[Review VF] Bertrand Keufterian : Zone 57 #3

[Review VF] Bertrand Keufterian : Zone 57 #3

La série française Zone 57 est de retour avec son numéro annuel, le troisième et pénultième de ce second volume des aventures de Bertrand Keufterian face à l'invasion d'Aliens dans la ville de Metz. Le très bon et très chargé dernier numéro nous laissait en plan sur un cliffhanger assez dingue, sa résolution est-elle satisfaisante ? Où nous emmènent les auteurs avant la dernière ligne droite ?

La résolution du cliffhanger du dernier numéro ne se fait cette fois pas attendre et nous avons la réponse dès les premières pages. Carlos Rodrigo met en place un effet narratif très intéressant et inspiré, nous offrant une scène assez drôle et cocasse qui nous fait nous poser encore plus de questions, avant de nous plonger totalement dans une ambiance de science-fiction et de nous livrer quelques éléments de réponse au passage. Une scène d'introduction plutôt déroutante, qui va d'ailleurs donner le ton pour l’entièreté du numéro, qui risque de déstabiliser légèrement les lecteurs tellement le virage vers de la science-fiction pure, comme on ne l'a pas encore connu jusque là dans la série, est engagé. Et on sent la maitrise du genre par les auteurs, les hommages à des œuvres telles que Doctor Who ou Doctor Strange (il suffit même pour cet exemple de faire référence à la couverture du numéro). Nous avons même le droit à un sermon des Green Lanterns revisité à la sauce Alien bureaucrate. Ce virage peut aussi être engagé de manière naturelle puisque le numéro introduit de nombreux nouveaux éléments : l'Alien différent, le vaisseau, les mutés ; des éléments déjà introduits précédemment mais qui prennent de l'ampleur et de l'importance. L'histoire s'élargie et s'enrichie assez rapidement, à tel point que l'on peut se demander si ce n'est pas un peu brusque. Mais surtout, cela nous fait nous demander comment les auteurs vont réussir à gérer la conclusion sur le seul numéro restant.

La conséquence de l'introduction de nouveaux éléments est forcément que l'on doit laisser de côté les plus anciens. On le sent fortement dans ce numéro puisque la narration se focalise en très grande partie sur un groupe de personnages, autour de Bertrand Keufterian, et accorde moins de place au reste des membres de l'équipe de l'émission de télé-réalité. Ils ne sont pas totalement laissés de côté pour autant, on a même l'occasion de revoir la maman de Bertrand (:D), et le lien que fait Jessica Bayliss entre les deux groupes est une vraie bonne idée pour donner cette impression d'ensemble et pour rappeler aussi que l'on est toujours dans la même série, Jessica étant un personnage présent depuis le début. En plus de faire ce lien, son rôle est aussi très intéressant puisqu'elle permet de conserver l'un des thèmes principaux de la série, le regard critique sur les émissions de télé-réalité. Et c'est très bien écrit et placé dans ce numéro, à deux reprises, lors de la conversation avec la productrice et durant l'excellent échange musclé avec Bertrand. Jessica représente un gage de moralité et de réalisme dans la série, qui remet les autres personnages à leurs places et permet de garder les pieds sur terre dans cette folie ambiante. On regrette tout de même le peu de présence de certains et l'absence totale d'autres (on espère revoir Nina dans le final !) et qu'autant de place soit accordée au groupe Bertrand, avec des scènes comme celle du pilotage ou encore celle de l'église qui pouvaient être un peu réduites. Le rythme et le dynamisme en sont forcément moins élevés que lors du dernier numéro, où l'on suivait différents lieux et personnages en même temps. Paradoxalement, il s'agit de la dernière ligne droite et il est aussi très naturel que l'histoire se recentre sur les personnages principaux et surtout l'intrigue principale que représente l'invasion des Aliens. Et malheureusement pour elle, Chantal n'est ni Nina, ni Jessica, il est un peu difficile de s'investir en elle si proche de la fin, malgré ses dialogues qui sont assez souvent drôles.

