[DDALE #13] Les jeux vidéo Batman

[DDALE #13] Les jeux vidéo Batman

Good Morning MDCUUUUUUUUUUU ! C’est l’heure du DDALE. Dans cette rubrique, nous parlons sur la façon sont portés à l’écran notamment grâce aux séries animées et télévisées mais aussi les téléfilms, films au cinéma ou même, dans une toute autre façon, les jeux vidéo. Les jeux vidéo sont très importants dans le domaine du comics books. Après tout, qui n’a jamais joué à un jeu sur Spider-Man , les X-Men ou même Batman ! Et en parlant de Batman , il faut bien avouer que celui-ci fait particulièrement l’actu dans ce domaine avec la sortie toute récente du déjà très célèbre «Batman : Arkham City». A l’occasion de la sortie et des premiers retours du jeu, la rubrique va élargir son champ d’action et traiter désormais des jeux vidéo et ce en commençant par ceux qui concernent le plus grand super-héros de tous les temps, The Dark Knight, The Caped Crusaded : Batman ! Notons enfin que dans ce périple, je ne serai pas seul mais accompagné (et oui, tout Batman a besoin d’un Robin ) puisque Scarecrow , l’implacable fondateur, a sorti ses fouets pour me filer un coup de main notamment en ce qui concerne les jeux plus anciens jouables sur des consoles antiques et archaïques. Voici ce que confie d’ailleurs le principal intéressé : «Bon bah voilà, il fallait bien que cela arrive un jour ou l’autre… Les staffeurs ont pris le pouvoir et me voilà, fier et noble fondateur en train de taffer sur le DDALE d’un staffeur. Et en plus sur Batman , vous imaginez ma déception (hypocrisie powaaa). Bon, ce n’est plus vraiment un secret depuis le temps, oui, j’aime les anciens jeux vidéo et c’est donc tout naturellement qu’on s’est foutu d’accord avec BatD pour que je participe à ce DDALE notamment en ce qui concerne les anciens jeux vidéo Batman . Bref, tout ça pour dire que dans un sens, je remercie BatD de m’accepter ici (il est bon ce BatD, très charitable !) puisque grâce à lui, j’ai pu me replonger dans presque vingt ans de jeux vidéo Batman . Thanks BatD and enjoy people!»



N°13 : LES JEUX VIDÉO Batman .



