[TPAMC#22] Le buzz 2010

[TPAMC#22] Le buzz 2010
Joyeux noël amis lecteurs ! En cette fin 2010, je vous propose une petite rétrospective sur les événements qui ont marqué cette année aux USA. Je n'ai pas choisis mes lectures favorites mais ce qui a fait le plus de buzz dans le monde des comics. Par contre, le classement est lié à mon avis vu que j'ai valorisé ce qui, pour moi, a bien marché ou fut utile pour le marché. J'aurais pu aborder d'autres histoires (comme Thanos Imperative) mais vous avez assez de lecture pour ce soir. Pour les lecteurs des versions françaises, je n'aborderais pas les détails ou spoilers donc vous pouvez lire. La semaine prochaine, je vous causerais des séries à suivre en 2011. Quand aux publications VF, le staff vous prépare une sélection MDCU 2010. Allez, c'est parti et n'oubliez pas, ce n'est que mon avis donc donner le votre en commentaires !




LE BUZZ 2010



15 – Return of Bruce Wayne

Je met en dernier ce qui fut peut-être le comics qui a réalisé le plus de buzz cette année. Depuis la dernière page de Final Crisis où on voit que Bruce est en vie mais piégé en pleine préhistoire, on attend son retour avec impatience. Là où un Captain America Reborn pouvait sembler « tiré par les cheveux, opportuniste, arrivé trop rapidement » dans sa publication, Return of Bruce Wayne était légitime et attendue de pied ferme par la horde de fans de la grande saga que nous propose Grant Morrison. Malheureusement, le résultat n'est pas à la hauteur de nos espérances. Pourquoi ? 3 raisons :
La mini-série Return of Bruce Wayne est très inégale. Certains épisodes sont creux, éloignés de l'intrigue principale, le scénario est encore plus tortueux que dans le reste de la saga et a perdu bon nombre de lecteurs sur certains passages...
L'autre mini-série, Time Masters : Vanishing Point, qui présente un plot de départ sympa et une menace intéressante (qui donne un autre éclairage sur les motivations de Darkseid) a été publiée n'importe comment, n'est toujours pas finie alors que Bruce est de retour et semble n'être qu'une suite de la série Booster Gold (ce qui au passage ne me déplaît pas mais bon il s'agit de Bruce là)
Enfin, les 8 one-shots, « The Road Home » nous présente toute la bat-family sans voir le retour de Bruce parmi eux, c'est juste une évaluation de chaque personnage et de la pub pour eux...dommage, ça aurait été sympa de voir les retrouvailles avec chaque héros

Cet évent n'est pas mauvais, je trouve juste qu'il déçoit car il n'est pas du niveau de RIP (à part à certains moments bien sûr) et ressemble plus à un coup de projecteur sur la bat-family. C'est une occasion manquée pour moi de faire un vrai crossover en combinant ces différentes intrigues, ça aurait été plus instructif au moins que des morceau éparpillés sans réels liens entre eux si ce n'est 2-3 phrases prononcées.




14 – SIEGE

SIEGE, c'est une triple promesse : éviter les erreurs éditoriales de Secret Invasion (trop long par exemple), offrir une bonne grosse raclée aux vilains et la conclusion de 7 années d'histoires par Bendis. Niveau dessins, Coipel assure grave. C'est déjà ça. Pour la mini-série principale en 4 épisodes, je trouve les 2 premiers épisodes excellents (vous avez pu les lire dans les magazines Panini). Par contre, la suite, pas mauvaise, est mal négociée. J'ai vraiment eu l'impression que SIEGE était juste un prétexte pour justifier son DOUBLE grand final. Qui plus est, tout comme pour Dark Reign, les scénaristes ne se sont pas vraiment lâchés. On a pas vraiment eu le droit à une traque des héros par les vilains lors de Dark Reign, on a pas vu les vilains abusés de leurs positions...Pareil pour SIEGE. On a pas vu cette rage « ok guys vous nous avez saoulés pendant 12 épisodes à votre tour ! ». Ok la baston fut bonne (SIEGE = grosse baston) mais le revirement de situation n'est pas magistrale. Où est la fuite désespérée des vilains, les pactes, les trahisons, les drames ??? Non, SIEGE, c'est juste un « tous le monde à Asgard !!! » et beaucoup de sang qui coule. Maintenant, si une grosse baston pour se défouler ne vous dérange pas, tant mieux. Ce fut mon cas, mais cette époque chez Marvel a laissé chez moi une impression d'inachevé.




