[Review VF] The Banks

[Review VF] The Banks

La review du jour est un titre proposé par Panini Comics. Il s'agit de The Banks, écrit par Roxane Gay et dessiné par Ming Doyle . Il est sorti le 25 août pour 19.95 euros. Il contient les titres US The Banks 1-6.

Les femmes de la famille Banks sont les braqueuses les plus talentueuses de Chicago. Pour se venger de ceux qui ont fait du tort à leur famille et sous l'impulsion de la plus jeune du clan, elles vont tout risquer dans un casse gigantesque.

Le gars est un voleur jusqu'au bout des ongles. Il a les mains les plus sales de Chicago.

Malgré le synopsis déjà vu et, finalement, très facile, vous êtes sans doute face à l'un des meilleurs Panini Comics du côté de TKO Studios à ce jour. La force du titre réside dans le fait que les dialogues sont plutôt bons et qu'ils accompagnent des personnages qui sont développés et bien exploités. Ceci est notamment possible grâce au fait que le scénariste mêle trois lignes temporelles. On ne suit pas que la petite dernière. C'est bien trois générations de la famille que l'on suit : la grand-mère, veuve, les mères qui ont tout fait pour ne pas que leur fille soit liée à leur passé de malfrats et la fille qui tente tant bien que mal de gérer présent (son travail), son passé (sa famille) et son avenir (elle est dans une relation sérieuse). Le résultat est simple : on s'attache très vite aux personnages. 

Côté scénario, comme déjà signalé, c'est un peu plus convenu. En fait, c'est surtout la structure de l'oeuvre qui va faire des merveilles. Même les méchants se résument, finalement, à un beau "j'obtiens toujours ce que je veux". Un dommage collatéral parfaitement logique lorsque l'on sait que le scénario met l'accent sur la famille. Pour le reste, vous avez tout de même des retournements de situation plutôt bien amenés, un suspense assez bien maîtrisé et une fin qui, bien qu'elle soit sans surprise, permet de mettre en place toutes les pièces du puzzle préparées jusque-là. 

Ne me mens jamais sur tes activités ou les endroits où tu vas. Et reste gentil avec moi.

Pour ce qui est de la partie graphique, le travail proposé est plutôt bon et régulier. Il n'est pas rare que les décors soient assez sommaires mais ils n'influent pas non plus sur la qualité générale de l'oeuvre. A l'inverse, les visages des personnages sont plutôt bien détaillés et accompagnent plutôt bien les dialogues. Le découpage est assez classique mais il reste efficace et, surtout, il n'entrave pas pour autant le rythme du titre. Bonne colorisation et bonnes covers.

En bonus, vous trouverez les biographies des auteurs.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Le traitement des personnages
- Le scénario qui suit trois générations d'une même famille
- Les dialogues
- Une partie graphique plutôt bonne

LES POINTS FAIBLES

- Quelques facilités
- Des décors parfois sommaires

 

4.5

Bonne surprise !

Conclusion

Un synopsis facile qui cache en réalité un récit très bien écrit.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
Panini change de formule éditoriale

Panini change de formule éditoriale

24 Septembre 2021

Un titre pour les regrouper tous

Panini récupère la licence Star Wars Légendes

Panini récupère la licence Star Wars Légendes

14 Aout 2021

Tous les comics Star Wars chez le même éditeur

[Review VF] Eve of Extinction

[Review VF] Eve of Extinction

31 Juillet 2021

Edité par Panini Comics

Pas d'avis pour le moment.