[Review VF] Dead Drop

[Review VF] Dead Drop

Bliss Comcis a publié le récit complet Dead Drop se situant dans l’univers Valiant mais pouvant être pris totalement indépendamment du reste, même si une connaissance de l’univers permet de reconnaître les personnages. Les 4 numéros sont écrits par Ales Kot (Zero, Suicide Squad, Secret Avengers) et dessinés par Adam Gorham (Rocket, New Mutants: Dead Souls).

 

L’auteur nous largue en plein milieu d’une course poursuite entre X-O Manowar et une jeune femme ayant volé un échantillon de virus. Ca ne s’arrête pas une seconde, on nous lâche des bribes d’informations pour nous aider à comprendre de quoi il en retourne mais l’essentiel du tome est constitué de cette course poursuite dans les rues de New York. Chaque chapitre présente un nouveau personnage entrant dans la course, le précédent ayant été mis hors-jeu par les “voleurs” ou par Neville Alcott pour leur protection. On retrouve donc Aric, Archer, la détective Cejudo ou Béta-max, un nouveau venu dans l’univers Valiant.

   

Si l’auteur arrive à faire tenir le rythme en changeant de personnage principal, il n’y a pas vraiment de gros retournements de situation ou même d’impact à la série. Certains passages sont même prévisible. Heureusement, cela est compensé par quelques touches d’humour sans que cela nous soit écrasé au visage pour le souligner. On est ici face à un récit qui mélange au final le thriller avec des éléments de science-fiction, ce qui est bienvenue et ne laisse pas X-O Manowar ridiculisé par de simples humains par exemple.

   

Côté graphique, le trait de Gorham est assez anguleux, mais c’est surtout la colorisation qui rend la lecture difficile, tout est  très sombre sans qu’il n’y ait vraiment de raison liée à l’intrigue.C’est dommage qu’il n’y ait pas les commentaires du coloriste comme on peut avoir quelques fois car cela aurait pu être intéressant de connaître ses raisons. Les bonus de ce tome ne comprennent que les différentes couvertures des 4 numéros.

 

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Une narration originale
- Un récit indépendant
- Un rythme souteu

LES POINTS FAIBLES

- Une colorisation sombre
- Pas très surpenant

 

3.5

A lire d'une traite

Conclusion

Ce récit complet va à 100 à l'heure. On est plongé dans l'action dès la première page et le rythme ne ralenti pas. L'auteur a choisi de mettre en avant un personnage par chapitre et c'est amené naturellement par le récit. La partie graphique est assez bonne mais on peut être surpris par la colorisation très sombre.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[Review VF] Doctor Mirage

[Review VF] Doctor Mirage

22 Avril 2019

Une plongé dans l'univers mystique de Valiant

Archer & Armstrong en financement participatif

Archer & Armstrong en financement participatif

16 Avril 2019

Le projet est déjà financé

[Review VF] Bloodshot Salvation Tome 2

[Review VF] Bloodshot Salvation Tome 2

31 Janvier 2019

Le livre de l'apocalypse

Pas d'avis pour le moment.