Qui n’a jamais rêvé de combattre le crime dans les rues de Gotham ? De conduire la Batmobile ? De piloter le Batplane ? D’utiliser le Batgrappin et les Batarangs ou encore d’être détective ? C’est ce que voulaient offrir les jeux vidéo Batman aux fans mais aussi aux enfants. Malgré tout, il faut bien l’avouer que ces dernières années, le rendu était plutôt loupé et que l’histoire d’amour entre Batman et le domaine des jeux vidéo commençait à s’effriter : après des débuts fracassants, la quantité primait sur la qualité ! Or, en 2009, la flamme reprend avec l’excellentissime «Batman : Arkham Asylum» … Notons qu’ici c’est Scarecrow qui ouvre le bal et qui se charge de cette partie. Pour ma part, je n’ai testé aucun de ces jeux (je n’ai jamais trop été attiré par ces vieilles consoles… Et oui, les jeunes de nos jours). Batman (1986). Ce jeu est sorti sur des consoles préhistoriques (Amstrad CPC, ZX Spectrum et MSX) Bon, j’ai beau être un fan de Batman et d’anciens jeux vidéo, ces consoles-là restent quand même trop anciennes pour moi. En fait, je n’ai eu l’occasion d’y jouer qu’une fois. Le souvenir que j’en garde et qu’il était incompréhensible. Il fallait se déplacer à travers des pièces et éviter les ennemis et bah avancer et ramasser des trucs… C’est à peu près tout je crois bien… En fait, la seule chose qui m’avait marqué sur ce jeu, c’était que durant la toute petite intro (genre 5 secondes), il y avait le thème de la série de 1966. A conseiller ? Euh… nop. Batman (1989).
Le jeu est sorti sur NES (oui, quelle console mythique) et il s’agit là du véritable premier BON jeu sorti sur Batman . Il y en avait quelques autres avant cela mais ce n’était pas vraiment génial. Dans ce jeu qui suit plus ou moins la trame du film de Burton, on incarne Batman durant cinq niveaux à la fin duquel on affronte systématiquement un boss (les deux seuls connus de l’univers Batman étant Killer Moth , boss du premier jeu et le Joker à la fin du dernier). Dans ce jeu en 2D, il faut courir, cogner, rebondir, éviter les coups et les tirs. Il y a également la possibilité d’utiliser des batgadgets qui sont au nombre de trois, chacun d’entre eux utilisant respectivement 1, 2 ou 3 points de gadgets. Pour tout ce qui est en dehors du jeu, on peut noter la présence de petites cinématiques d’une dizaine de secondes entre chaque stage. Des cinématiques plutôt réussies et qui nous permettent de voir les changements de lieu du justicier noir. Enfin, on aura aussi le bonheur d’écouter quatre musiques différentes à travers ses cinq stages. Des musiques pas vraiment représentatives de l’univers Batman mais qui sont vraiment très, très entraînantes. Bien qu’il n’y ait qu’un seul niveau de difficulté, sa difficulté reste assez élevée de manière générale. Il faut clairement connaître certains passages par cœur pour pouvoir espérer les passer sans se faire toucher. De plus, le nombre de vies n’est pas exceptionnellement élevé tout comme le nombre de continus, le problème majeur étant, bien évidemment, qu’il n’y a ni points de sauvegarde ni mots de passe. Si le «Game Over» final apparaît ou si vous n’avez plus le temps de jouer et que vous êtes obligé d’éteindre la console, c’est retour DIRECT à la case départ. Le jeu s’achève par Batman qui balance le Joker du haut du clocher. A conseiller ? Si vous avez la NES, plutôt deux fois qu’un oui. C’est devenu avec le temps, au même titre que Castlevania, les Marios Bros ou encore les Tortues Ninjas, un «classique» de la console. Batman : Return of the Joker (1991). Encore un jeu sur NES mais aussi sur Game Boy et Mega Drive. Je n’ai aussi joué qu’une fois à ce jeu vidéo. En lui-même il n’est pas mauvais mais par contre, le côté sombre du premier jeu sorti en 1989 sur cette même console est méchamment passé à la trappe. En fait, on peut même dire, qu’avec sa couleur bleue et le fait que les trois-quarts des coups se fasse avec une sorte de pistolet que Batman possède au bout du bras, Batman ressemble plus à Mégaman qu’autre chose. Sérieusement, entre l’univers beaucoup moins sombre et réaliste et le gadget de Batman , si l’on floute le costume du Super-Héros, c’est pas si évident que ça de reconnaître qu’il s’agit d’un jeu Batman . On pourrait regretter aussi que sous peine que seul le Joker a été mis en avant dans le film de Burton, que ce nouveau jeu tourne à nouveau autour du Joker . Ce n’est pas comme si la galerie des Super-Vilains de Batman était réduite… Néanmoins, le jeu n’est pas mauvais, on sent notamment des améliorations au niveau du visuel et on peut noter également un peu plus de fluidité au niveau de la maniabilité de Batman . Sur Méga Drive, rien de bien différent : c’est quasiment la même chose hormis que l’animation diffère.
A conseiller ? Mouais, c’est jouable mais pas non plus LA référence. Batman (1991). Un jeu sorti sur Game Boy et qui bien, qu’intéressant reste mauvais de manière générale. En fait, les deux seuls éléments que j’ai retenus de ce jeu sont : sa difficulté d’une part et sa musique qui est vraiment super, super agaçante, même pour un jeu de Game Boy. Le genre de musique qui te fout un stress monstre et fait éclater les pacemakers autour de toi… A conseiller : En fait, je ne crois pas avoir été satisfait ne serait-ce qu’une seule fois par un jeu Batman sorti sur console portable. Batman (1992). Le jeu est sorti sur Atari. Je n’y ai pas joué, cette critique vient d’un pote. « Il est très mauvais, il n’y a presque rien à en retenir. A cette époque, il y avait déjà de biens meilleurs jeux Batman de sortis. C’est la magie de l’Atari ! ». A conseiller Apparemment non ^^ Batman Returns (1993). Le jeu est sorti sur Super Nes. C’est un beat them all de très bonne qualité. L’univers est respecté (décors et musiques), les coups sont assez variés, l’animation très bonne. En fait, c’était le genre de beat them all qu’il te fallait absolument finir sous peine de recommencer encore et encore avant de pouvoir espérer retourner à une vie normale. J’en garde un très bon souvenir.
