Urban Comics

1 / 10 (2019)

Urban Comics

Urban Comics

1 / 10 (2019)

Urban Comics

4 / 4 (2019)

Urban Comics

1 / 3 (2019)

  • darkside
    darkside

    il y a 8 ans

    rien que la couverture me donne envie

  • DarkChap
    DarkChap

    il y a 8 ans

    De bons moments au final et si les dialogues sont assez caricaturaux, ils ne sont pas désagréables pour autant. Par contre, encore une fois, il ne se passe pas grand chose au final, en particulier pour le supposé porte-drapeau du DCnU, le dessin est toujours en deçà de ce qu'a fait Jim Lee dans le passé, d'évidents problèmes de temps il me semble et surtout le nouveau design des Parademons est hideux, tout droit sorti des 90's Image à la Divine Right. Et dire qu'arrive bientôt Darkseid et Johns et Lee se sont félicités de s'être éloigné du style Kirby...

  • Alecs
    Alecs Staff MDCU

    il y a 8 ans

    Personnellement un peu déçu par ce numéro, j'ai trouvé le milieu un peu mou, tourne en rond. Heureusement l'arrivée de Flash et le cliff de fin remonte le tout, au point d'avoir hâte de lire la suite.

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 8 ans

    C’est déjà mieux ! On a à faire à un numéro qui bouge plus et qui est bien plus fun que le premier. Malgré les affrontements entre les héros qui devraient logiquement me gaver dans ces débuts de Justice League, ça passe plutôt bien ici. L’intervention de Flash n’y est pas pour rien, il est vraiment bien utilisé par Johns. Les dialogues sont aussi meilleurs et on sent déjà bien les différentes personnalités s’exprimer et se forger. Toujours pas de grosses avancées dans l’intrigue par contre mais on se doutait bien que le rythme serait lent dans ce premier arc qui a d’abord pour but de rassembler les héros. Les dessins de Jim Lee, bien que clairement bâclés par endroits, restent magnifiques et un pur régal pour les yeux. Je pleure encore ce reboot et ce que ça amène pour ces personnages et cette équipe, et sûrement que ça me freine encore un peu pour apprécier pleinement ce titre, mais il faut bien avouer que ce deuxième numéro est une réussite. Pourvu que ça dure.

  • thombuilder
    thombuilder

    il y a 8 ans

    Scénario Après Batman et Green Lantern voilà Superman et Flash. Certes c'est basique, on était en droit d'attendre de Johns une entrée en matière un peu moins bas du front mais bon. Cela reste un plaisir à lire. Finalement c'est l'histoire de Vic Stone en fil rouge qui est la plus intéressante. Dessin C'est juste magnifique j'adore. Conclusion Bon c'est clair ce premier arc de Justice League va être simpliste, en gros le gros méchant arrive avec ces sbires et les plus grand héros se réunissent sans pour autant que celà soit hyper crédible. Mais au final c'est tellement beau et cela reste dynamique donc on ne s'ennuie pas une seule seconde. Il n'est pas désagréable par ailleurs de voir la naissance de Cyborg en parallèle ca rajoute un petit plus.

  • Kyrens
    Kyrens

    il y a 8 ans

    Le numéro 2 est plus réussit que le premier et en partie parce que l'équipe est presque entièrement rassemblée. On a là une rencontre des plus sympathiques entre Batman, Green Lantern, Flash et Superman. Autant dire que c'est explosif mais c'est aussi le début des affaires sérieuses puisque ensemble ils vont tenter de comprendre qui est la cause de l'arrivée de ces mystérieuses créatures. C'est d'ailleurs là tout l’intérêt du numéro qui se termine sur une fin qui semble annoncer une suite prometteuse.

  • Kit_Fisto
    Kit_Fisto

    il y a 7 ans

    Le relaunch de la rencontre des plus grands super héros de la franchise DC est plutôt convaincant. Les dessins sont vraiment beaux et le scénario de ces deux premiers numéros est intéressant. Hal Jordan/Green Lantern est toujours aussi « branleur », Barry Allen/Flash est comme d’hab’ le déconneur de service et Bruce Wayne/Batman a toujours le rôle du personnage sérieux et sage. Par contre Clark Kent/Kal-El/Superman est loin d’être un boy-scout comme on a pu le connaître, il canfre à tout va les trois premiers persos sans vraiment réfléchir. Après une rapide «traité de paix », nos héros s’aperçoivent que tous leurs soucis proviennent d’un mystérieux ennemis.