[Critique] Spider-Man New Generation

[Critique] Spider-Man New Generation

Spider-man est parmi les super-héros a avoir eu le plus d'adaptations. Tout le monde, comme pour Superman, connaît ses origines. Il a marqué l'avènement des films de super-héros au cinéma avec la trilogie de Sam Raimi. Le Tisseur marque à présent la surpuissance de Marvel Studios qui essaie de le récupérer. Alors que peut nous offrir un film d'animation sur un personnage que nous connaissons tous ?

Après le premier trailer, le public était divisé entre ceux qui adoraient l'animation et ceux qui la rejetaient. Il est vrai qu'elle est particulière. Imitant les comics, saccadée, des traits marquées rappelant les jeux vidéo Telltale, des onomatopées visibles à l'image, etc. Le film a un parti pris étonnant et parfaitement maîtrisé et réussi. L'animation choisie est justifiée par l'intrigue. Avec une animation classique ou un film live, le rendu aurait été différent et nettement moins réussi. Avec Spider-man New Generation, on découvre un style d'animation dans une grosse production. Il y a plein d'idées géniales, que ce soit dans les gags, les couleurs, les décors, les expressions. Le film peut se permettre d'imiter les poses de comics en faisant un rendu déformé par la profondeur. Il y a un vent de fraîcheur énorme qui se dégage de cette animation. Visuellement c'est une claque et, dès les premières images, cela se ressentait.

L'histoire est-elle aussi surprenante ? Suivre Miles Morales, un héros récent dans l'univers Marvel reprend cette idée de la nouveauté véhiculée par le film. Avec du vieux, le film fait du jeune. L'univers de Spider-Man est respecté, même si quelques raccourcis sont faits pour simplifier l'histoire des différents Spider-men/women. L'intrigue est bien rythmée, il y a finalement peu de combats, mais la cadence est parfaite. Alors que Spider-Man : Homecoming voulait éviter de retomber dans la découverte des pouvoirs au risque de devoir rivaliser avec Sam Raimi, Spider-Man New Generation n'hésite pas et y fait référence. Faisant des clins d’œil au Spider-Man de Tobey McGuire, aux premières aventures de Spider-Man en comics, l'initiation de Morales est excellente et ne sent pas le réchauffé. C'est par ses références intégrées justement dans l'histoire que le film prend une originalité et une subtilité que n'ont pas les autres films de super-héros. Le film donne un coup de poliche sur l'univers du Tisseur et rit lui-même des codes du genre super-héroïque.

Plusieurs scènes sont fortes, émotionnellement, visuellement. Le tour de force de ce film est de nous faire frissonner et rire comme si on redécouvrait Spider-Man. Miles Morales est attachant et on s'identifie à ce jeune qui réalise notre rêve, se balader entre les immeubles de New-York avec des Spider-Men. Autant pour les adultes que pour les enfants, Spider-Man New Generation a de quoi ravir. Son animation faciale permet des jeux d'expression excellents, accentués par les voix des comédiens. Les costumes des personnages sont tous excellents. L'humour est plus intelligent que les productions de super-héros live. Spider-Man Noir, Spider-Cochon sont drôles sans être des ressorts comiques lourds. La musique mêle hip-hop américain, thème original façon Hans Zimmer et envolées orchestrales. On regrette juste que le thème de Spider-Man de Danny Elfman ne soit pas présent.

Emballé par l'animation, le film met une claque par son scénario plus original qu'attendu. Avec une intrigue forte en émotions, en action et en rebondissements, Spider-Man New Generation n'aurait pas pu être sous un autre format. En espérant que le film incitera le monde de l'animation à être aussi audacieux et artistique.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- L'histoire
- L'animation
- Les personnages
- L'humour
- L'audace
- Les références subtiles

LES POINTS FAIBLES

- Il manque le thème de Danny Elfman

 

5

Une claque

Conclusion

Aussi bien pour les enfants que les grands enfants, Spider-Man New Generation nous fait voler. Les étoiles pleins les yeux et le sourire aux lèvres sont des symptômes en sortant de la salle. Si l'animation ne vous dérange pas, le film devrait vous satisfaire.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
Une bande annonce pour Venom : The Last Dance

Une bande annonce pour Venom : The Last Dance

03 Juin 2024

Le troisième opus se montre

Une série Black, White & Blood pour Spider-Man

Une série Black, White & Blood pour Spider-Man

27 Mai 2024

Intitulée Spider-Man: Black Suit & Blood

La série TV Spider-Man Noir avec Nicolas Cage confirmée

La série TV Spider-Man Noir avec Nicolas Cage confirmée

15 Mai 2024

Le projet pourrait être très intéressant

  • Alzio 117
    Alzio 117

    il y a 6 ans

    Attendez attendez... Miles Morales un personnage récent? Il existe depuis 2010' soit quasiment 20 ans!! Non il connait un succès récent c'est différent.

