[Review VF] Army of Darkness Vs Reanimator

[Review VF] Army of Darkness Vs Reanimator

La review du jour est un titre proposé par Reflexions Editions. Il s'agit d'Army of Darkness Vs Reanimator. Il est écrit par James Kuhoric et est dessiné par Nick Bradshaw et Sanford Greene. Il est sorti le 13 novembre 2020 pour 16.50 euros.

Suite aux évènements de Shop Till you Drop Dead, Ash est arrêté pour le carnage de Prixbas et est envoyé à l'asile D'Arkham . C'est là qu'il va faire la connaissance d'Herbert West, qui convoite le Necronomicon pour parfaire sa formule de Re-Animation. Ash continue ses péripéties et se trouve maintenant confronté à monsieur Re-Animator en personne qui ne souhaite qu'une chose : l'invasion de la Terre par les forces des ténèbres.

Les deadites ont disparu. Malheureusement, le magasin, les employés et une partie de la clientèle senior aussi. Et devinez à qui on fait porter le chapeau ?

S'il y a des crossovers que l'on a du mal à imaginer, il y en a d'autres que l'on peut imaginer sans aucun problème. Pour ce qui est d'Evil Dead (Army of Darkness) et Reanimator, il n'est pas exagéré de dire que l'on peut imaginer les deux sans aucun problème. Après tout, l'approche de ces deux univers a beau être très différente, il y a clairement quelque chose à faire entre les deux (sans parler des nombreuses possibilités en terme de scénario). Bien sûr, au-delà du projet, il faut encore voir le résultat final.

De manière générale, le comics est assez déroutant. En fait, il commence de manière très calme, très "gentille" pour du Evil Dead. Pas de grossierté outre-mesure, pas de blague en-dessous de la ceinture, pas de gore. Même les créatures éliminées, qui tiennent plus de Plantes Vs Zombies que de l'univers d'Evil Dead, crachent une sorte d'encre lorsqu'elles sont blessées. Or, c'est lorsque l'on commence à faire ce constat que cela part totalement en sucette. Autrement dit, vers le tiers du livre, on en a plein les yeux : humour un peu gras, insultes, sang partout, combats acharnés, main dans l'oeil et j'en passe. Certaines planches n'ont clairement pas à rougir des titres Evil Dead proposés par Vestron. Un comics qui reflète les deux univers, avec des idées bonnes et nombreuses et un côté 100 à l'heure... autant dire qu'il s'agit définitivement d'une bonne surprise. 

Le seul point négatif (si on devait en citer un), c'est que l'univers d'Evil Dead a clairement le dessus sur celui de Reanimator. On a plus de scènes bourrines et gores que de scènes oppressantes à la Lovecraft. Si vous appréciez Reanimator mais que vous ne supportez pas Ash, il n'est donc pas sûr que vous appréciez la lecture. Pour les autres... foncez !

Sérieux, t'as bouffé quoi ? Le cul d'une chèvre ?

Pour ce qui est de la partie graphique, nous sommes face à des dessins assez grotesques, aux traits exagérés et aux visages déformés. Une sorte d'approche assez cartoonesque qui n'est pas toujours appréciable dans les comics mais qui, pour le coup, colle parfaitement à ces univers si décalés. La colorisation et la mise en scène sont également de qualité.

En bonus, vous trouverez une bonne quantité de variant covers ainsi qu'un petit sketchbook. En sommes, quelques pages supplémentaires sur lesquelles on se penchera avec plaisir.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Une confrontation intéressante
- L'humour, les insultes et le gore version Evil Dead
- Un comics qui va à 100 à l'heure
- Les bonus

LES POINTS FAIBLES

- Ash est vraiment au centre du crossover. Il vaut donc mieux apprécier le personnage.

 

4

Une bonne lecture

Conclusion

Un très bon crossover qui mérite que l'on s'y attarde.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
Un comic book sur le groupe Blondie chez Z2

Un comic book sur le groupe Blondie chez Z2

26 Février 2021

Par Palmiotti, Conner et McCrea

Nightwing et WandaVision pour fêter la Saint-Valentin

Nightwing et WandaVision pour fêter la Saint-Valentin

14 Février 2021

Des abdos et des cartes postales

Booker T attaque activision pour plagiat de son comics

Booker T attaque activision pour plagiat de son comics

08 Février 2021

Can you dig it, sucka ?

Pas d'avis pour le moment.