A conseiller ? Oui, très beaucoup : ) Batman (1994). Sorti sur Super NES, on se croirait revenu en arrière avec ce jeu ! Batman est devenu super dur à bouger, on dirait qu’il fait 300 kilos. Rien à voir avec le jeu sorti un an plus tôt sur la même console. On est aussi revenu à la 2D, c’est quoi ce bordel ?! Pour le reste, jeu inspiré de la série animée avec la musique et tout le tralalala mais le jeu m’avait clairement déçu à l’époque. Néanmoins, j’émets une petite réserve. Il y a de grandes chances que je ne retienne pas ce jeu uniquement parce que j’avais trop squatté le précédent opus. En fait, il aurait fallu que je rejoue au jeu mais je ne l’ai plus. J’en profite d’ailleurs pour passer une annonce, copain dont je ne me souviens plus du nom, si tu me vois, je veux mon p**** de jeu !! A conseiller ? Faut voir. . Batman Forever (1995). Le jeu est sorti sur Super Nes et Méga Drive et porte encore une fois sur le film du même nom. Il est ridicule, lent, long, mauvais, musique boring, animation foireuse avec des personnages et des coups à la Mortal Kombat mais 100 fois plus lent… Je continue ?
A conseiller Ah, ah, ah, ah… … … nan ! Batman et Robin (1998). Ce jeu, sorti sur PS1 et portant sur le film du même nom, est vraiment LA goutte d’eau qui a fait déborder le vase… En fait, il n’y a que la musique et l’univers qui, du fait qu’ils soient respectifs, représentent un semblant de point positif. Alors au lieu de développer comme un cinglé le jeu en tentant de trouver ce qui pourrait peut-être, potentiellement, avec un peu chance et d’imagination, ressembler à des qualités, je vais plutôt faire la liste des défauts. C’est plus rapide et plus marrant… - Trois personnages bon ça, c’est cool, on peut incarner Batgirl et Robin mais le problème, c’est que les deux autres sont vraiment des boulets. En plus, pendant un long moment je m’étais acharné à jouer Batgirl rendant le jeu IMPOSSIBLE. Deux personnages en plus mais qui ne servent à rien donc. - Dé fot d’ortoghrafff. - Possibilité de se balader dans les rues notamment en Batmobile… c’est cool aussi mais il n’y a rien à y faire. Au mieux on rencontre des ennemis et basta. - G di k’il y avé des fot d’ortoghrafff ? - Animation et graphismes très décevants, les ennemis et Batman ont l’air d’être des sortes de cosplay ratés, pas génial (ceci, en admettant qu’on voit les personnages parce que des fois avec le délire de la caméra qui bouge pour rien, on ne les voit même plus donc bon…). En fait, pour comprendre toute la grandeur de ce jeu au niveau animation, il vous suffit d’aller voir des vidéos du jeu sur le net et de regarder Batman planer… que du bonheur ! - Jeu difficile. En fait, c’est surtout la suite logique de tous les autres défauts. Pas super facile de claquer un jeu quand le personnage principal est un boulet super lent et qu’on ne se voit pas une fois sur trois.
A conseiller ? Ben en fait, pour l’anecdote, je crois bien que c’est le pire jeu Batman auquel j’ai pu jouer. A n’acheter que sous l’influence de substances illicites lors d’un délire entre potes… Ainsi, comme Scarecrow nous l’a montré, il y a eu une multitude de jeux ! D’ailleurs, tous n’ont pas été traités ici, nous avons choisis de se concentrer sur les plus importants et ainsi certain tel que «Batman : The Caped Crusader» ou différents jeux sortis entre 1988 et 1990. Mais malgré tout, si les premiers étaient appréciables, on remarque vite qu’au fur et à mesure que le temps passe, la qualité n’est plus vraiment de mise et qu’il s’amorçait un certain déclin. Dans cette partie, nous traiterons des jeux du début des années 2000 : on est à la fin de la PS1 et on s’amorce dans la génération de la PS2, X-Box, GameCube et Advance. Ici aussi, nous nous concentrerons sur les jeux les plus importants de l’époque… Batman Beyond : Return Of The Joker (2000). Sorti sur Nintendo 64, Playstation 1 et Game Boy Color, ce jeu enfonce encore le clou et fait pire que son prédécesseur. On a encore le droit à une adaptation de film (en l’occurrence le film animé du même nom) et nous suivons donc Terry Mcginnis , le deuxième Batman , contre le Joker et ses sbires. Bien que produit par Kemco et édité par Ubisoft, ce jeu n’a rien pour lui : - Les graphismes sont moches. - Le gameplay (bien que prometteur) est nul : des combos très difficile à réaliser et un Batman qui ne peut pas lancer de projectiles. - Les différents niveaux sont extrêmement répétitifs et donc inintéressants. On aurait pu penser que la musique et les bruitages pourraient limiter la casse mais non, il n’en est rien du tout…
A conseiller ? Non, pas du tout ! Au contraire, si vous le voyez, fuyez !!! Batman : Gotham City Racer (2001). Après les deux précédentes catastrophes, on aurait pu croire qu’ils allaient arrêter là ou bien se remettre en question mais non, il n’en est rien ! On en refait un nouveau et comme le dit le dicton, ce n’est jamais deux sans trois et ainsi, nous nous trouvons encore face à une merde immonde !
Le jeu a été édité par Ubisoft (encore…) et est basé sur la série animée, The New Batman Adventures. Il a la particularité de proposer un gameplay uniquement basé sur des phases de jeu en véhicules. Ainsi, nous nous retrouvons au volant de divers Bat-véhicules à la poursuite des criminels dans les rues de Gotham. Malgré tout, le rendu est tout simplement catastrophique : les graphismes sont moches (pas de décor), la maniabilité est horrible et certaines missions sont juste impossibles à réaliser. La musique est encore une fois catastrophique et la seule chose à retenir reste les cinématiques qui reprennent des images de la série animée… A conseiller ? Je pense que l’on a compris : encore une fois, à éviter à tout prix ! Batman : Vengeance (2002). Encore un jeu développé par Ubisoft mais c’est le premier jeu de la Batverse à sortir sur PS2, X-Box et GameCube en plus de la Game Boy Advance et du PC. Ce jeu est une nouvelle fois adapté de la célèbre série TV et que dire à part que ce fut une agréable surprise ! En effet, il nous redonne espoir car ce jeu a beaucoup de points positifs et très peu de points négatifs. D’abord, comme le souligne Scarecrow , il offre plusieurs nouveautés (merci les nouvelles consoles) puisque que le jeu est plus fluide, on a un gameplay bien plus vaste et élaboré, les graphismes sont de très bonnes qualité et les cinématiques sont tout bonnement jouissives : elles reprennent en tout point la série TV et sont riches en émotions et sensation fortes. Niveau scénario c'est impeccable : on a le droit à une intrigue sombre et élaboré (inventé de toute pièce) qui met en avant divers personnages de la Batverse. L’histoire s’enchaine de façon logique et on a une vraie fin et de vrais rebondissements. On se croirait tout simplement devant un épisode de la série ! La durée de vie est honorable et le jeu nous permet de revoir les cinématiques et de refaire les différents niveaux du jeu afin d’y récolter quelques «secrets».