13 – JMS

J'ai pas mal défendu ce gars sur le forum. J'ai eu tort. J. Michael Straczynski , c'était le transfuge de Marvel chez DC. Ancien scénariste de Spiderman et Thor , il arrive chez DC avec de grandes ambitions. Il commence par proposer d'excellentes histoires dans la série Brave and The Bold. Puis, au détour d'une convention, il sifflote à l'adresse des fans l'air de la saga Superman au cinéma, son grand amour. Vint alors l'annonce : JMS reprend les 2 grosses vedettes de DC qui ont du mal, aka Superman et Wonder Woman . Certains comme moi balancent des « vous allez voir, ces deux héros vont à nouveaux avoir le droit à de bonnes histoires ». D'autres rigolent ou se lamentent. En effet, dès son arrivé, le scénariste va propose deux histoires qui vont faire débat avant même d'avoir commencé.

Pour Superman , après presque 2 ans de crossover continu dans la saga New Krypton (très bonne lecture), il est temps de revenir parmi les terriens et retrouver un public pour large. JMS va donc proposer un premier arc qui sera centré sur le voyage de Kal-El , à pied, à travers 10 villes des USA. 10 villes, 10 épisodes, 10 façons de réintroduire Superman parmi le quidam. Le héros se pose des questions sur son rôle sur Terre, il veut donc retrouver le contact avec le peuple.

Pour Wonder Woman , c'est plus radical. Déjà, hérésie numéro 1 : changer son costume. Fini le maillot une pièce, maintenant on couvre la femme en mode Kaboul. Hérésie numéro 2 : on détruit tout ce qui a été fait avant en envoyant le personnage dans une réalité parallèle où les amazones ont été massacrées et se cachent depuis que Diana est gamine. Fini la championne des Dieux, ces derniers les ont abandonné. Maintenant, WW est une justicière urbaine, une sorte de Batman .

Si JMS a pu faire ces modifications, c'est que ces titres se vendaient mal et ne faisaient plus l'actualité des comics. Les histoires étaient bonnes, avaient leurs bases de fans, mais on n'achetaient plus ces comics en masse. En tant que membre de la Trinité DC, il fallait les hisser au niveau de Batman en terme de ventes et de buzz.

Ce fut chose faite, ce qui est normal vu les changements opérés et l'attrait de la nouveauté. Mais a peine 5 mois après ses débuts, JMS abandonne ces 2 séries pour ce concentrer sur son projet EARTH ONE : SUPERMAN, une version de Sup ado dans une Terre Parallèle. DC a annoncé que le scénariste allait superviser les deux séries à travers deux nouveaux scénariste mais il n'empêche que la magie n'est plus là et l'impression de gâchis a envahis les fans. Dommage....




12 – Shadowland

Autre grosse polémique. Daredevil est un des rares personnages de Marvel qui, pendant les années 2000, a fait avec succès son petit bonhomme de chemin dans son coin à travers deux runs magistraux (celui de Bendis et celui de Brubaker). Ces deux scénaristes se sont succédés sur le titre et semblaient avoir retrouver le ton qu'il fallait pour raconter des histoires de ce personnage, grand solitaire. Quand Andy Diggle arrive sur la série, il hérite d'un statut assez intéressant : DD est devenu le chef de « La Main », l'organisation d'assassins ninjas. On se dit que cela va nous offrir de grosses histoires. Marvel en profite et annonce SHADOWLAND, un évent centré sur DD : il décide de prendre le contrôle d'une partie de NY pour éradiquer le crime à l'aide de son organisation. C'est là que ce évent divise : les nouveaux venus dans l'univers de DD trouve le tout sympathique, ne connaissant pas ce qui a été déjà fait sur le titre. Mais les vieux de la vielle (ils se reconnaitront sur le forum, ils n'ont que Born Again à la bouche) critiquent avec raison une histoire un peu trop simpliste, qui sent le déjà-vu, qui nie certains éléments du passé, bref qui détruit l'héritage.

