[Review VF] Comics USA : Histoire d'une culture populaire

[Review VF] Comics USA : Histoire d'une culture populaire

La review du jour est un titre proposé par Huginn & Muninn. Il s'agit de Comics USA : Histoire d'une culture populaire. Il est sorti le 26 janvier 2018 pour 27€. Il est écrit par Marc Duveau.

En 1975, la sortie en librairie de la première version de ce livre est incroyable. Comics USA est tout simplement stupéfiant pour toute une génération de lecteurs français de bande dessinée américaine. A l'époque, les séries de Marvel et DC n'ont encore aucune reconnaissance ; lire des comics tient à la fois de la contre-culture et du secret honteux. Et voilà qu'arrive ce guide, le premier du genre en France, lequel en des termes précis et pédagogiques, relie entre eux les évènements, les différentes vagues de personnages et de créateurs. Comics USA, c'est une carte au trésor. Un vrai ouvrage de référence jamais réédité depuis... jusqu'à cette version ultime qui inclut tout ce qui 'est passé depuis 1975. Vous vous êtes un jour posé des questions sur les comics et leur évolution ?

Les réponses sont ici.

Le plus souvent, on considère que le premier super-héros moderne est Superman , créé en 1938. Pour autant, ce que l'on appelle de nos jours "les comics", existaient déjà bien avant notamment grâce à leur ancêtre direct les pulps. Ainsi, il est difficile de dire que le comics est ce que l'on appelle un média récent. On peut même dire que cela serait tout le contraire. Tout cela pour dire que des ouvrages sur le sujet, il y en a eu des centaines. Des petits, des gros, des études trop exhaustives ou des sujets bien trop survolés, le lecteur de comics peut trouver de tout. Sans surprise, il est donc difficile pour les auteurs de tels ouvrages de sortir leur épingle du jeu. Sachant cela, peut-on vraiment dire que cet opus est celui qu'il faut choisir ? Non. En fait, il est tout bonnement impossible de faire une étude comparative et donc, de déclarer que tel opus est le meilleur du lot. Nous allons donc nous concentrer sur l'oeuvre proposée aujourd'hui et... c'est tout. Quant à savoir s'il est mieux que celui de tonton Shawn ou de tonton Michaels, nous vous laisserons le soin de vérifier cela par vous-même.

Sans surprise, l'ouvrage possède un découpage chronologique et ce, bien que les différentes parties soient, finalement, placés le plus souvent sous un thème plus large. Ainsi, les années 50-60 ne sont pas placées sous l'appellation "années 50-60". C'est bien le nom de Stan Lee et de Timely Comics qui pointent le bout de leur nez. Par contre, et c'est assez rare pour le souligner, nous débutons avec une partie qui traite des morts de Superman et de Captain America . De plus, il n'y a aucune introduction pour expliquer la manoeuvre, un peu comme si les comics débutaient avec la mort de Superman . Bien sûr, tout devient plus clair après la lecture. Ici, le but est de faire un point rapide sur l'industrie du comics au sens large à travers deux de ses plus grandes figures. L'introduction, c'est justement cette partie à peu de choses près. Après cela, l'auteur attaque bien le sujet de manière chronologique en commençant avec les pulps et les dims et en terminant avec les comics "de nos jours". Bref, n'ayez pas peur, le train finit par retourner sur les rails.

Souvent, on peut d'ailleurs juger de la pertinence de l'oeuvre par rapport à la taille des différentes parties. Bien sûr, cela n'est pas révélateur de la qualité générale de l'oeuvre. Néanmoins, cela reste déjà un bon indice. Pour le coup, vous arrivez à peine à la moitié de l'opus lorsque vous attaquez la partie sur Marvel et Stan Lee. Autrement dit, vous avez un beau morceau de l'ouvrage qui traite bien des prémices du comics et des premiers personnages tels The Shadow ou encore Tarzan. Il n'est pas rare que ces personnages intéressent moins le grand public qu'un Superman mais bien sûr, il est tout bonnement impensable de parler de l'Histoire des comics américains sans parler de The Shadow. Ici, pas de problème, les personnages sont traités et bien traités. A l'inverse, la partie sur l'actualité est déjà bien succinte puisque l'on fait le tour de la question du comics "de nos jours" en quelques pages. C'est peut-être dommage mais d'un autre côté, il est vrai que nous avons peut-être plus de débats, plus de polémiques que de réels faits avérés de nos jours.