Le gros point faible du jeu réside une nouvelle fois dans le Gameplay et la maniabilité qui est encore plus ardue que dans «Batman Vengeance» et qui la, pose réellement soucis. Certains niveaux sont très très difficile à terminer et le seul lot de consolation que l’on trouve ici reste les bosses de jeux qui peuvent être boucler sans trop d’effort (et heureusement car on en bave pour arriver jusqu’à eux).
A conseiller ? Un jeu qui souffre donc de sa maniabilité (bien trop défectueuse à mon gout) et qui risque d’en rebuter plus d’un. Malgré tout, je pense qu’il vaut le détour ne serait-ce que pour l’histoire et les cinématiques. Batman : Rise of Sin Tzu (2003) Avec ces deux jeux, la franchise Batman semblait repartir sur de bonnes bases mais malgré tout, il lui fallait absolument corriger le point du Gameplay et de la maniabilité. Développé une nouvelle fois par Ubisoft, «Batman : Rise Of Sin Tzu» se base à nouveau sur la série animée, «The New Batman Adventures», et met en scène Batman face à un tout nouvel ennemi : Sin Tzu. Sin Tzu est un conquérant, un homme de guerre qui ne vit que de combats, de challenges et de victoires. Ici, il décide de s’en prendre à ce qu’il considère comme étant le challenge ultime : Batman. Ainsi, notre homme va mobiliser toute une gamme d’ennemis pour affaiblir le Chevalier Noir . Ce jeu avait un défi : faire mieux que ces prédécesseurs or cela est raté…
On a donc une histoire qui semble peu accrocheuse ! En effet, le coup du méchant qui vient pour battre Batman relève du vu et revu et surtout, outre Sin Tzu, ils auraient pu mettre un ennemi de la Batverse bien plus intéressant à exploiter. Malgré tout, ne généralisons pas, il y a de bonnes choses dans l’histoire et de bonnes idées mais on va regretter le fait qu’on n’atteigne pas le niveau scénaristique des deux précédents jeux. Parlons maintenant des graphismes, si le tout est dessiné par le célèbre Jim Lee, il faut bien avouer qu’on est encore une fois largement en dessous de «Batman Vengeance» et de «Batman : Dark Tomorrow». Certes, ce n’est pas si catastrophique que cela et nous retrouvons avec joie l’esprit de la BD mais bon, il faut bien avouer qu’on se croirait revenu 5 ans en arrière et cela est déplorable. Sur les sons, il faut constater que les musiques ne sont pas géniales et que le doublage français est déplorable. Là aussi, le tableau n’est pas très reluisant. Malgré tout, le jeu a de très bons points. D’abord, il possède un mode coop très intéressant et nous permet de jouer avec les alliés de Batman : Robin, Nightwing et Batgirl . Chaque personnage possède ses propres prises et mouvements et cela est donc assez intéressant. De plus, niveau gameplay, c’est vraiment tout bon : on évite l’écueil des jeux précédents avec une maniabilité des plus correctes qui peut offrir d’amusants moments de jeux surtout lorsque l’on joue à plusieurs. Enfin, le jeu offre d’agréables moments grâce aux divers bonus qu’il regorge : des biographies, visuels et même plusieurs pages des plus grands comics.
Scarecrow nous donne lui aussi son avis sur le jeu, qui diverge du mien en plus et qui peut donc s’avérer utile : «Ce jeu, je m’en souviendrais toute ma vie parce qu’on me l’avait prêté… … … pour deux heures… … … De mon court souvenir, j’avais plutôt bien apprécié ce jeu. Bonne animation, nombreux coups possibles et plusieurs Super-Vilains mis en avant. Par contre la musique ne ressemble à rien.» A conseiller ? Nous sommes donc face à un jeu moyen : il y a plusieurs bons points mais aussi de gros points noirs qui viennent terriblement ternir le tableau. De ce fait, je ne sais que conseiller ici ! Scarecrow lui conseillait ce jeu les yeux fermés mais moi, je serais plus réservé. Certes, pour les bons points cités plus haut, il peut valoir le détour mais ne le placer pas dans vos priorités, il y a largement mieux. Durant cette époque, nous aurons aussi le droit à plusieurs jeux sortis sur Game Boy Color tel que Batman : Chaos In Gotham . Par rapport aux autres, notre ami Scarecrow le conseille puisqu’il est le seul qu’il a trouvé «jouable». Batman Begins (2005). Avec la sortie du film «Batman Begins», il fallait bien sortir un nouveau jeu sur l’Homme Chauve-Souris et c’est désormais à Eurocom qu’incombera la tâche. Le jeu sort sur PS2, GameCube, PSP et Game Boy Advance. Il faut bien avouer que tout jeu adapté d’un film peut généralement faire peur au vu des résultats souvent mitigés. Il y a du bon mais aussi du moins bon mais malgré tout, au vu du film, ce jeu semblait prometteur et il tient une bonne partie de ses promesses.
