Quatre grands noms parlent de Batman TAS

Quatre grands noms parlent de Batman TAS

S'il y a une adaptation de comics en animé qui a cartonné, c'est bien Batman : la série animée. Série qui a bercé toute une génération, on continue de louer aujourd'hui encore les qualités de cette dernière. A tel point que la série a même eu droit à son propre panel à la comic-con de New-York pour fêter les 25 ans de Batman TAS. On avait alors appris, notamment, que les Blu-Ray sortiront l'année prochaine.

Si nous en reparlons aujourd'hui, c'est parce que de grands noms liés à l'animé ont décidé de dire quelques mots sur la série. On commence avec le producteur Alan Burnett :

Je suis fan. Lorsque j'ai vu le trailer de Bruce Timm, j'ai pensé "ça va être incroyable".

En outre, Burnett a expliqué qu'il savait que la série allait avoir du succès mais pas au point de penser que l'on en parlerait encore en si bons termes 25 ans plus tard. Il a également expliqué que l'on devait le style général à Bruce Timm et Eric Radomski qui ont donné une approche très années 40 malgré la présence d'équipements clairement high-tech.

Ensuite, le producteur s'est exprimé sur la deuxième partie de la série et plus précisément sur le changement de design des personnages après les 65 premiers épisodes :

Bruce voulait ce redesign des personnages, il les voulait plus fins, moins sombres et plus modernes. 

CBR a ensuite demandé quel était son ressenti par rapport aux séries et aux films qui ont suivi et ont gardé un lien avec Batman TAS :

J'ai traversé tout ce qui a suivi. Je n'ai pas fait Justice League. C'est la seule série sur laquelle je ne suis pas intervenu. Batman, la relève était très fun. Superman : TAS était très fun. Aujourd'hui encore, Superman et Batman ensemble aura été ce que j'ai préféré faire.

Pour ce qui est du choix des histoires, ils n'ont pas voulu mettre en avant le meurtre des parents car ils partaient du principe que tout le monde connaissait déjà l'histoire. Pour le reste, Burnett a été chez DC au début de l'aventure et a survolé toutes les histoires de Batman depuis 1955 avant de s'entretenir avec Paul Levitz, le vice-président de DC de l'époque. Le producteur a également dû se rapprocher de spécialistes afin de se renseigner sur plusieurs sujets. Par exemple, il a été amené à contacter un psychiatre concernant le personnage de Double-Face et notamment son dédoublement de personnalité (au niveau des causes et des manifestations pour être plus précis). Enfin, Brunett a expliqué que Batman TAS avait tout de même des limites au niveau du contenu. Par exemple, le dessin animé devait avoir zéro extra-terrestres et zéro fantômes. A noter tout de même que Timm a complété la réponse en précisant qu'une fois qu'ils ont lancé la chose, la Warner Bros a laissé énormément de libertés à l'équipe créative et que, finalement, ils n'ont imposé qu'une seule chose : que le Pingouin et Catwoman ne soient pas trop éloignés de la version de Burton (ndlr : le film sortait la même année).

Ensuite, c'est Bruce Timm qui s'est exprimé. Après avoir dit qu'il avait le même avis que Burnett concernant le succès de la série, il a dû expliqué ce qui, selon lui, pouvait rendre un épisode parfait :

C'est dur. Je ne sais pas s'il y a un épisode parfait de Batman : la série animée. J'ai aimé les épisodes qui avaient un peu de tout. Ceux qui ont une histoire vraiment forte. Ceux qui ont un bon méchant. Ceux qui ont une intrigue secondaire avec Batman . Lorsque c'est excitant, mystérieux, dramatique et que cela donne la chair de poule. Pas dramatique au point que cela soit déprimant à regarder.

Ensuite, ils ont demandé à Timm d'en dire un peu plus sur Quinn, sur sa création. Il a alors expliqué que Paul Dini avait pour idée de donner une femme au Joker en tant qu'homme de main, c'est alors qu'il (Timm) est venu avec le design d'Harley. 

Harley devait apparaître dans un seul et unique épisode à la base, reprit-il. Lorsque l'on a revu ledit épisode, tout le monde était "waouw, ah quand même !". Moi, je n'étais pas trop chaud à l'idée de la ramener encore et encore. 

Il a ensuite expliqué que Dini insistait mais que lui (Timm) pensait au début que cela allait casser le mythe du Joker en tant que super-vilain s'ils lui donnaient un love interest. Il termine ce point en précisant que c'est finalement les téléspectateurs qui l'ont fait revenir à chaque fois tant le personnage était devenu populaire. 