DD avant 2010, c'était un incroyable polar. DD en 2010, c'est une sorte de Punisher . Le problème, c'est que les nouveaux lecteurs comme moi rejoignent les anciens sur un point : au lieu de travailler pendant quelques années le nouveau statut de DD qui est juste surkiffant, Marvel l'a plongé dans un évent pour proposer une grosse baston, comme d'habitude. Qui plus est, il semble que le personnage va tout perdre à la fin (encore une fois me direz vous) vu que la Panthère Noire lui pique sa série et qu'une mini-série, DD : Reborn a été annoncé. Je me dis alors : pourquoi s'être précipité ???? Les épisodes 501 à 508 de la série était assez fun avec ces intrigues au sein de La Main. Dommage, encore une fois, mais ne vous inquiétez pas, on passe maintenant aux réjouissances.




11 – Fin de BND

Bon, j'ai dis réjouissance mais avant je souhaite rendre un hommage. Eh oui, Brand New Day, c'est fini !!! Après One More Day, qui a vu la fin du mariage Peter-MJ, Marvel avait mis en place début 2008 BND, une saga qui proposait un numéro chaque semaine (en fait 3 numéros par mois donc 1 arc par mois). Pour cela, de nombreux auteurs se relayaient sur le titre. Il y a eu deux époques : 2008-2009 avec de nouveaux vilains et un Peter qui s'habitue à sa nouvelle vie (ou plutôt les fans) et 2010 avec le retour progressif des anciens adversaires de Spidey (Gauntlet, Grim Hunt). Désormais, c'est Big Time, soit 2 numéros par mois avec un seul scénariste à bord, Dan Slott. On espère que Spidey va revenir au centre de l'univers Marvel avec un titre fun, c'est tout le mal qu'on lui souhaite !




10 – Les nouvelles séries Avengers

Renouveler toutes les séries de la franchise la plus lucrative de la firme leader du marché, c'est un événement en soi. Qui dit nouvelles séries dit casting et donc teasers (on en a eu beaucoup), chasse aux trésors, indices, les hypothèses des fans, les surprises, les déceptions...bref, on a 4 nouvelles séries (Avengers, New Avengers v2, Secret Avengers et Avengers Academy) qui reprennent l'espace occupé par les 4 précédentes (respectivement Mighty Avengers, New Avengers, Dark Avengers et Avengers The Initiative). Je considère que Secret et Dark ont plus en commun de part leur coté sombre, espion, secret, et puis même dessinateur alors que Avengers reprend l'idée de Vengeurs qui sauvent l'univers comme le faisait Mighty. Vous aurez compris, niveau histoire c'est pareil. On peut alors faire des duo. D'un coté, Avengers et New Avengers qui se marchent sur les pieds. Wolverine et Spidey sont dans les deux équipes, New Avengers offrent une menace de dimension « magique » qui conviendrait plus à la série Avengers (même si c'est la suite d'un arc du volume 1 de la série), le scénariste est le même, l'atmosphère aussi...j'ai l'impression que les cadors sont dans Avengers et les « Street guys » dans New Avengers. Les deux séries se marchent sur les pieds. Ne boudons pas notre plaisir pour autant : voir Cap/Iron Man/Thor réunis, le nouveau Captain Marvel , la composition de Secret Avengers, le rôle de Steve, les nouveaux personnages de Avengers Academy qui sont sympathiques....bref, autant de bonnes choses. Quant aux histoires, les idées de départ sont bonnes mais l'écriture est poussive, surtout pour Bendis. Pour l'instant, les sujets abordés sont intéressants mais les équipes ne sont pas encore définitives, on sait que des personnages vont être ajoutés (Rhulk) et d'autres partir (je vois mal Ben rester vu ce qui arrive aux FF). Affaire à suivre dans les seconds arcs de chaque série, la dynamique étant bonne.