L’histoire n’est pas très innovante dans le sens où elle suit celle du film. Malgré tout, le jeu est très fidèle au long métrage de Nolan et offre d’appréciables moments de jeux avec de bonnes missions qui offrent de jolis clins d’œil au film. Ainsi, certains prendront du plaisir à jouer avec Batman mais aussi avec Bruce Wayne lors de son entrainement à la Ligue des Assassins ou aussi lors de l’attaque du Manoir Wayne . Graphiquement c'est très chouette pour un jeu de 2005 : éclairage des plus maîtrisés, visages bien expressifs et détaillés, personnages bien dessinés ... Il y a malgré tout un point noir : le manque de décor en arrière-plan et la répétitive des lieux, mais le reste c'est du tout bon ! Les voix sont les mêmes que le film et nous avons le droit à un doublage de bonne qualité. Bon, ce n’est pas excellent mais cela passe amplement. Les musiques passent amplement et remplissent leur rôle mais là aussi, il y avait moyen de faire mieux. Niveau Gameplay et maniabilité, c’est encore un bon point. Bon, encore une fois, cela ne casse pas trois pattes à un canard et les commandes ne sont pas tant diversifiées que cela mais avouons que cela passe amplement et que le jeu n’offre pas des moments de frustrations et de prises de tête. Les bémols au jeu : - La durée de 6 heures ce qui est vraiment faible pour un jeu "blockbuster" : il y a très peu de difficulté du fait que les niveaux soient répétitifs et il se finit donc très rapide et ce, malgré les différents modes de jeu. Malgré tout, notons que plein de bonus sont à débloquer comme des artworks, making-of... - Le fait que nous n’ayons pas de vraies cinématiques et que ce soit juste des scènes reprises du film avec une voix off. Pas très cool selon moi sur ce coup et même malgré le fait que c’est un bon clin d’œil au film. A conseiller ? Nous sommes face à un jeu classique et sans prétention et qui possède certes ses défauts mais malgré tout, il ravira les fans du film mais surtout de Batman et donc oui, c’est un jeu que je conseille amplement et qui annonce déjà d’excellents autres jeux comme notamment «Arkham Asylum». Nous l’avons donc vu, le bilan est pour l’instant assez mitigé car même si l’on a eu le droit à de bons jeux, nous avons aussi eu le droit à d’infâmes bouses qui étaient parfois immondes. Malgré tout, avec la fin des années 2000, il va s’opérer un certain renouveau grâce à une série de jeux bien connus. Batman Lego : The Videogame (2008). Edité par Warner Bros et développé par Traveller's Tales, le jeu est sorti sur PS2, PS3, PSP, Wii et DS. Il faut bien admettre que les deux parties nous gratifient depuis plusieurs années de jeux LEGO (qui a dit Star Wars) et en 2008, ils ont décidés de s’attaquer à la Batverse. Au programme, nous retrouvons ce qui a fait le succès de LEGO Star Wars : des briques, de l’humour, un gameplay très riche, un mode coop d’enfer et une histoire accrocheuse. Sorti à l’occasion du film «The Dark Knight», ce jeu met en scène Batman et Robin qui affrontent les plus dangereux criminels de Gotham à savoir Joker , Freeze, le Sphinx et le Pingouin . L’un des points forts du jeu est qu’il nous permet de jouer Batman , Robin mais aussi les Bad Guys tel que le Joker ou le Pingouin ! Bref, la classe. L’histoire, bien qu’elle ne casse pas trois pattes à un canard, reste très accrocheuse. Les graphismes sont très bons et les fans se réjouiront de pouvoir jouer en écoutant les musiques des films et des séries. Côté durée de vie, il y en a pour une grosse douzaine d’heures de jeu qui seront nécessaires pour finir le jeu et débloquer les personnages. Scarecrow avoue lui aussi avoir beaucoup aimé le jeu : «Alalalala, les légoooooos, toute ma jeunesse. Ce jeu est vraiment très bon, peut-être même le meilleur des jeux Legos par contre, peut-être aussi l’un des plus durs. En bref, beaucoup de personnages présents, un combo univers Batman /univers Lego bien décalé comme on l’aime avec notamment un Gueule d’Argile qui passe vraiment pour un bon gros demeuré. Les niveaux sont variés et plutôt respectifs. On peut vraiment bien se marrer avec ce jeu même si certaines choses que l'on vous demande prennent pas mal de temps.»
A conseiller ? Scarecrow et moi sommes donc d’accord pour dire que ce jeu vaut le détour. Certes, il faut aimer le principe d’être entouré de briques et d’être immergé dans un monde Big Délire car sinon, il vous vaudra mieux éviter ce jeu. Après, si c’est le cas, foncez ! Batman : Arkham Asylum (2009).





