Il y a cinq ans, nul ne connaissait l’existence des surhommes, et encore moins celle des super-héros… Avec l’apparition de Superman, Batman, Green Lantern et Wonder Woman, les autorités, effrayées par la puissance de ces individus, les déclarèrent hors-la-loi. Cependant, lorsque Darkseid projeta de conquérir la Terre, les Humains durent se placer sous la protection de leur héros. Voici le récit de la première union des plus grands justiciers qui allait bientôt devenir la célèbre Ligue de Justice.

  • Sofia
    Sofia Staff MDCU

    il y a 7 ans

    Ce premier tome qui présente la Justice League lors du relaunch de 2011, avec les News 52, pour être honnête ne casse pas des briques. Les dessins de Jim Lee sont les seules choses que j'ai retenues, tant ma déception niveau scénario était immense. Mais si vous décidez quand même de vous laissez tenter, sachez qu'à partir du tome 2, voir le 3 (tous disponibles chez Urban) la série reprend du poil de la bête, même si on a connu mieux concernant cette équipe de super-héros.

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 7 ans

    Titre phare du relaunch de l'univers DC, cette Justice League version New 52 déçoit. Jim Lee a beau se démener comme un diable, il ne sauve pas la vacuité du scénario. Certes, le contrat est rempli : nous avons de nouvelles origines pour la Justice League, un vrai méchant que les fans adorent, de l'action à gogo... Mais Dieu que cela manque de charme. Pour les fans de Lee et de film à grand spectacle.

  • BartAllen
    BartAllen Staff MDCU

    il y a 7 ans

    Le relaunch de la Jsutice League qui présente l'association de la Ligue. Si certains points semble un peu rapides, on retient surtout le côté blockbuster que l'on attend d'une telle série et surtout les dessins de Jim Lee.

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 7 ans

    J'ai déjà maintes fois lâché mon venin sur cet arc tellement indigne d'une histoire de ce calibre et de ses auteurs. C'est un blockbuster sans un gramme de profondeur, sans aucune idée intéressante ou novatrice et qui va même jusqu'à détruire des personnage que l'on adorait. Seul les dessins de Jim Lee valent le détour et encore, il a fait mieux par le passé.

    • Neweak
      Neweak

      En réponse à Julien

      il y a 7 ans

      Tout est dit. Fan de jim lee dans l'univers marvel , je decouvre par cette édition leur voisin les dc, j'espere que mon marchand de journaux me laissera feuilleté un peu le bouquin avant que je me décide.

      • Neweak
        Neweak

        En réponse à Neweak

        il y a 7 ans

        Bilan : franchement pour un 5em numero eaglemoss se plante complètement. Je vous conseil de ne surtout pas lire se numéro , contentez vous de regarder les pages en commençant par la fin , malgré que pour moi jim lee reste le meilleur dessinateur de tout les temps dans l'univers des super hero , se livre est destiné pour un public très jeune . Perso je vais le donner à mon neuveu de 8 ans.

  • Kit_Fisto
    Kit_Fisto

    il y a 7 ans

    Synopsis: Il y a cinq ans, nul ne connaissait l’existence des surhommes, et encore moins celle des super-héros… Avec l’apparition de Superman, Batman,Green Lantern et Wonder Woman, les autorités, effrayées par la puissance de ces individus, les déclarèrent hors-la-loi. Cependant, lorsqueDarkseid projeta de conquérir la Terre, les Humains durent se placer sous la protection de leur héros. Voici le récit de la première union des plus grands justiciers qui allait bientôt devenir la célèbre Ligue de Justice. (contient Justice League #1-6) Mon avis: Un très bon bouquin a avoir dans sa bibliothèque sur les débuts de la Ligue des Justiciers. Alors qu'ils ont l'habitude de travailler en solo, un ennemi menaçant la Terre fait s'unir les plus grands super héros de la Terre pour le bien de l'Humanité. L'humour de Flash et Green Lantern fait mouche ! Une réussite du relaunch Justice League de Geoff Johns et Jim Lee

  • Zarkoneil
    Zarkoneil

    il y a 3 ans

    Bon et trés joli

Justice League Part 1

Justice League (2011-2016)

Justice League Part 2

Justice League (2011-2016)

Justice League Part 3

Justice League (2011-2016)

Justice League Part 4

Justice League (2011-2016)

Justice League Part 5

Justice League (2011-2016)

Justice League Part 6

Justice League (2011-2016)

Les collections en vente à distance ont régulièrement des difficultés au démarrage, et celle d'Eaglemoss n'échappe pas à la règle. Alors que les trois premiers tomes ont parfois du mal à arriver chez les abonnés, nous allons de notre côté nous intéresser au quatrième album, que nous avons reçu en très bon état. Celui-ci contient l'équivalent du premier tome de la série Justice League paru dans la collection DC Renaissance d'Urban Comics.

