Urban Comics

1 / 5 (2021)

Urban Comics

1 / 2 (2021)

  • drinkbob
    drinkbob

    il y a 9 ans

    The Trench nous présentait le personnage et ses intéractions avec les humains, Lost présente une introspection. Geoff Johns développe réellement son personnage comme il l'a fait auparavant sur les runs de Green Lantern et c'est bien sympa (mention spéciale à la scène où Aquaman, plongé dans le trouble que sème le désert, parle avec son père). J'accroche aussi beaucoup au dessins de Reis, dynamiques et de toute beauté.

  • -Setsu-
    -Setsu-

    il y a 9 ans

    Un nouvel arc commence avec ce numéro. On retrouve ici Arthur seul dans le désert et par de multiple flashback, Johns nous montre ce qui est arrivé à Aquaman. La base du scnéario se met donc en place ici et semble promettre quelque chose de fort sympathique. Sinon, durant la lecture j'ai fait pas mal de parallèle avec Star Wars V, mais ça c'est parce que je suis certainement fou.

  • susano-wo
    susano-wo

    il y a 9 ans

    Un très bon numéro toujours aussi agréable à voir et à lire. il fait directement le lien avec les événements de "The Trench" et nousmontre un aquaman en mauvaise posture. Grâce à ce mystérieux artefact, on en apprends un peu plus sur Atlantis et on apprend d'ailleurs que le couple royal aurait à ce moment là cacher quelque chose. bref, tout est fait pour aguicher le lecteur, en ce qui me concerne ça a fonctionné et je suis impatient de lire la suite, d'autant que dans le prochain numéro Mera sort en ville ! Ils l'ont d'ailleurs intitulé "Mera vs the world", ça promet une confrontation de civilisations intéressantes.

  • FitzBDnetNation
    FitzBDnetNation

    il y a 9 ans

    Après un bon arc introductif mais un scénario trop léger (principalement à cause d'ennemis trop peu exploité). Geoff Johns débute une nouvelle histoire avec une introduction très originale: Aquaman tombe du ciel en plein désert. Sauf que ce qu'on aurait pu attendre comme un moment fort devient cliché quand le scénariste mélange les mirages avec des apparitions spectrales d'atlantes. Mal amené, cette nouvelle intrigue donne quand même sacrément envie et va aussi permettre de revenir sur ces les créatures survolés dans les premiers numéros

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 9 ans

    On retiendra de ce numéro la direction vers laquelle se dirige Johns avec Aquaman, à savoir un retour aux origines du personnage et une intrigue centrée sur Atlantis et le passé. En gros, un truc qui donne bien envie ! Mais à part ça ce numéro en lui-même est assez vide, Johns utilise une narration avec deux lignes temporelles qui n'est pas exécutée au mieux et n'a pas grand intérêt d'être ici, elle lui permet simplement de camoufler le fait qu'il n'a rien à dire ! Alors oui la scène de l'hallucination est belle et le sentiment d'être perdu est bien mis en avant et illustré, mais c'est pas non plus le meilleur développement de personnage que j'ai pu voir de la part de Johns. Les dessins de Reis sont eux toujours aussi beaux, et même si on les sent un peu bâclés par moment sur quelques plans, ça reste de qualité. Un numéro de transition loin d'être transcendant qui sert surtout à donner envie pour la suite. Le prochain devrait apparemment être centré sur Mera qui va faire ses courses en ville, ça peut être fun !

  • Ashka
    Ashka

    il y a 9 ans

    Un numéro plutôt surprenant, si l'idée de base est intéressante on se demande vite ou en veut venir Johns et on arrive a comprendre au fur et a mesure des Flashback qu'on aura le droit uniquement a un chapitre transitoire qui met certaines choses en place mais reste très basique. Ça marche plutôt bien au final et même si on retrouve quelques petites facilités scénaristique, c'est plutôt intéressant. Les dessins sont toujours aussi beau aussi. Un bon chapitre au final.

  • BartAllen
    BartAllen Staff MDCU

    il y a 9 ans

    On est face à un numéro faisant le pont entre le premier et le second arc de la série. Les premières pages annonçaient un numéro qui aurait pu être sympathique, à savoir Aquaman lâché en plein désert. Mais on a finalement le droit à l'explication du comment il est arrivé et la solution semble bien trop simple. J'ai juste l'impression que le désert sert juste pour la scène de mirage où il croit voir son père. Sinon, cela ne sert à rien en soi. Par contre côté dessins, rien à redire, Ivan Reis fait un excellent travail.