Bon, ce jeu est très récent et son succès ne fait aucun doute donc je ne vais pas m’étendre ici ! Il n’y a aucun intérêt à redire ce que vous savez déjà. Le jeu est développé par les studios RockSteady (alors racheté par la Warner) sur PS3 et 360. Il se basait sur le comics du même nom : Batman devait faire face au Joker qui déclenchait une émeute dans l’Asile. Dans les grandes lignes, on est proche du comics mais en profondeur, on s’en éloigne très fort et on voit que l’histoire, écrite par Paul Dini (oui, il a bossé sur le DCAU), reste vraiment cool. Ok, certains diront qu’il aurait pu faire mieux mais moi, j’ai bien accroché ! Niveau graphismes, doublages, musiques, gameplay et maniabilité, on ne va pas débattre durant des heures : ca déchire grave ! C’est tout bonnement excellent et la seule chose que l’on peut regretter est certaines phases du jeu qui sont répétitives. Ajoutons à cela les défis à réaliser, les trophées de l’Homme Mystère et les nombreux bonus à débloquer et vous en avez largement pour votre argent. Enfin, notons que le jeu regorge d’indices indiquant une suite, suite qui est sorti il y a un bon mois à peine !





A conseiller ? Scarecrow est d’accord avec moi et ensemble, nous crions en cœur OUI ! On a sans nul doute l’un des meilleurs jeux sur le Chevalier Noir . Batman : l’Alliance des Héros (2010). Batman déchirait tout : il déchire sur les comics, il déchire au cinéma et maintenant, il avait conquis le monde des jeux vidéo grâce à Arkham Asylum qui s’annonçait comme l’un des meilleurs jeux de l’Histoire (oui, j’assume ce que je dis). Sur le petit écran, nous avions le droit à la très médiatisée série TV «Batman : The Brave And The Bold», qui a d’ailleurs fait l’objet d’un numéro de cette rubrique. Histoire de surfer sur le buzz, un jeu est lancé pour Wii et DS et il faut bien avouer que le rendu est surprenant ! Il est certes très différent de ce que l’on a vu jusqu’à présent mais à l’instar de «Batman Lego», il séduit de par son gameplay et ses graphismes. Les joueurs ont la possibilité de jouer avec plusieurs personnages de la série (et donc de l’univers DC) et cela s’avère plaisant. Malgré tout, nous regretterons le fait que le Gameplay soit si peu diversifié entre les différents personnages.