9 – Renaissance de l'univers Ultimate

Que ça fait du bien ! Entre le retour de Millar (pas aussi magistral qu'avant certes mais c'est quand même plaisant), les projets qui relancent les personnes (Ultimate Thor , Ultimate Cap), un évent (Ultimate Comics Mystery), les mutants de retour (Ultimate Comics X), USM qui reprend sa numérotation (Bendis a compris que son délire « bande d'ado à pouvoirs » ne faisait pas recette)...l'univers Ultimate n'est pas mort en 2010, bien au contraire, Marvel a envoyé au charbon ses artistes célèbres, c'est la preuve que cet univers a de l'avenir. Le prochain évent, « Death of Spiderman  », verra l'association de la paire Millar/Bendis. Avec des gars comme Pacheco, Hickman, Dillon, Aaron, Yu, Millar, Bendis et Bagley (de retour en 2011) et un univers recentré sur deux franchises qui marchent, les Ultimates et Spidey , Marvel n'a pas fini de produire ces séries. Si les ventes ne sont plus celle du volume 1 de Ultimates, au moins les histoires sont à nouveau au rendez-vous.




8 – War of Supermen

100 minutes pour clôturer en 1 mois (1 épisode par semaines) une saga de 1 an et demi. Voilà ce que donne une guerre entre deux mondes. War of Supermen est la conclusion de New Krypton , la grande saga de Superman de ces 2 dernières années. Ce crossover permanent (entre Superman , Action Comics et Supergirl ainsi que la maxi-série World of New Krypton ) a offert un des fantasmes de tout fan de Superman (non, je ne parle pas de Lois!) : si Kal-El devait choisir entre son peuple et la Terre, que ce passerait-il ? J'avoue que la majorité des numéros ne resteront pas dans le panthéon des comics. Il ne sert à rien de prendre un arc indépendamment, hormis World of New Krypton ; cependant, les auteurs ont eu le temps de développer cette histoire (beurk Robinson, en plus on se le coltine sur JLA, mais virez-le !!!; vive Rucka, très bon sur Action Comics). L'intrigue globale étant excellente, cohérente et très bien rythmée, on pourra donc reproché une écriture pas toujours au niveau, des scènes qui se répètent à travers les séries (mais bon c'était pour ne pas obliger les lecteurs à tout acheter), une série Supergirl en deçà (malgré les artistes qui sont bon, c'est juste que le personnage, hormis ses pleurs et inquiétudes, ne servait à rien), une série Superman rafraichissante (malgré son scénariste, une vraie calamité ce gars, Robinson) et un Luthor peu en vu pendant longtemps alors qu'il est important. Malgré tout, c'est une histoire à lire pour tout fan du Big Blue. Quand à ceux qui disent que Superman , c'est toujours les mêmes histoires....no comment...




7 – Curse of Mutants

Au début, j'ai cru que Twilight avait donné cette idée à Marvel (ce qui pourrait être le cas en fait....). Sérieux, un évent centré sur les vampires, en pleine mode Lycans et suceurs de sang, comme par hasard. Qui plus est, on envoi les X-Men : pas grave, tout le monde s'attend au meilleur comme au pire avec cette franchise. Pour finir, on met deux illustres inconnus sur le titre : Victor Gischler, un gars qui a travaillé sur Deadpool uniquement (c'est dire la peur que j'ai eu) et Paco Medina (certes un peu plus connu mais il n'a fait que des fill-ins un peu partout, des numéros bouche-trous). Ce X-Men vs Vampires, appelé « Curse of Mutants », se coltinait aussi une vilaine polémique avec Mark Millar qui a faillit accusé de plagiat Marvel vu que le monsieur allait proposer le même type d'histoire dans l'univers Ultimate (mais sans les X-Men, remplacés par les Ultimates).

