[Review] WandaVision 1x01 & 1x02

[Review] WandaVision 1x01 & 1x02

On y est ! C'est le lancement des séries TV Marvel Studios sur la plateforme Disney+, et par la même occasion le lancement de la fameuse phase 4 du studio. C'est WandaVision qui ouvre le bal avec ses deux premiers épisodes, qui promettent d'être plutôt déroutants et d'apporter un style de narration encore bien différent au Marvel Cinematic Universe.

Voici les avis de trois de nos staffeurs.

 

JEFF

Autant le dire tout de suite, WandaVision tient toutes ses promesses. On nous a vendu une série hommage à la télévision américaine avec la reprise des anciens codes et c'est exactement ce que l'on a eu. La réalisation et les acteurs sont au top et la prise de risque est à saluer.

Du coup, est-ce que cette série m'a plu ? Non. Justement parce qu'elle a tenu toutes ses promesses. Entendez par là que le principe ne m'intéressait pas du tout à l'origine. Pour une fois, la campagne promo n'a pas exagéré. L'idée est bien de revisiter l'histoire de la télévision américaine. Résultat, on se retrouve avec deux épisodes qui semblent tirés de la série TV Ma sorcière bien-aimée. Et j'ai beau être un cinéphile et adorer les anciens films, les mauvaises séries TV de l'époque, ce n'est pas ma came. Le côté respect du média et adaptation sont donc à saluer et plutôt deux fois qu'une. Mais ils n'en restent pas moins des épisodes de Ma sorcière bien-aimée. Or, si vous n'aimiez déjà pas cette série quand vous étiez gosse, il y a peu de chance pour qu'un remake vous plaise une fois adulte... Après tout, vous avez vraiment TOUS les éléments de l'époque et qui, pour la plupart, sont détestables au possibles : les rires pré-enregistrés (même lorsque ce n'est pas drôle), les "ooooooh" d'attendrissements, les décors qui se comptent sur les doigts de la main (et qui sont très réussis, au passage), le noir et blanc, la réalisation, le surjeu assumé des acteurs, et même, finalement, le fait que les épisodes soient... vides. Une simple action peut prendre plusieurs minutes pour y intégrer des "détours" et, par la même occasion, des scènes humouristiques. Mais encore faut-il que vous trouviez les scènes drôles. A côté de cela, il est vrai qu'il y a bien un fil rouge et des éléments de suspense. De même, on devrait s'éloigner de cette approche dès l'épisode suivant, mais ce n'est pas suffisant pour me donner envie de continuer.

Pour résumer, c'est original, un vent de fraîcheur dans l'univers Marvel, une série qui tient toutes ses promesses mais surtout... ce n'est pas pour moi. Ajoutez à cela que le lien avec le MCU est, pour le moment, assez inexsistant, et vous avez plus l'impression de vous retrouver devant une expérience cinématographique plutôt que devant un vrai produit Marvel. Si c'est ce que vous recherchez, foncez ! Si ce n'est pas le cas, il y a peu de chance pour que ce produit soit pour vous.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- La réalisation
- Le jeu d'acteur
- La prise de risque
- Un vent de fraîcheur sur le MCU
- Les anciens codes de la télévision américaine qui sont respectés

LES POINTS FAIBLES

- Il faut accrocher au principe (et vite !)
- Des épisodes vides
- L'humour
- Les liens avec le MCU

 

2.5

Très particulier

Conclusion

Une série qui tient toutes ses promesses et qui, dès lors, ne plaira pas à tout le monde.

 

MEESTAKE

La phase 4 du MCU est enfin lancée. Alors qu’il n’était pas censé lancer les hostilités post-Endgame, ce projet arrive sûrement au bon moment. Comme tous les éléments promotionnels le laissaient présager, la forme est bien différente de tout ce à quoi Marvel Studios nous avait habitué et pour relancer la machine, j’ai trouvé que c’était plutôt efficace. Ces deux premiers épisodes nous vendent une sitcom avec le couple Wanda & Vision qui s’habituent à leur nouvelle vie dans la paisible ville de Westview. Je suis d’habitude assez hermétique à ce format mais il faut dire qu’ici je me suis laissé prendre au jeu. Tous les codes du genre sont là : rires enregistrés, léger surjeu des acteurs, publicités d’époque, gags visuels et sonores, commérages entre voisins, mais le tout est tellement bien réalisé que ça se regarde tout seul. Encore heureux étant donné à quel point la campagne promotionnelle s’était focalisée sur cet hommage à un genre télévisuel désuet.

J’ai trouvé Elizabeth Olsen et Paul Bettany absolument géniaux dans l’exercice. Ils ont toute la place qu’il faut pour exister et leur duo fonctionne à merveille, comme on avait pu l’apercevoir dans Infinity War. Kathryn Hahn, ou Agnès dans la série, joue parfaitement la voisine envahissante qui introduit Wanda aux joies mondaines de cette petite communauté au cours des deux épisodes introductifs qui nous présentent la vie tranquille de WandaVision. Sûrement plus tranquille pour très longtemps. En effet, pas de surprise mais on se doute que Wanda est derrière tout ça et que cette petite bulle paisible est fragile à travers quelques indices plus ou moins explicites. On sent que la Sorcière Rouge est tout le temps sur le fil, chaque perturbation de son équilibre la paniquant un peu plus. Jusqu’ici, le lien avec le reste du MCU se limite à un grille-pain Stark Industries (et l’arrivée d’une jeune femme qui ne sait pas trop ce qu’elle fait là) mais on devrait très vite en découvrir plus avec l’élément perturbateur qui se dévoile légèrement en épisode 2. D’autant que celui-ci se termine sur un élément qui pourrait être très important pour la suite.