Malgré tout, l’histoire est très redondante et répétitive et la durée de vie du jeu, compte tenu des quatre chapitres, est très faible. A conseiller ? Nous sommes face à un jeu très agréable et convivial. Certes, les puristes du genre pourraient s’avérer frustré mais il offre d’agréables moments surtout si on joue en famille. Batman : Arkham City (2011). Au vu de l’immense succès d’Arkham Asylum, les studios Rocksteady n’allaient pas louper l’occasion d’offrir une suite. L’histoire, que nous connaissons tous maintenant, se déroule un an après les évènements de «Arkham Asylum. Quinty Sharp , l’ancien directeur de l’Asile, a utilisé sa notoriété et l’incident de l’année précédente pour devenir le maire de Gotham City . Étant donné que ni Arkham ni la prison de Blackgate ne sont en état pour accueillir les criminels, Sharp a décidé d’acheter une partie des quartiers pauvres de Gotham et d’en faire une gigantesque prison. Les prisonniers sont amenés dans le lieu et sont «libres» de faire ce qu’ils veulent tant qu’ils ne tentent pas de s’évader. Sharp a également engagé un groupe de militaires privé appelé Tyger pour maintenir l’ordre et il emploie aussi le psychiatre Hugo Strange pour superviser les lieux. Batman garde un œil sur cette ville-prison car il craint que la situation ne dérape…
Bon, là aussi, nous n’allons pas y aller par quatre chemins. Question critique, Scarecrow s’en est chargé dans ce dossier et il en rajoute avec ce petit paragraphe qu’il a écrit pour enfoncer le clou au cas où vous n’auriez pas compris : Une Suite encore plus géniale. J’étais assez mitigé au début en ce qui concerne le fait qu’on puisse un peu se balader où on veut, j’avais peur qu’avec les missions secondaires, le tout fasse un peu trop GTA. Mais non, la map est très, très bien exploitée, l’histoire est énorme, les énigmes et les trophées sont réalisables pour les trois-quarts et un peu plus casse-couille pour le reste (bon juste milieu) et les défis de l’homme-mystère, qu’ils soient en mode combat ou prédateur sont tout simplement énormes. En fait, pour en dire plus sur ce dernier point, le principe de base était déjà excellent en lui-même mais là avec les malus (et quelques bonus quoique rares) à gérer comme on veut (peut ?), c’est jouissif ! Des défis pas toujours faciles (je les ai finis hier pour l’anecdote).
Quant à moi, bah j’ai tout bonnement adoré. Bon, le mode histoire est vraiment trop court et on se sent frustré quand on arrive à la fin, frustré dans le sens où on ne veut pas que ces moments de rêves s’arrêtent. Ce jeu fait encore mieux que son prédécesseur dans le sens où le gameplay et l’étendu des actions et mouvement est élargie mais aussi que l’histoire est vachement bien ficelé. De plus, fait extrêmement intéressant, ce jeu noue une continuité qui lui est propre et rompt avec tout comics et adaptation TV, ce qui n’est pas pour me déplaire. Bref, Arkham City rules ! A conseiller ? Oh que oui : meilleur jeu de Batman à ce jour ! Ainsi, nous avons vu que l’histoire de Batman à travers les jeux vidéo fut très longue et fut aussi semée d’embuches : au début, nous avons eu de très bonnes adaptations de films et séries avec d’excellents jeux. Ensuite, malgré les progrès technologiques, la qualité a primé sur la quantité et les bons jeux se faisaient rares : nous avons eu le droit à de grosses bouses qui effaçaient les efforts fait avec de petites pépites tel que «Batman Vengeance» ou «Batman Begins». Et ainsi, il faudra attendre la fin des années 2000 notamment 2009-2011 pour qu’avec deux jeux, Batman s’impose dans ce domaine : nul ne conteste le fait que les deux jeux de Rocksteady sont parmi les plus réussit de l’histoire des jeux vidéo et que beaucoup peuvent en prendre de la graine : on a certes un jeu de super-héros mais surtout un jeu d’infiltration, d’action, de réflexion qui ne peut plaire qu’à tous les mordus de consoles et de manettes. De plus, signalons aussi que cette histoire est loin d’être terminée puisque de nouveaux jeux portant sur l’univers de Batman ont déjà été annoncés pour 2012. - Nous aurons d’abord le droit à «Gotham City : Impostors», un FPS (jeu à la première personne du style XIII ou Die Hard) développé par la Warner et Monolith Productions. Ici, nous verrons deux équipes (l’une imitant Batman et l’autre le Joker ) s’entretuer pour prendre le contrôle de la ville. On a un jeu totalement déluré qui s’annonce et qui s’assume comme tel.
- Une suite pour «Batman Lego : The Videogame» a elle aussi été annoncé et elle mettra en scène plusieurs personnages de l’univers DC. De quoi annoncer du lourd en perspective. - Enfin, certains misent toujours sur une éventuelle suite d’Arkham City pour qu’on ait ainsi le droit à une trilogie. Cette idée divise au vu des annonces des producteurs et de la fin du jeu mais personnellement, je pense qu’on a largement les éléments pour écrire une fin correcte à cette trilogie et ce sans le faire via les divers DLC (on est quand même à 6 là) qui sortent actuellement… Enfin, n’oublions pas aussi que le personnage de Batman apparait dans une multitude d’autres jeux vidéo. Outre les divers jeux sortis sur portable (dont j’ai décidé de ne pas parler ici), notre justicier apparait dans plusieurs jeux dédiés à l’univers DC tel que «Justice League Heroes», «Justice League : Injustice For All» et «Justice League : Chronicles» (notons que ces deux derniers jeux sont sortis uniquement sous Game Boy Advance).
Plus récemment, Batman est aussi apparu dans le très moyen «Mortal Kombat vs DC Universe». Personnage jouable, son coup final n’est pas un Fatality mais un simple «Brutality» lui permettant d'achever (sans tuer bien sûr) son adversaire. Pour le faire, il envoie une horde de chauve-souris ou bien lance une attaque avec son grappin.
Dernièrement, Batman est aussi apparu dans le MMORPG, DCUniverse Online (DCUO) mettant en scène les héros de l’univers DC. Dans ce jeu, nous voyons apparaitre une nouvelle génération de héros, ou de vilains, créés par un Luthor venu du futur qui veut empêcher la conquête du monde par Brainiac . Ainsi, dans ce MMORPG, les joueurs n’ont pas la possibilité d’incarner les grands pontes de chez DC mais des personnages créés de toute pièce. Malgré cela, il n’est pas exclu que votre personnage ait pour mentor Batman et opère à Gotham. Notons que le jeu vient de passer en Free To Play. Enfin, notons aussi la présence de Batman dans «The Revenge Of Shinobi» (oui, ce n’est pas un jeu de super-héros). Dans ce jeu d’arcade, sorti en 1989 sur Megadrive, Batman apparait en tant que boss et personnage jouable et ce, sans aucune autorisation (ce qui est donc assez déroutant quand on tombe dessus pour la première fois). Le top 5 de Scarecrow . 1. Batman : Arkham City. 2. Batman : Arkham Asylum. 3. Batman (NES 1989). 4. Légo Batman . 5. Batman Returns (Super Nes 1993). Mon top 5. 1. Batman : Arkham City. 2. Batman : Arkham Asylum. 3. Batman Begins. 4. Batman Vengeance. 5. Batman (NES 1989). Et voilà, ce numéro se termine sur ces lignes et nous voyons donc que l’histoire de la franchise Batman à travers les jeux vidéo et très vaste et bien que durant depuis des décennies, elle n’est pas prête de prendre fin. Sur ces lignes, je vous invite à donner votre avis dans la section commentaires ou bien sur le forum mais aussi à rejoindre la Secte des Batfans et ainsi prêter allégeance au plus grand super-héros de tous les temps, Batman. Enfin, je vous donne rendez-vous dans peu de temps puisque ce mois-ci, le DDALE fait double doses (ben oui, faut bien que je justifier ma paye ! Quoi, on n’est pas payé… mince…) et vous aurez le droit à un numéro Hors-Série sur la série TV Young Justice , qui rappelons le, commence à être commercialisée en France. La suite au prochaiiinnnnnn nummmmmérrrrooooooooooo 1 : Le retour de Spider-Man au cinéma: un reboot à la quitte ou double? 2 : Retour sur le San Diego Comic-Con 2010 3 : X-Men First Class ou comment tuer la franchise des mutants au cinéma ? HS : Spécial Iron-Man 2 4 : Les films Batman 5 : Les séries animées DC (1° partie) : Le DCAU 6 : Retour sur la fin 2010 - début 2011 7 : Les séries animées DC (2nd partie) : la Nouvelle Vague 8 : Batman The Brave And The Bold 9 : Les films Marvel : Vengeurs Rassemblement HS 2 : Les épisodes de Smallville vus par le staff. 10 : Les séries animées X-Men. 11 : Du Comic Con A l'Ecran. 12 : Les caméos du Marvel Cinematic Universe. HS 3 : X-Men First Class ou comment relancer la franchise des mutants au cinéma.


Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
Le récap' des films super-héroïques de 2019

Le récap' des films super-héroïques de 2019

03 Janvier 2019

Un de plus qu'en 2018 !

Séries TV : toutes les dates de la saison 2018-2019

Séries TV : toutes les dates de la saison 2018-2019

02 Septembre 2018

L'heure de la rentrée télévisuelle a sonné !

L'agenda des séries TV #17

L'agenda des séries TV #17

26 Aout 2018

Les vacances continuent !

  • Jeff
    Jeff Staff MDCU

    il y a 8 ans

    Je... je peux disposer BatD ? Plus besoin de moi ? J'aimerais bien retourner en haut de la hiérarchie et faire genre je taff pour le site alors que j'en fous pas une, une sorte de superviseur, possible ^^' ?

  • Batdetective
    Batdetective - Rédacteur de l'article

    il y a 8 ans

    Non c'est bon ! C'est reussit ! Tu as fait un taff correct et prouvé que tu pouvais garder ta place ! Je te rappelle l'année prochaine Robin...^^

  • Sam971
    Sam971

    il y a 8 ans

    Vous avais testé The Adventures of Batman & Robin sur Super Nintendo ?

  • sephirothcloud
    sephirothcloud

    il y a 8 ans

    y a au moins 12/13 ans jouer a mon 1er jeux video et c'etait un Batman, il n'apparait pas dans la liste, c'etait sur Amstrad ( pas CPC, une console grise et plate avec des cartouche Carré de 10x10 genre introuvable aujourd'hui ) , on jouai batman contre le joker, on lancai des batarang pour tué les ennemies et entre chaque niveau on devait prendre la Batmobile, et pour tourner avec falai balancé la batgrapin sur un lampadaire ^^ halala que c'etait loin... ps: desoler pour les fautes mais j'ecrit un peu a l'aveugle, depuis un moment ça bug sur iphone, le texte défile pas et donc le clavier prend toute la place.

  • alexdahu
    alexdahu

    il y a 8 ans

    dossier sympa par contre seul bémol : " Un jeu sorti sur Game Boy et qui bien, qu’intéressant reste mauvais de manière générale. En fait, les deux seuls éléments que j’ai retenus de ce jeu sont : sa difficulté d’une part et sa musique qui est vraiment super, super agaçante, même pour un jeu de Game Boy. Le genre de musique qui te fout un stress monstre et fait éclater les pacemakers autour de toi…" honnêtement ce jeu à son époque avait obtenu de très bonne note et d'ailleurs se fût mon premier jeu game boy offert à noel en 1991 et j'en garde de merveilleux souvenir, le jeu était sympa , batman maniable et les phase de shoot en batwing bien sympathique et la musique de très bonne facture pour l'époque. Mis à part ce bémol sujet bien sympa

  • Nivji
    Nivji

    il y a 8 ans

    Aie aie aie vous avez oublié un des meilleurs jeux Batman sorti: The Adventures of Batman & Robin sur super nintendo ! Pour moi un des meilleurs jeux batman avec les arkham et vengeance....

  • Susano-wo
    Susano-wo

    il y a 8 ans

    J'avais testé sur la PSX le batman and robin, vous avez oublié de dire que même le tutorial est galère à passer ! Ce jeu est juste l'un des pires auxquels j'ai pu jouer, il était déja pourri par rapport à la concurrence à son époque (comme tomb raider) au niveau technique (plein d'animations ne sont que des transitions entre deux images, et les graphismes...). En plus, le matériel de base étant déja un peu pourri, il y a francement rien qui peut le sauver ^^

  • Jeff
    Jeff Staff MDCU

    il y a 8 ans

    C'était vieux maintenant pour moi Alexdahu, j'ai vraiment dû faire par rapport à mon souvenir. Comparé à d'autres jeux Batman, je n'ai pas eu l'ocase d'y rejouer pour le DDALE :( J'étais gamin à l'époque, on maudit plus facilement les jeux à cette époque, c'est peut-être une explication. Mais de mon souvenir je n'avais vraiment pas accroché perso.

  • Batdetective
    Batdetective - Rédacteur de l'article

    il y a 8 ans

    "Aie aie aie vous avez oublié un des meilleurs jeux Batman sorti: The Adventures of Batman & Robin sur super nintendo ! Pour moi un des meilleurs jeux batman avec les arkham et vengeance...." @ Nivji : Comme il est dit plus haut, nous n'avons pas pu tester TOUS les jeux et nous avons du faire une certaine sélection pour garder ceux sur lesquelles nous avions le plus à dire ! Après, rien ne t'empêche de m'envoyer un petit paragraphe sur le jeu par MP et je rajoute cela de suite au dossier ;)

  • Darot06
    Darot06

    il y a 8 ans

    Cool, j'ai tout les jeux du top 5 de Batdetective, je vais pouvoir jouer aux 3 dernier en attendant une nouvelle PS3.

  • susano-wo
    susano-wo

    il y a 8 ans

    Tiens c'est marrant Scarecrow, je dirais l'inverse. Quand j'étais gamin je voyais beaucoup moins les défauts justement ^^ Par contre je me souviens avoir eu un BATMAN sur ma Megadrive, il était super dur il m'avait très vite saoulé, je pense que c'était surement le même que celui sorti sur SNES. En tout cas en ce qui me concerne, aucun vrai bon souvenir de joueur sur un batman avant Arkham Asylum ^^ (en meme temps jsuis tombé sur celui-ci et l'infame batman&robin de la PSX comme je l'ai dit plus haut XD)

  • dr clark
    dr clark

    il y a 7 ans

    Super dossier, je possède une partie des jeux présentés içi et c'est vrai qu'il y a eu du bon et du moins bon. Il ne me reste qu'à finir Lego Batman et à aller acheter Arkham City puisque je lit partout qu'il est encore meilleur qu'Asylum.

  • Dead Man 28630
    Dead Man 28630

    il y a 6 ans

    il y a une scène qui est assez marrant dans Batman tomorrow . le combat contre scarface et le ventriloque Batman décapitent scarface a la tête pourtant ça ne l'empèche pas de parler