Après cela, Timm a indiqué que ses influences étaient Frank Robins et Jim Aparo. Il a également expliqué que Burnett voulait faire un épisode entier autour de l'arme à feu à l'origine du meurtre des parents de Bruce mais que Fox Kids trouvait que cela faisait beaucoup de temps à consacrer à une arme à feu alors que des enfants allaient regarder. Enfin, concernant le fameux ciel rouge, Timm s'est contenté de dire que cela a été fait ainsi parce qu'il trouvait cela "cool".

Ensuite, c'est à Tara Strong, la doubleuse de Batgirl et Harley Quinn , que l'on a posé quelques questions. Elle a commencé par expliqué que différencier les deux voix des personnages n'était pas dur tant Quinn et Batgirl étaient différentes. Après cela, elle a expliqué son lien avec les personnages :

En fait, j'avais une collection de comics Batgirl quand j'étais plus jeune. C'est un personnage que j'aime beaucoup. Lorsque cela a été mon tour de faire Harley, j'avais travaillé aux côtés d'Arleen (Sorkin) pendant de nombreuses années car je tenais le personnage de Batgirl , j'ai toujours aimé ce qu'elle faisait. Le rôle a été fait pour elle et sa voix naturelle passait si bien pour Harley que c'était assez intimidant de prendre la suite. J'espérais que les gens allaient apprécier ma version parce qu'ils avaient bien stipulé qu'il ne fallait pas que je tente de l'imiter.

Ensuite, il a été demandé à Strong son ressenti concernant le fait d'avoir dû enregistrer 1000 scènes de mort pour le jeu vidéo Arkham City. Voici ce qu'elle a déclaré :

Pour Arkham , il y a eu beaucoup de bruitages et autres bruits de combats supplémentaires que j'ai eu à faire. C'est quatre heures durant lesquelles vous fatiguez beaucoup votre voix, mais Harley ne m'a jamais rendu grincheuse. Je me fichais d'avoir à hurler pendant quatre heures. J'étais tellement excitée à l'idée de jouer le personnage.

Pour finir, c'est Kevin Conroy, doubleur de Batman qui est intervenu. La première question a été « et si Batman et le Joker étaient les meilleurs amis du monde ? » Ce à quoi il a répondu qu'il pensait surtout que Batman et le Joker étaient le ying et le yang, qu'ils ne peuvent pas vivre l'un sans l'autre. Il pense que le Joker ne serait pas le Joker que l'on connait sans Batman et inversement, et qu'il ne peut pas imaginer l'un sans l'autre, tout simplement.

Ensuite, ils ont demandé à Conroy s'il se souvenait de sa première intervention aux côtés de Mark Hamill en Joker . Voici ce qu'il a répondu :

Je connaissais Mark Hamill en tant que Luke Skywalker. J'ai pensé « Le Joker  ? Mark Hamill ? Et ensuite il est venu et il est devenu ce mec cinglé, physiquement je veux dire. J'aurai aimé que les téléspectateurs le voient comme j'ai pu le voir dans le studio d'enregistrement. Son visage transformé. Il bouffe le micro. Sa présence est intimidante.

Conroy a ensuite annoncé que cela que les Batman qu'il a préféré faire son Death in the Family et Hush . Par contre, il précise que l'un de ses moments préférés concernant les enregistrements était dans le film le Masque du Fantôme :

La scène sur la tombe de ses parents devait être pleine d'émotions et sincère. Andrea Romano me l'a fait recommencer je ne sais pas combien de fois. A chaque fois, j'allais plus loin encore et encore. Elle m'a finalement amené à un certain point avant de dire « parfait ». On aurait dit un cours de comédie. J'ai adoré cette opportunité d'explorer ce panel d'émotions. Les acteurs aiment les challenges.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[SDCC] La promo officielle de la saison 8 d'Arrow

[SDCC] La promo officielle de la saison 8 d'Arrow

21 Juillet 2019

Profitons-en, la fin est proche

[SDCC] La bande annonce dingue de Watchmen

[SDCC] La bande annonce dingue de Watchmen

20 Juillet 2019

Vivement octobre

  • mmat1986
    mmat1986

    il y a 2 ans

    Dommage qu'on ai plus autant de série de cette qualité actuellement (on attend toujours la saison 3 de young justice qui à mon sens est la dernière série de qualité de l'univers DC) 

    ne me parlez pas de justice league action, cette série est pour moi moche et stupide comparé au passé des séries DC