[Review VF] Les Affamés du crépuscule tome 1

[Review VF] Les Affamés du crépuscule tome 1

La review du jour est un titre proposé par Delcourt. Il s'agit du tome 1 de des Affamés du crépuscule, écrit par Gwendolyn Willow Wilson et dessiné par Chris Wildgoose. Il est sorti le 12 juin pour 22,95 euros. Il contient les titres US The Hunger and the Dusk #1-6.

Gwendolyn Willow Wilson et Chris Wildgoose présentent le premier volet d’une aventure de fantasy multifacettes, entre intrigues politiques, romances déchirantes et aventures épiques.
Dans un monde en voie de disparition, seuls les humains et les orcs ont survécu. Ennemis mortels depuis des siècles, ils luttent pour un territoire qui se réduit et convoitent le pouvoir. Mais lorsque d’anciennes créatures connues sous le nom de Vangol surgissent de l’autre côté de la mer, les deux peuples antagonistes sont contraints à sceller une fragile alliance afin de survivre. Le puissant Seigneur orc, Troth Givrork, envoie sa cousine bienaimée Tara, une jeune guérisseuse de haut rang, combattre aux côtés du commandant humain Callum Guerrenay et de sa faction de guerriers, baptisés Les Rémanents.

Gwendolyn Willow Wilson arrive chez Delcourt avec une série publiée chez IDW aux Etats-Unis. L’intrigue se déroule dans un monde de fantasy, où les humains et les orcs doivent s’unir dans l’espoir de contrer les Vangol qui les menacent. L’écriture est très bonne, sobre, posée, et réaliste. C’est de la fantasy sérieuse, et non caricaturale, même si relativement classique. On retrouve en effet des races connues, même si la menace est plus originale. Cependant, il y a un véritable travail sur l’univers, et sur son passé. Rien dans ce monde ne nous est vraiment expliqué. Les décors révèlent des informations par leurs ruines, ou nous apprenons des choses au détours d’une phrase prononcée. Cette découverte progressive d’un monde bien construit provoque un plaisir de lecture indéniable.

Il y a aussi quelques détournements, notamment le fait que les orcs sont plus civilisés que les humains, ce qui semble avoir une explication dans l’histoire de ce monde. La guerre entre l’alliance humains/orcs et les Vangol nous est racontée sur deux fronts. D’abord, un clan humain qui signe un traité de paix avec les orcs en acceptant une orc dans leurs rangs. Cette intrigue permet d’être au cœur de l’action et de développer les oppositions entre races qui devront être surmontées pour leurs survies. Ensuite un clan orc qui milite pour l’alliance avec les humains, un peu contre l’avis général. L’album prend là une dimension politique, avec notamment un conseil d’orcs. Toute la narration tend à construire un monde crédible et intéressant.

La série contient aussi son lot de sous-entendus. Si la menace directe est les Vangol, il semble y avoir plus que ça. Nous avons la connaissance des personnages qui ne comprennent pas tout non plus. En tout cas, il semble que l’autrice souhaite traiter de thèmes a priori plutôt contemporains pour de la fantasy, notamment celui du réchauffement climatique. En effet, des feux de broussailles se déclarent régulièrement, la famine est présente, et les Vangols arrivent pour survivre. Il semble y avoir encore beaucoup de choses à découvrir dans ce monde, et on espère une suite rapide.

Au niveau des dessins, Chris Wildgoose est toujours au top. Son trait est très fin, maîtrisé et beau. Les couleurs sont riches et sans faux ton. Lors des combats contre les Vangol, ces “affamés du crépuscule”, les couleurs virent au ocre, voire rouge. C’est ce genre de petites idées qui confirment la maîtrise du récit par les auteurs. Les dessins sont vraiment magnifiques, et Delcourt ne s’est pas trompé en proposant la série dans un format plus grand qu’habituellement. La reliure et le papier semblent de bonne qualité, et l’ouvrage met vraiment bien en valeur le contenu.

Je n’attendais rien de cet album, mais l’ambiance et le monde bien travaillé m’ont conquis, et j’ai hâte de lire la suite. L’histoire prend son temps pour se raconter comme il le faut. Si la suite arrive à renouveler le récit, la série risque d’être une excellente pioche pour les amateurs de fantasy. La fin est normalement déjà programmée, puisque Delcourt annonce trois tomes en tout. Le démarrage est en tout cas prometteur.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- L'écriture
- L'ambiance
- Les dessins
- Les thèmes

LES POINTS FAIBLES

- Univers classique

 

4.5

 

Conclusion

Ce premier tome est une réussite. A défaut d’une folle originalité, ce récit de fantasy est bien construit et crédible, avec de superbes dessins. Il nous transporte dans un autre monde qui nous donne envie de lire la suite.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[Review VF] Damn Them All tome 2

[Review VF] Damn Them All tome 2

21 Juillet 2024

Suite et fin de la série

[Review VF] Bone Hors-série - Big Johnson Bone & Autres Contes Oubliés

[Review VF] Bone Hors-série - Big Johnson Bone & Autres Contes Oubliés

06 Juillet 2024

Le retour de Bone avec quelques inédits

[Review VF] Parker Girls

[Review VF] Parker Girls

29 Juin 2024

Retour dans l'univers de Strangers in Paradise

Pas d'avis pour le moment.