L'album contient les 6 premiers chapitres de la série qui a relancé la Justice League pendant l'avènement des New 52 de DC Comics. C'est donc une histoire d'introduction à laquelle nous avons le droit ici. Nous remontons 5 ans dans le passé, et on commence bien entendu par la star de DC : Batman. Celui-ci poursuit un mystérieux individu, tout en étant poursuivi par des hélicoptères de la police. C'est alors que Green Lantern croise sa route, et ensemble, ils vont collaborer. Enfin, ils vont essayer. On comprend vite que le gros vilain de l'histoire s'appelle Darkseid, et que les héros vont se croiser petit à petit pour former l'équipe que l'on connaît bien.

Dès le début du récit, on sent que la série est calibrée comme un gros film d'action. Pourtant, on s'aperçoit vite que si c'était un film, on pencherait plus du côté du film Green Lantern que de The Dark Knight. Il faut subir les répliques que se lancent Batman et Green Lantern pour comprendre la pauvreté de l'écriture. Et ça ne va pas en s'arrangeant avec le nombre de personnages qui augmente. Geoff Johns est devenu un expert de la réécriture de certaines origines, comme le montre le super boulot qu'il a fait sur Green Lantern, Aquaman ou Shazam. Mais là, l'auteur était vraiment peu inspiré. Les personnages sont nombreux donc survolés, et tout reste très superficiel.

Pourtant, on continue à lire, parce que même si Johns a du mal à nous raconter la rencontre de l'équipe, il a l'intelligence d’aussi se focaliser sur les origines d'un personnage. En effet, on verra comment Cyborg est devenu le héros qu'il est aujourd'hui. Et même si ce n'est pas follement original, on prend plaisir à suivre son évolution en parallèle des combats, et des répliques lourdingues des autres héros. De plus, lorsque Darkseid apparaît, l'action se fait plus frénétique, et les lignes de dialogues diminuent, ce qui permet de relancer l'intérêt. Donc au final, on s'en sort plutôt bien, et l'album reste sympa à lire.

Il y a aussi une histoire de cible qui fait que l'album sera perçu très différemment. Clairement, cette histoire se destine aux gens qui connaissent peu ou pas la Justice League. La superficialité évite le trop plein d'informations, et renvoie aux séries solos de chaque personnage pour en savoir plus. Le profane prendra donc plus de plaisir que celui qui connaît déjà bien l'équipe. En effet, si vous avez déjà lu des JLA, ou même des Crises, vous risquez de vous ennuyez. Le traitement de Darkseid notamment est assez risible quand on pense à Final​ Crisis par exemple. Bref, finalement, l'album a tout à fait sa place dans la collection d'Eaglemoss si son but est de faire découvrir l'univers DC à des néophytes.

En outre, si vous suivez cette collection, vous avez déjà lu Batman - Silence, et vous vous dites qu'au moins, les dessins de Jim Lee vont cartonner. Oui et non. Oui, parce que le dessinateur reste fidèle à lui-même avec de nombreuses doubles pages. Non, parce qu'il est, comme Johns, peu inspiré, et on est tout de même très loin de son travail sur Silence. Et c'est bien dommage. Enfin, les différences avec l'édition d'Urban Comics se jouent sur les bonus. Seulement deux couvertures pour Eaglemoss, contre toutes les couvertures et des croquis pour Urban. Mais Eaglemoss propose un texte d'introduction en plus, et une couverture plus brillante.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

Une bonne porte d'entrée
Parfois de bonnes idées

LES POINTS FAIBLES

Auteurs peu inspirés
Le traitement de Darkseid
Peu de bonus

 

3.5

Dommage !

{C}

Conclusion

Si vous n'avez jamais lu de DC avant cette collection, montez la note à 4. Si vous connaissez déjà bien la JLA, et certaines crises DC, descendez-la à 3. Les auteurs, autant Johns que Lee, nous ont habitués à bien mieux, ce qui accentue la déception de cet album qui reste néanmoins une bonne porte d'entrée dans l'univers DC pour le néophyte.

[phpBB Debug] PHP Warning: in file /srv/data/web/vhosts/www.mdcu-comics.fr/htdocs/footer.php on line 154: include_once(/srv/data/web/vhosts/www.mdcu-comics.fr/htdocs/pub/tag.php): failed to open stream: No such file or directory
[phpBB Debug] PHP Warning: in file /srv/data/web/vhosts/www.mdcu-comics.fr/htdocs/footer.php on line 154: include_once(): Failed opening '/srv/data/web/vhosts/www.mdcu-comics.fr/htdocs/pub/tag.php' for inclusion (include_path='.:/usr/share/php:/srv/data/web/includes')