Comme l'a dit Jeff, la série ne dépasse pas ses promesses pour le moment : on a droit à une sitcom d’époque très bien exécutée avec des blagues adaptées à la nature super-héroïque des persos et cela peut rebuter une partie du public qui n’attend pas ça d’une production Marvel. Mais il ne s’agit là que des deux premiers épisodes et je pense que le côté « super-héros » reprendra vite le dessus. D’ailleurs, peut-être que la décision d’une diffusion hebdomadaire par Disney+ n’aidera pas à faire passer la pilule si le lien avec le MCU est trop tardif alors qu’une diffusion « à la Netflix » aurait permis d’oublier plus rapidement cet arrière-goût gênant pour certains.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Un duo Olsen & Bettany impeccable
- Un parti pris maîtrisé
- L'ambiance
- Une histoire qui prend son temps
- De l'originalité pour ouvrir la phase 4 du MCU
- Marvel qui met les moyens de ses ambitions

LES POINTS FAIBLES

- Un format clivant
- L'absence quand même frustrante de lien avec le MCU

 

4

Des débuts très réussis

Conclusion

Marvel s'approprie très bien le format série TV avec ces épisodes qui intriguent et mettent en place des bases solides, pour peu qu'on soit sensible à cette prise de risque.

 

JULIEN

C’est parti pour cette première série du MCU sur Disney+ ! Sans doute celle que j’attendais le plus au vu de l’esprit totalement décalé qui était annoncé et du potentiel de ses personnages plutôt sous exploités jusque-là. Et c’est un vrai dépaysement que ces deux premiers épisodes de WandaVision, s’il n’y avait pas le logo Marvel et les acteurs que l’on connait, on se demanderait ce que l’on fait là. C’est un pari plutôt risqué mais comment ne pas féliciter la virtuosité avec laquelle la série rend hommages aux sitcoms à l’ancienne, avec une maitrise totale des décors, de la réalisation et du jeu des acteurs pour un OVNI qui se déguste tout seul.

Il est malgré tout difficile de faire la review commune de ces deux premiers épisodes, tellement il y a un écart entre eux pour moi. C’est peut-être le temps qu’il faut pour appréhender cet univers, mais le pilote me laisse un avis mitigé, pas du tout sur la forme déjà géniale, mais plus sur le fond, surtout avec la scène du dîner qui semble interminable et en fait un peu trop pour installer l’humour et l’ambiance. Mais le second épisode est une vraie pépite et corrige tout de suite le tir. Il y a plus de personnages, les situations sont drôles et bien écrites, et le spectacle de magie est un pur bonheur, avec un Paul Bettany hilarant. Elizabeth Olsen n’est évidemment pas en reste, les deux acteurs livrent de belles performances en étant très justes dans le sur-jeu.

Malgré l’humour et l’esprit déjanté, de nombreux moments créent un vrai contraste et amènent une ambiance étrange, glauque, limite malsaine. On sent d’entrée qu’il se trame quelque chose et les différents éléments perturbateurs sont amenés à un bon rythme, ne laissant pas le temps de se lasser de cette sitcom dans laquelle nous sommes plongés. Il y a également quelques références au MCU parfaitement distillées, histoire de rappeler qu’on est bien là pour ça, qui feront vibrer tous les fans de cet univers partagé que nous sommes.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- L'hommage aux sitcoms
- L'originalité
- La justesse dans l'excès
- Le jeu des acteurs
- Un épisode 2 génial !

LES POINTS FAIBLES

- La seconde partie du pilote beaucoup trop longue

 

4

Sous le charme !

Conclusion

Ces deux premiers épisodes sont extrêmement plaisants et remplissent leur rôle de donner envie d'en découvrir plus, parce que l’on sent bien que la suite nous réserve beaucoup de surprises et sera sans doute assez géniale. La phase IV du MCU débute de manière juste assez déroutante pour prouver que Marvel Studios est capable de se renouveler et faire preuve de créativité, tout en maintenant sa barre qualitative assez haut.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
Elle réalise un dossier autour de la coiffure et du maquillage dans WandaVision

Elle réalise un dossier autour de la coiffure et du maquillage dans WandaVision

02 Mars 2021

Il n'y a pas que les fans qui s'y retrouvent !

Nouveau poster pour WandaVision

Nouveau poster pour WandaVision

28 Février 2021

La promo continue

Trailer et date pour la série M.O.D.O.K.

Trailer et date pour la série M.O.D.O.K.

26 Février 2021

Le 21 mai sur Hulu

Pas d'avis pour le moment.