Quel con je fut !!!! Déjà, Paco Medina dessine super bien je trouve. Une sorte d'Humberto Ramos en plus classique on va dire. Quand à Victor (ouais je l'appel comme ça maintenant), ses Deadpool , que j'ai lu juste avant cette nouvelle série X-Men (car oui nouvelle série, donc buzz marketing, d'où ma peur) sont hilarant (j'ai lu Merc with a Mouth et l'épisode sur Secret Invasion). Ne reste plus que cette fameuse histoire. Tout débute dans un one-shot appelé « Death of Dracula » où ce dernier se fait zigouiller par un de ses fils lors d'une réunion entre les différents clans de vampires (sauce Marvel avec des atlantes par exemples). Et c'est là que je suis tombé in-love ! Certes je n'ai pas encore fini toute la saga mais c'est vraiment bien construit. Ici, le vilain n'a rien à voir avec le retour d'un mutant ou je sais pas quoi. Les vampires veulent sortir de l'ombre et les X-Men se retrouvent sur leurs passages. Ce n'est pas juste de la baston comme SIEGE, le camp des vampires est assez bien représentés, avec ses courants, secrets, trahisons, etc....en face, la tentation est de mise (on parle de vampires, c'est forcément sexuelle avec eux) avec des conversions qui promettent une bataille finale alléchante (à la différence de SIEGE qui n'est que une grosse baston). Bref, cet évent est une des bonnes surprises de 2010 et,dans le cas où la fin sera nul, il aura eu le mérite de surprendre les lecteurs qui avaient de gros apriori comme moi.




6 – Retour de la Legion

Je vais pas vous faire tout un discours là-dessus vu que j'ai fait un TPAMC sur le sujet. Je tenais juste à dire que la franchise a repris sa place avec deux titres bien installés (Legion et Adventure Comics). DC a même organisé un vote des fans sur internet pour élire le prochain leader. J'attends donc maintenant avec impatience la première grosse histoire, l'annual centré sur les vilains risquant de faire avancer les choses.




5 – Fin de Blackest Night/ début Brightest Day

J'aurai pu le mettre en premier vu le buzz énorme qui en a découlé. Il est dans le top 5, c'est déjà bien. Pourquoi ? Blackest Night fut excellent, Brightest est pas mal. En fait, les conséquences de BN ont profondément modifié l'univers DC et BD n'est que la poursuite de cette histoire en mode « que leurs arrivent-t-ils », centrés sur 5 personnages (les autres sont vraiment ignorés, plus la série Generation Lost, bonne lecture au passage). Mais, car il y a toujours un mais, ce n'est qu'une phase de transition. Ce qui compte, ce sera la fin de BD (avec une grosse guerre à la clé) et, quand le soufflet va retomber, la manière dont DC va gérer les histoires centrés sur ces 5 personnages. Vous le remarquez, je ne prononce aucun noms pour ne pas spoiler la fin de BN mais il est pour moi crucial de voir ce qu'il va se passer dans 6 mois, après BD, avec ces personnages. Vont-il enfin prendre la place qu'ils méritent ? (leurs propres séries ou faire partie d'une équipe en vue) Va-t-on enfin avoir la droit à une JLA juste monstrueuse en terme de casting ??? (mais faudra virer Robinson) Bref, toutes les critiques convergents, Brightest Day n'est pas aussi bon que le fut un 52 (je parle de la série principale). Mais ses répercussions sont jouissives (à voir dans le numéro 3 du classement).




