[Review VF] Bloodshot Tome 1

[Review VF] Bloodshot Tome 1

Bliss Editions a entamé la publication de la nouvelle série Bloodshot pour coïncider avec la sortie du film si un certain virus n’était pas venu tout chambouler. Dans ce premier tome, on retrouve un prologue paru dans le Free Comic Book Day de 2019 de Valiant et 2020 de Bliss, ainsi que les trois premiers chapitres de la série. Le tout est écrit par Tim Seeley (Grayson, Revival, Hack/Slash) et dessiné par Brett Booth (The Flash , Teen Titans, Backlash) ainsi que Tomas Giorello (X-O Manowar, Ninja-K, Conan the Cimmerian) pour le FCBD. 

Ici, on est essentiellement dans l’action alors que Bloodshot décide de détruire toutes les autres armes construites par le Projet Rising Spirit dont il est issu. Dans ce tome, il se confronte essentiellement à une armée nommée le Black Bar et qui ne semble dépendre d’aucun Etat. Ils veulent détruire Bloodshot qu’ils considèrent comme trop dangereux. 

  

Les deux premiers numéros sont au final une énorme baston avec assez peu de développement, si bien qu’on a du mal à cerner les personnages. On nous lance le nom de certains personnages qu’on ne retient même pas tant ils font de la figuration. Heureusement, la troisième partie du tome vient renverser tout ça. L’action laisse place à du dialogue intéressant pour la progression de l’intrigue générale de la série. Un personnage avec des pouvoirs est mis en avant et c’est cela que l’on attendait depuis le début. Et en plus, l’auteur arrive à ajouter encore des choses à côté pour nous donner envie de revenir pour le tome suivant alors que jusque là, nous n’étions pas en terrain conquis.

 

Le tome souffre de la comparaison avec le run précédent, ce qui est logique. Là où Lemire s’attardait sur le personnage et mettait l’action au second plan, on a ici le traitement inverse, ce qui correspond au personnage tel qu’on l’a connu avec sa première série du relaunch de Valiant. Côté graphisme, on a un Brett Booth tel qu’on a pu le voir sur Flash ou Teen Titans ses dernières années. Son style fait souvent débat, mais ici il peut se faire plaisir entre les scènes de combats et un Bloodshot complètement déformé que l’on a sur certaines pages. Pour ce qui est des bonus, on retrouve la galerie des couvertures variantes et les pages esquissées et encrées que l’on retrouve régulièrement dans les tomes de Bliss / Valiant.

 

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

Les dessins de Booth
Les bonus
Le troisième épisode
Le retour aux sources du personnage

LES POINTS FAIBLES

Trop d’actions dans les deux premiers numéros
Peu de développement des nouveaux personnages

 

3.5

A tester

Conclusion

Bloodshot revient dans une nouvelle série après l'incroyable run de Jeff Lemire. Bliss a choisi de sauter la mini-série Bloodshot: Rising Spirit pour lancer directement cette nouvelle série qui dénote avec les précédentes puisqu'elle est, pour ce premier tome, très orientée action. Cela correspond bien au personnage de Bloodshot qui est une arme à la base. Reste que ce tome ne nous permet pas d'en apprendre énormément sur ceux à qui il fait face et c'est dommage.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
Harbinger de 1991 en financement participatif

Harbinger de 1991 en financement participatif

1er Juillet 2020

Un aperçu durant le FCBD

Une campagne Ulule pour Livewire

Une campagne Ulule pour Livewire

15 Juin 2020

Avec des bonus à la clé

[Review VF] La Reine oubliée

[Review VF] La Reine oubliée

18 Mai 2020

Une nouvelle immortelle chez Valiant

Pas d'avis pour le moment.