La Mort de Superman est donc tout autant le résultat d'impératifs de stratégie commerciale d'un groupe tentaculaire et multimédia pour lequel les comics n'étaient qu'une branche marginale, que d'une quête de nouvelles idées chez un éditeur en panne de grands projets et en quête de succès.

De manière générale, l'opus est complet et peut même aller au-delà des anecdotes les plus connues, les plus répendues. Par exemple, la partie consacrée à Joe Shuster et Jerry Siegel se résume souvent à deux faits : ils sont les créateurs de Superman et ils ont livré une bataille juridique à DC Comics. Ici, nous allons plus loin puisque nous dénichons même des anecdotes qui sont déjà moins répendues comme le fait que Shuster, par la suite, se retrouvait un peu à dessiner tout et n'importe quoi. C'est ainsi qu'il s'est retrouvé à pas mal dessiner pour le titre Nights of Horror, une revue SM. Eh bien sûr, il n'est pas rare de trouver des personnages qui ressemblent à Clark Kent et Lois Lane dans ce que l'auteur appelle des "situations délicates". Et par "situations délicates", on veut bien évidemment dire un personnage ressemblant à Clark Kent torse nu et attaché et un personnage ressemblant à Lois Lane attaché et entièrement nu qui se font fouetter par un troisième personnage (qui n'est pas Lex Luthor . Dommage.). Autre point fort, il n'est pas rare que l'auteur prenne un petit peu plus les devants, qu'il y ait une sorte de "part de jugement" mais toujours en gardant une certaine objectivité. Voici un exemple : "Spicy Adventre Stories qui donne davantage dans les histoires exotiques situées dans les pays lointains, aussi peu connus des auteurs que des lecteurs". La phrase est assez cassente, il y a bien un jugement de la part de l'auteur, mais d'un autre côté, ceux qui ont déjà eu l'occasion de jeter un oeil à ce genre de BD savent que l'on est ici bien loin de la simple supposition.

Bien sûr, l'opus a son lot d'erreurs mais rien de particulièrement choquant pour une oeuvre de cette envergure. Il est juste dommage qu'au-delà des fautes d'orthographes, certaines erreurs font que les phrases n'ont tout simplement plus de sens comme à la page 37 : "Le premier à paraître, en avril 1934 fut Spicy Detective Stories, d'abord annoncé comme mensuel mais qui, vu son succès, se transforme immédiatement en mensuel". Comme vous pouvez le constater, il y a bien un truc qui cloche ici mais à nouveau, il n'y a rien de bien choquant non plus pour un opus de cette taille. On peut même dire que l'opus est bien écrit, la narration agréable et la construction des phrases plutôt légère. Autant de points positifs qui nous font dévorer le livre d'autant plus vite.

Pour ce qui est des illustrations, il y a également pas mal de choses à se mettre sous la dent. Sans surprise, ce sont les covers qui sont les plus présentes néanmoins, il est tout-à-fait possible d'avoir également des planches ou des extraits de planches. Elles peuvent prendre toute une page ou être glissées dans un coin, c'est selon. Elles sont tantôt extrêmement connues comme celle de La Mort de Superman ou celle mettant en scène Captain America qui frappe Hitler, tantôt moins connues voire plus osées, plus dérangeantes. On peut ainsi penser à la cover de Crime Suspense Stories #22 qui est sublime et qui met en avant une femme décapitée avec la tête tenue par son assassin qui tient toujours la hâche de l'autre main. Autant dire que cela change de la cover d'Action Comics #1.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Un travail sérieux
- Des anecdotes connues et moins connues
- De sérieuses recherches concernant les prémices des comics
- Des illustrations bien choisies et variées

LES POINTS FAIBLES

- Quelques fautes ci et là.

 

4.5

Une lecture enrichissante

Conclusion

Un récit complet pour tous ceux qui s'intéressent à l'histoire des comics. Une lecture enrichissante !

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
Komics Initiative annonce des titres à venir

Komics Initiative annonce des titres à venir

18 Février 2020

Des annonces intéressantes

Vestron dévoile une partie de son catalogue pour 2020

Vestron dévoile une partie de son catalogue pour 2020

15 Février 2020

Déjà de bonnes choses à se mettre sous la dent !

Sky Masters en financement participatif

Sky Masters en financement participatif

12 Février 2020

Du grand comics !

Pas d'avis pour le moment.