4 – First Wave

Décidément, DC a du mal avec The Spirit. Cela ne l'empêche pas de proposer de bonnes histoires. L'univers First Wave, c'est une excellente surprise avec au menu: une mini-série en 6 épisodes, « First Wave », qui paraît tous les 2 mois environ (par Azzarello et Morales); la série Doc Savage et son Second Feature qui est très bon; la série The Spirit. Voilà, 3 publications qui se situent dans un univers différent des autres séries avec par exemple un Batman qui n'hésite pas à utiliser des flingues (il est présent dans la mini-série). La qualité est vraiment au rendez-vous, je prends un malin plaisir à lire ces séries chaque mois. Le monde des comics semble indifférents à cet univers qui avait pourtant fait le buzz à sa création avec son charme désuet. Faut dire, entre Batman , Doc Savage et The Spirit, on touche à 3 icônes de l'ère des Pulps. C'est un univers uchronique, avec des portables, des TV mais aussi des dirigeables, des costumes et voitures type années 30 et une esthétique proche des polars en noir et blanc. C'est cet esprit qui anime ces séries avec, je l'espère, une Second Wave pour enfoncer le clou.




3 – Relance des héros DC
Flash, Green Arrow , les Freedom Fighters et Zatanna se sont vu offrir une nouvelle série. Wonder Woman est relancée, les Thunder Agents sortent de l'oubli et Superboy a une seconde chance. DC essaye de relancer ces personnages comme il y a 5 ans après Infinite Crisis. La différence ? Ça marche enfin. Flash est devenu, malgré ses retards (je vais pas refaire la blague, c'est un comble vu son pouvoir), un des pilier de DC. Sa série fait le buzz et il a un crossover qui arrive. Certes sa seconde série n'a pas vu le jour (maybe après Flashpoint si le succès est au rendez-vous), mais c'est pas grave, les fans sont présents.

Green Arrow est le succès surprise de Brightest Day. Sa série s'est installé confortablement dans le top 50 des ventes, les critiques sont bonnes, le personnage semble avoir trouvé une place qui lui convient et l'avenir, s'il n'est pas aussi clinquant que celui de Flash (l'auteur veut ramener doucement son entourage et le héros dans l'univers DC), semble solide. Bonne continuation.

On va pas parler de WW, c'est déjà fait mais juste pour dire que, au moins, on en parle pour une fois (désolé Julien). Superboy, les FF (non, pas ceux de Marvel) et les TA viennent d'être relancer, donc on va attendre. Ce qui m'intéresse, c'est Zatanna . Les 6 premiers numéros ne sont pas des chefs d'œuvre mais la qualité est au rendez-vous. J'ai passé un bon moment de lecture. Le scénario est simple mais efficace, il ne se prend pas la tête, ne cherche pas à fournir une histoire qui va menacer l'univers DC dans son ensemble ou je ne sais quoi. Non, ici on suit Zatanna qui n'a pas une vie simple, et c'est déjà bien (voir marrant !). Quand au dessins, le premier arc est l'œuvre de de Stephane Roux. Il est français et propose de très beaux dessins, bravo pour votre travail Monsieur Roux ! La suite est pas mal, mais laissez moi être chauvin le temps de ce TPAMC....




2 – Second Coming

Vous avez cru que j'allais oublier ZE crossover X-Men ??? C'est mal me connaître les enfants. Second Coming, c'est 2 ans d'attente qui sont récompensés par, j'ose le dire, un excellent crossover. Cela faisait 2 ans, depuis Messiah Complex, qu'on attendait le retour du bébé, Hope, parmi les X-Men. Bien sûr, le comité de réception est très hétéroclite : outres les X-Men, Bastion et ses sbires veulent se débarrasser de cet espoir pour le peuple mutant. Comme d'habitude, toutes les séries mutantes sont touchées et, dans l'ensemble, c'est vraiment bien foutu. Qui plus est, Bastion et les scénariste nous ont réservés une surprise qui va dynamiter la fin de l'histoire. On a donc des larmes, du sang, des morts (ce sont des morts qui vont marqués les X-Men à jamais, je vous l'assure) et surtout le retour d'une famille. En effet, depuis House of M, on sentait que les X-Men avaient du mal à vivre ensemble. Si à la fin de ce crossover le sort des mutant n'est pas réglé, celui des X-Men l'est. Ils sont de retour, se battent ensemble et se sacrifient pour le futur de leur peuple. Je vous en reparlerais en détail dans un prochain TPAMC lors de la publication de Second Coming en France.




