[Review VF] Power Man & Iron Fist Tome 1

[Review VF] Power Man & Iron Fist Tome 1

Nouvelle review MDCU au programme. Et qui passe sur le grill aujourd'hui ? Power Man & Iron Fist.

La maison des idées, avec la sortie des séries Netflix Luke Cage et Iron Fist, a décidé de reformer le duo légendaire pour l'occasion (et pour surfer sur le succès de la plateforme de vidéo). En général, lorsqu'on veut profiter de cet enthousiasme de cette manière, on tombe souvent sur des séries mièvres, montées à la va-vite et sans grands intêrets. Qu'en est-il cette fois-ci?

 

Pour remettre un peu en perspective, il faut rappeler qu'avant cette série, les 2 compères ne se sont retrouvés que par le biais de super-équipes Avengers et divers crossovers. Même si on a pu assister à un semblant d'Heroes for Hire au niveau du fonctionnement de l'équipe Mighty Avengers d'Al Ewing, ça faisait longtemps qu'ils n'avaient pas reformé le duo pour s'occuper d'affaires de la rue.

Un crossover Secret Wars et l'avènement de Netflix plus tard, l'éditeur s'est donc mis en tête de remettre le concept sur le tapis pour drainer de nouveaux lecteurs potentiels, attirés par leur amour des personnages version télé. La comparaison entre la version papier et numérique est donc difficile à dissocier.

Le pitch de départ est simple: lorsqu'une vieille connaisance des 2 amis sort de prison et demande un service, Luke Cage et Danny Rand vont essayer de l'aider. S'ensuit alors des situations plus cocasses les unes que les autres. On s'aperçoit déjà que les 2 héros sont très semblables niveau caractère par rapport à Netflix: l'un continue à faire son gros ours pas si méchant que ça, et l'autre reste très naïf et jovial (à vous de deviner qui est qui). L'une des grosses différences (pour les nouveaux arrivants), c'est que Luke est marié à Jessica Jones et a un bébé avec elle.

Mis à part ça, c'est très accesible pour tout le monde, pas besoin d'avoir d'énormes connaissances sur l'un ou l'autre (surtout si vous avez vu les séries télés). C'est même un point positif majeur. Marvel, par le biais de David Walker, a très bien su mixer les bons éléments des 2 versions, à tel point qu'on pourrait croire que c'est une suite indirecte des épisodes Netflix. Cette 1ère partie en 5 épisodes est bourrée d'humour, c'est une grosse comédie. Ici, rien n'est d'importance capitale pour l'univers et c'est tant mieux. C'est juste un gros délire entre pote sans prise de tête. Quoique, vu le pétrin dans lequel ils se mettent à cause de Danny et son envie pressante de se "remettre ensemble"...

Après, tout n'est pas parfait. On retrouve un autre personnage de la série "Luke Cage" mais qui est ici bien trop différente de sa version Netflix, et pas en bien. Et c'est Black Mariah. Elle est bien plus retors et sérieuse là-bas que sa version "ado bling-bling" ici présente. Elle ne fait absoument pas le poids face à la prestation de l'actrice Alfre Woodard.

Il y a aussi l'utilisation de la "Magie" dans la 1ère histoire et j'attendais pas forcément ça pour le début. Quelque chose de plus ancré dans le réel aurait été mieux. Heureusement, c'est contrebalancé par la présence du truand Tombstone, bien pitoyable en chef de gang.

Mais le point qui peut diviser le plus, ça reste les dessins. Sanford Greene nous livre les planches de ce tome. On peut dire que c'est pas vraiment un dessinateur "Mainstream": c'est pas vraiment toujours très réaliste comme un Coipel ou McNiven et facile d'accès. Mon avis personnel est que, même si je ne suis pas fan de ce genre en général, ça passe très bien compte tenu de l'aspect comédie du titre. La même chose sur un titre Avengers ou un gros event, là, c'était pas possible. Certains devront peut-être faire un effort pour supporter les dessins à fin d'apprécier l'histoire.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- L'humour
- La paire Cage/Rand
- La ressemblance avec les versions Netflix
- Tombstone
- Les dessins...

LES POINTS FAIBLES

- La magie. Pas nécessaire ici.
- Black Mariah
- ...les dessins

 

4

Un beau paquet de salsifis

{C}

Conclusion

Un bon titre permettant de rentrer facilement dans l'univers urbain Marvel et un bon complément aux séries Netflix.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[Review VF] Décennies : Marvel dans les années 2000

[Review VF] Décennies : Marvel dans les années 2000

11 Décembre 2019

Edité par Panini Comics

[Review VF] Jessica Jones : L'enfant Pourpre

[Review VF] Jessica Jones : L'enfant Pourpre

08 Décembre 2019

Edité par Panini Comics

[Review VF] Gwenpool : La guilde des bras cassés

[Review VF] Gwenpool : La guilde des bras cassés

04 Décembre 2019

Edité par Panini Comics

Pas d'avis pour le moment.