateur et bill finger est le scénariste. Ouoouhh!!!

    • Jeff
      Jeff - Rédacteur de l'article Staff MDCU

      En réponse à Adam

      il y a 3 mois

      Modifié :)