[Review VF] Batman : l'histoire complète du Chevalier Noir

[Review VF] Batman : l'histoire complète du Chevalier Noir

La review du jour est un petit peu particulière dans le sens où il ne s'agit pas d'un comics. Il s'agit de Batman : L'histoire complète du Chevalier Noir édité par Huginn & Muninn en France. Il s'agit de la version française de Batman : The Definitive History sorti un mois plus tôt. Il est disponible en France depuis le 8 novembre pour 60€.

Depuis ses débuts en 1939, l'homme chauve-souris s'est imposé comme une icône de la culture populaire.

Ce livre officiel décrypte TOUT Batman dans TOUTES ses incarnations, de sa première apparition jusqu'à ses plus récentes intrigues, en bandes dessinées, en films et séries, en produits dérivés...

Grâce à des illustrations rares, des interviews exclusives de ceux qui ont forgé ce mtyhe, l'héritage du Chevalier Noir est ici raconté comme jamais.

Depuis sa première apparition en 1939 dans les pages de Detective Comics n°27, Batman est devenu une icône de la pop culture mondiale. Mais tout au long de son histoire, le gardien de Gotham City a subi bien des métamorphoses, à tel point que nous avons chacun notre propre Batman . Pour certains, il est ce héros un peu kitsch qui s’occupe des méchants avec des pif et des paf dans la série des années 1960 ! Pour d’autres, il est le Chevalier Noir , celui qui consacre sa vie à venger la mort de ses parents. Pour d’autres encore, c’est une figurine LEGO qui a beaucoup d’abdos et mange du homard thermidor !

Que renferme exactement ce gros pavé de 400 pages ? Après tout, il ne suffit pas de dire dans l'introduction qu'il s'agit de toute l'Histoire de Batman pour que nous ayons réellement droit à toute l'Histoire de Batman . Pourtant, ici, c'est bel et bien le cas. On parle de décrypter TOUT Batman dans TOUTES ses incarnations et c'est exactement ce que cet opus contient. En somme, pour 60€, vous avez bien 400 pages qui reprend absolument tout ce qui touche au Chevalier Noir de 1938 à de nos jours c'est-à-dire les comics, le cinéma, les séries et les jeux vidéo. Preuve en est, l'avant-propos est de Michael Keaton (qui incarne Batman dans les deux films de Tim Burton sortis en 89 et 92), la préface est de Dennis O'Neil (scénariste, grand nom de l'industrie du comics) et l'introduction est de Kevin Conroy (la voix de Batman en VO dans presque tout ce qui touche au Chevalier Noir dans le domaine de l'animation et des jeux vidéo depuis 1992). Et s'il y a encore des scéptiques, la superbe couverture reprend des éléments des comics, des films Batman de 1989, Batman Returns de 1992 et de The Dark Knight, de la série Batman de 1966, de la série animée de 1992, du comics The Dark Knight Returns et du jeu vidéo Lego Batman .

Les criminels sont par essence lâches et superstitieux. Je vais devoir porter un costume qui jettera l'effroi dans leur coeur ! Je serai une créature de la nuit, comme un... une... Une chauve-souris ! C'est ça ! C'est un signe ! Je serai une chauve-souris !

Une des forces de l'oeuvre réside dans sa présentation. Entendez par là que l'opus est complet sur le fond mais également sur la forme. Nous alternons l'étude détaillée et approfondie vendue dans l'introduction avec de nombreuses illustrations mais aussi avec des extraits (par exemple la citation ci-dessus et tirée de Batman Detective Comics #33), des témoignages, des croquis, des photographies (accompagnées de légendes). A plusieurs reprises, il y a même des dépliants intégrés ci et là pour aller encore plus loin. Par exemple, dès la page 15, vous vous retrouvez avec le comics Detective Comics 27 en VO. Yep, c'est cadeau.

Dans cette première aventure, plusieurs éléments fondamentaux qui définissent Batman sont déjà en place. Le costume classique est là, avec sa ceinture jaune ostensible et son insigne en forme de chauve-souris. Batman étrenne aussi son identité de millionnaire, son goût pour les ténèbres et son talent à utiliser la crainte qu'il inspire aux criminels.