    EDIT: quasi 10 pas 20, mea culpa!

    Perso je ne lis ses histoires que parce qu'elles sont dans les mensuels SM, sinon je ne payerai pas pour ça. On dirait la version comics du fils de Will Smith, Jaden: toujours surpris de ce qui lui arrive et avec une lassitude de tout ou presque tellement il est en retard sur les évènements qui lui arrivent.

    J'irai surement voir le film d'animation mais sans grandes attentes, le trailer à la fin du film Venom ne m'a pas du tout convaincu, le style, l'aspect brouillon de certaines scènes d'actions... On sent vraiment leur envie de garder les droits. Remarque avec du Miles Morales et du Spider-Gwen, ça sera parfait pour Disney Channel

    • Jeff
      Jeff Staff MDCU

      En réponse à Alzio 117

      il y a 6 ans

      Perso, je suis d'accord avec mon collègue. 7 ans, c'est rien...
      Le Joker a 78 ans cette année hein ^^'

    • Monsieur Ramior
      Monsieur Ramior

      En réponse à Alzio 117

      il y a 6 ans

      2018 - 2010 ça fait 20 ans pour toi ?

      • Alzio 117
        Alzio 117

        En réponse à Monsieur Ramior

        il y a 6 ans

        Oui erreur de comptage, sans café rien ne va plus!
        Mais ça n'en change pas moins mon ressenti sur le perso, c'est super insistant depuis un paquet d'année la façon de nous le resservir. J'ai adoré la première partie de Spider-Men. Mais le reste de ses aventures en solo ou équipe... Idem de Gwen, d'ailleurs vu leur charisme assez monotone je comprends leurs petites aventures communes.
        En fait la dimension que je trouve intéressante est les liens avec le Shield et crime qu'a sa famille, mais pas Miles Morales lui même, au final il est toujours presque secondaire et à subir les aléas

        Monsieur Ramior
        Monsieur Ramior

        En réponse à Alzio 117

        il y a 6 ans

        Pas il est pas le seul.

        I y a plein de perso qui on gallérrer avant de se trouver une identité.

        Par example Miss Hulk à du attendre John Byrne pour être cellq 'uon connais aujourd'hui.

        Et que dire d'Aquaman qui change quasiment de personnalité chaque décénnie.

        Alzio 117
        Alzio 117

        En réponse à Monsieur Ramior

        il y a 6 ans

        Yes mais je trouve ça dommage cette ribanbelle de créations de persos, on à la quantité et plein de couleurs mais on perd en intensité en un sens.
        J'ai adoré la renaissance de Kaine en Scarlet Spider par exemple, une sorte de anti-héros, un Spider-Man plus brutal. Spider-Man noir aussi est pas assez exploité dans son filon, la noirceur de son époque...
        En revanche il y a toute une nouvelle salve alors que certains ont été mis de coté...
        Araña devenu la Spider-Woman était intéressante et toute aussi jeune et plus dynamique que Miles et Gwen à mon sens. Elle avait même passé un deal avec le Caïd à la fin de Spider-Island pour avoir sauver New-York eux aussi. Silk aussi, super intéressante, trés teasée et au finale assez anecdotique (alors que la chasse des araignées dans le spider-verse nous la vendait comme l'une des entités majeures du totem, l'une des plus importantes).

  • Atrocitus
    Atrocitus

    il y a 6 ans

    Autant je suis pas du genre à surévaluer les films, autant celui ci je dit : chef d'oeuvre, autant du cinéma que de l'adaptation de comics. Jferais une analyse un peu plus poussée un de ces quatre mais à chaud je l'ai vu hier soir et c'est une pépite tant au niveau de  les surprises du film, l'animation, les références, les personnages et leurs relations, les combats, les moments de révélation/gloire de certains perso, les gags ... C'est magnifique, on passe par toute les emotions et c'est un véritable comics animé qui ose. L' animation on adhère ou pas. Au départ j'ai cru qu'ils s'étaient gourés dans le ciné et qu'ils avaient mit la 3D mais c'est voulu et au bout de 5mn on s'y fait parfaitement. 
     

     
    Attention Spoiler
     Une véritable lettre d'amour des comics !