1 – Rachat par Disney et reprise en main par Warner

On finit par ce qui, à mes yeux, a le plus marqué l'année 2010. Les Big Two ont subit, la même année, un changement de direction.

Pour Marvel, c'est le gros lot. Disney les a racheté pour 4 milliards de dollars. Pourquoi ? Parce que Marvel cartonne au cinéma et possède un vivier de 5000 personnages (mais une cinquantaine de franchises adaptables bien sûr, pas plus). Depuis peu, Marvel produit ses propres films et rachète/retrouve les droits des personnages déjà adaptés au cinéma. C'est donc dans une phase de montée en puissance que Marvel se fait racheter. Avec l'appui d'un tel distributeur mais aussi d'un studio avec un savoir faire qui n'est plus à prouver, les synergies sont optimales. Reste la question des comics en eux-mêmes : c'est Boom! Studios qui publient les comics Disney en ce moment suite à un contrat sur plusieurs années. Mais les nouveautés comics comme Tron sont publiées par Marvel. Quand au sujet d'inquiétude principale des fans, c'est à dire une certaine auto-censure de la part de Marvel pour ne pas embarrasser Disney, c'est n'est pas à l'ordre du jour. Le prochain crossover Marvel a pour thème principale la peur avec des trahisons et des morts de prévus, pas un sujet pour enfants de 5 à 11 ans, non ?

Pour DC, c'est une réorganisation de la direction qui a eu lieu. On savait depuis plusieurs mois que le président avait changé (la nouvelle boss vient de Warner, elle a pris la place de Levitz) mais on ne connaissait pas la nouvelle équipe de direction. C'est chose faite : Dan Didio est promu et devient, avec Jim Lee, le responsable de DC. Bob Harras est le nouveau éditeur en chef (place qu'occupait Didio) et Geoff Johns devient le grand manitou : dès qu'on veut faire une histoire ou adapté au ciné/TV un personnage, on passe par lui. Le résultat ? Les créatifs sont aux manettes chez DC avec Lee et Johns in da place. Ce sont les histoires qui priment. Les effets ont été immédiats : baisse des prix (chose incroyable, on passe de 3,99$ à 2,99$), fermeture du label Wildstorm pour intégrer les personnages dans le multivers DC, déménagement vers la cote Ouest des équipes médias (pour se rapprocher de Holywood), intégration de la série Batman Beyond dans la continuité DC (c'est un de ces actes qui font penser que DC ce soucie des fans). On sent qu'ils ont compris que Marvel avait mis le turbo au cinéma en créant un univers cohérent. Warner laisse à DC le soin de s'occuper des comics mais Johns a son mot à dire sur les adaptations (hormis Batman et Superman ). DC change en ce moment en se recentrant sur ses personnages (fin de Blackest Night par exemple) pour concurrencer Marvel. Quand je voit que les ventes suivent (Batman et Green Lantern cassent la baraque), j'ai peur pour Marvel.






Les autres numéros de "Touche pas à mes comics" :

Iron Man : Reboot en mode sans échec

Dark Reign : Allume la lumière

Young Avengers : Papa est en haut, maman est en bas

Wonder Woman : Autopsie d'une icône à l'abandon

Captain America : T'aurais pas vu mon bouclier ?

Mais qui est donc Booster Gold ?

Méritons-nous DC Comics en France ?

Sentry ou le syndrome Superman

Le retour des légionnaires

La relance de Superman

Atlas, leur univers impitoyable

Les chiffres des comics

Secret Six : Six fois plus de fun !