Mais des dialogues qui sont eux aussi assez déroutants parfois, contenant des mots difficilement compréhensibles. On ne sait pas si c'est du patois, une langue étrangère ou autre, mais en tout cas on se pose réellement la question. Bien évidemment, le contexte fait que le sens des phrases est toujours compréhensible mais attention à peut-être lever le pied sur ce genre de choix dans l'écriture. Hormis cet élément, le niveau des dialogues est meilleur par rapport aux derniers numéros et l'humour fonctionne très bien, notamment grâce au personnage assez comique de l'Alien mais aussi à toutes les situations assez folles et cocasses du numéro, qui offrent le parfait contexte à des répliques juteuses.

S'il y a un élément en constante évolution positive, ce sont bien les dessins de Guillaume Matthias. Ils restent au niveau du dernier numéro qui était déjà le meilleur depuis le début, avec une mise en page et en scène de plus en plus recherchée et travaillée, qui donne un sacré dynamisme à la lecture et offre également des planches très agréables à découvrir et à lire. On a un vrai sans faute sur les personnages, dont on sent la maitrise désormais, et les quelques problèmes de proportions que l'on pouvait déceler dans les premiers numéros de la série semblent eux aussi avoir quasiment disparus. On le redit, les dessins sont devenus un point fort du titre.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Une touche de science-fiction assumée et maîtrisée
- Une histoire qui avance et s’enrichit
- Thèmes principaux toujours présents
- Humour qui fonctionne bien
- Dessins de plus en plus maitrisés

LES POINTS FAIBLES

- Un recentrage de l'intrigue qui laisse des personnages de côté
- Utilisation de langage pas toujours compréhensible

 

3.5

Dernière ligne droite avant la conclusion !

Conclusion

Un numéro assez déroutant qui surprendra sûrement un peu en faisant évoluer le style de la série, assumant complètement son aspect science-fiction et se recentrant sur le principal. Mais qui par la même occasion fait grandement avancer l'histoire, introduisant des réponses et de nouveaux éléments qui auront, sans aucun doute, une grande importance dans la conclusion.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
Fantax bientôt de retour !

Fantax bientôt de retour !

05 Septembre 2018

Fantax renaissance

[Review VF] Bertrand Keufterian: Zone 57 #2

[Review VF] Bertrand Keufterian: Zone 57 #2

04 Janvier 2017

L'un des meilleurs numéros de la série !

Sortie du second numéro de Zone 57

Sortie du second numéro de Zone 57

26 Octobre 2016

Qui les lecteurs ont-ils éliminé de la série ?

  • Guigui
    Guigui

    il y a 1 an

    Merci pour cette superbe critique, tu as bien compris où on voulait en venir ;)

    • Citizen974
      Citizen974

      En réponse à Guigui

      il y a 1 an

      Content de voir Guigui ici : ) et content de voir la suite de Bertrand!

      • Guigui
        Guigui

        En réponse à Citizen974

        il y a 1 an

        Je ne suis jamais "parti" : je lis toujours le site avec intérêt même si je ne poste pas toujours des commentaires.

        Jeff
        Jeff Staff MDCU

        En réponse à Guigui

        il y a 1 an

        Vivement le comics Twin Peaks pour que tu puisses participer non stop ;)

        Guigui
        Guigui

        En réponse à Jeff

        il y a 1 an

        WOUHOU, ce serait le pied mais un peu impossible à faire, mais je relèverais bien le défi si on me le proposait :)

        Adam
        Adam

        En réponse à Jeff

        il y a 1 an

        T'as declenché une alarme chez moi en ecrivant des mots clés! T'as une info en ce sens. Google ne m'a pas fourni grand chose
         

        Jeff
        Jeff Staff MDCU

        En réponse à Adam

        il y a 1 an

        Non, non, aucune info qui va en ce sens. Je sais juste que Guigui est fan alors j'en ai parlé.

        Désolé :(

        Guigui
        Guigui

        En réponse à Adam

        il y a 1 an

        Cadeau Adam : 

        Citizen974
        Citizen974

        En réponse à Guigui

        il y a 1 an

        C'est surtout moi qui n'est pas tout le temps présent, c'est pour ça que j'étais content de te voir xD

  • Guigui
    Guigui

    il y a 1 an

    Pour info, cette revue a reçu le soutien de la Région Grand Est au titre de l'aide à l'édition indépendante.