 

 

 

Côté contenu, les grosses étapes de la vie du Chevalier Noir sont bien évidemment présentes et ce, de manière chronologique. Nous commençons donc avec la génèse du personnage puis Detective Comics #27 pour finir avec les films Justice League, Lego Batman , le film et la série TV Gotham. Le suivi de l'évolution du personnage, point fondamental, est donc parfaitement mis en place par les deux auteurs. Exemple tout bête, nous n'enchaînons pas les deux films de Burton. Nous avons le premier film, un point sur les comics au début des années 90 (avec Knightfall sorti en 93, certes, mais on parle du processus créatif de l'oeuvre qui date de bien avant) puis le deuxième film de Burton. Le tout est, à chaque fois accompagné d'anecdotes plus ou moins connus afin d'en connaître un petit peu plus sur l'envers du décor. Il y a sans doute des choses que le fan connaîtra par exemple pour quelle raison a-t-on publié Knightfall ? Et d'autres choses que le fan n'aura sans doute jamais vu passer notamment en terme d'images (Tim Burton aux côtés de Jack Nicholson et de Michael Keaton ou encore Christopher Nolan aux côtés d'Heath Ledger sur le tournage de The Dark Knight). Oui, si vous avez une fibre nostalgique, vous allez sans doute adorer. Bien sûr, une fois la lecture terminée, vous trouverez sans doute que telle partie prenait trop de pages et qu'il aurait mieux fallu détailler telle autre partie. A titre personnel, étant joueur de retro gaming, les anciens jeux vidéo m'ont manqués. Néanmoins, ce n'est que mon propre avis. Vous vous trouverez sans doute qu'une autre partie aurait mérité un meilleur traitement. Tout cela fait un petit peu partie de la règle du jeu avec ce type d'ouvrage. En toute objectivité, l'opus retrace plutôt bien les différents univers et supports, c'est juste que nous avons tous nos affinités.

Je voulais faire quelque chose avec Brian Bolland, et DC a proposé une histoire de Batman , explique Moore. Brian étant intéressé par le Joker , j'ai dit que j'allais trouver une histoire sur le passé du personnage. J'ai donc relu ce que l'on connaissait sur lui, sur la continuité établie à son sujet puis, sans rien contredire des récits précédents, j'ai tenté de le développer. Si le Joker était le Red Hood avant d'être le Joker , j'ai essayé de déterminer ce qu'il était avant d'être le Red Hood , et comment il en était arrivé là.

Pour ce qui est des illustrations, elles sont, comme déjà signalé, extrêmement variées. Nous avons des covers incontournables que le fan de Batman connaîra sûrement (Detective Comics #27, Detective Comics #38), de nombreux dépliants, des extraits, des planches entières de comics, de nombreuses photographies des différentes séries et films, des croquis... Non seulement il y a pas mal de choses à se mettre sous la dent mais, en plus, elles accompagnent parfaitement les différents propos des auteurs. Dernier point important, présence de dépliants ou non, cela ne fragilise pas l'opus pour autant à première vue. C'est un point important car, il faut bien l'admettre, il n'est pas rare que ce type de produit ne ressemble rapidement plus à rien à force d'y mettre des conneries dedans. Ici, le tout est plutôt bien intégré. Les différents éléments ajoutés sur les différentes pages devraient donc rester en place et ne pas fragiliser outre-mesure l'objet dans son ensemble. 

En somme, un bel ouvrage qui devrait plaire aux nombreux fans du Chevalier Noir qui ont la fibre nostalgique ou qui sont intéressés par l'envers du décor, le côté historique du personnage. Enfin, la réponse est "oui". Oui, cela peut-être un cadeau de Noël franchement sympa.

Chevalier Noir ">

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Un ouvrage complet
- Des illustrations variés et pertinentes
- Une superbe cover
- Des témoignages
- Des dépliants
- L'objet en lui-même

LES POINTS FAIBLES

Aucun.

 

5

Très bonne surprise

Conclusion

Un très bel ouvrage sur le Chevalier Noir !

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
Shazam 2 annoncé pour avril 2022 !

Shazam 2 annoncé pour avril 2022 !

13 Décembre 2019

Billy Batson de retour

1er trailer pour la série Stargirl !

1er trailer pour la série Stargirl !

12 Décembre 2019

Courtney Whitmore en action !

Promo de Crisis on Infinite Earths, partie 2

Promo de Crisis on Infinite Earths, partie 2

09 Décembre 2019

Batwoman prend le relais !

  • Alzio 117
    Alzio 117

    il y a 12 jours

    "Ce n'est pas le guide que nous voulions. C'est l'oeuvre que nous méritons"

    ça claque pour le prix!!!

    • mmat1986
      mmat1986

      En réponse à Alzio 117

      il y a 12 jours

      Franchement Huginn & Muninn est passé maître dans la publication de ce type d'ouvrage, je ne me suis pas encore procuré celui-ci mais j'ai déjà pris chez eux les ouvrages sur la trilogie dark knight de Nolan, Ghostbuster, retour vers le futur et tortues ninja et à chaque fois ce sont de vraies petites pépites et aux vues de la qualité des ouvrages que ce soit solidité, qualité du papier,  taille ou contenu, le prix est vraiment correcte