La fin des Second Features

Les nouveaux crossovers Marvel

Un an de comics Batman Reborn

Blackest Night : la bonne formule ?

Usain Bolt plus rapide que Flash ?

Thor : relancer un personnage en 5 préceptes

Mighty Avengers : victimes de la mode ?

Vulcain, l'étoile filante des X-Men
Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[TPAMC 51] Valiant Comics

[TPAMC 51] Valiant Comics

15 Décembre 2013

Le retour fracassant d'un éditeur de talent

TPAMC N°50 – LE PLUS GRAND SECRET DES COMICS

TPAMC N°50 – LE PLUS GRAND SECRET DES COMICS

08 Décembre 2013

Et aussi ce que nous prépare Marvel pour 2014

[TPAMC#49] X-MEN REGENESIS : BACK TO EAST !

[TPAMC#49] X-MEN REGENESIS : BACK TO EAST !

07 Septembre 2012

Scott et Logan se mettent sur la gueule

  • Guillaume
    Guillaume

    il y a 13 ans

    Une belle année de 2010 bien retranscrite merci !

  • Lynks
    Lynks

    il y a 13 ans

    Merci, bonnes fêtes à toi. Corrections : -dans le 5 : Les autres "s"ont vraiment ignorés -dans le 3 : maybe après Flashpoint s"i" le succès est au rendez-vous Très bon article, comme toujours, vivement la semaine prochaine pour 2011. Sinon je suis pas sur que Geoff n'est pas son mot à dire pour Superman, pour Batman c'est sur, il a le droit de toucher que DC Entertainment est Batman l'est pas mais Superman va l'être alors ??

  • Leto
    Leto - Rédacteur de l'article

    il y a 13 ans

    Merci Lynks ! Bah pour Superman c'est Nolan qui supervise le film, donc comme pour Batman le gars va faire son truc dans son coin. La meilleure preuve : Johns ne parle jamais de Sup et Bat au ciné. Il parle de tout le monde (GL, Flash, Blue Beetle, Aquaman) mais jamais de ces deux là. Par contre, si une futur trilogie Batman arrive après celle de Nolan comme certains l'avance, je pense que le bébé reviendra dans la zone d'influence de Johns. Juste que Nolan est surpuissant en terme d'influence actuellement.

  • Socca Boulba
    Socca Boulba

    il y a 13 ans

    Un bon résumé de l'actu des main events de l'année passée. Deux petites corrections cependant: la paire Bendis/Millar n'est pas inédite, puisqu'ils avaient lancé ensemble Ultimate FF; et puis il m'arrive d'avoir autre chose que Born Again dans la bouche, puisque je rabâche aussi du Elektra Assassin...lol...

  • Leto
    Leto - Rédacteur de l'article

    il y a 13 ans

    Tu sais que pour Electra Assassin j'ai failli le mettre ??? Merci pour la correction je m'en occupe de suite

  • Lordo
    Lordo Staff MDCU

    il y a 13 ans

    jai tout lu je veux un bonbon !!! je suis dans l'ensemble d'accord avec toi ( j'ai failli crier que tu ne parlais pas de la suppression de wildstorm ). Plus seriusement si ils arrivent a inclure The Authority avec du Flash et Green arrow ces deux dernier vont passer pour des fillettes ^^ je pense pas que toute les serie WS seront incluse dans l'univers DC. Par contre tu abuse, etant un ultra grand fan de Xmen tu ma donner l'eau a la bouche !! Cest vilain !!!

  • -Setsu-
    -Setsu-

    il y a 13 ans

    Tres bon article qui nous livre une année bien sympathique tout de même !

  • Edge
    Edge

    il y a 13 ans

    Merci pour cet articles, en espérant que 2011 soit mieux que cette année !

  • Hunabku
    Hunabku

    il y a 13 ans

    Bon article, je suis en accord avec l'ensemble ^^