[Review] Marvel's Slingshot

[Review] Marvel's Slingshot

L’univers Marvel chez ABC, c’est pas la joie depuis quelques temps. Annulation d’Agent Carter, le spin-off Marvel’s Most Wanted avec Mockingbird refusé, Marvel Studio qui leur refile le film Inhumans pour en faire une série et l’oublier à jamais ou déplacement de la série Agents of SHIELD dans une case horaire plus tardive (ça sent la fin malheureusement), bref, ABC doit être bien jaloux de CW. Néanmoins ABC se rattrape en fin d'année avec une web-série sponsorisée par Geico (compagnie d'assurrance américaine dont je ne comprends pas trop leur intérêt). Marvel's Slingshot, spin-off d'Agents of SHIELD, va donc suivre pendant 6 épisodes Yo Yo, rare survivante des Secret Warriors et Inhumaine capable de courir très vite mais forcée de revenir forcément à son point de départ. Sa mission : venger la mort de son cousin.

Marvel's Slingshot, c'est 6 épisodes d'environ 5 minutes diffusés sur le site d'ABC et sur Youtube (indisponible en Europe). Nous sommes donc face à une web-série, ce qui n'est pas une première : Arrow l'avait fait durant sa saison 2 avec Roy Harper et Felicity Smoak en héros ou même Agents of SHIELD, qui se payait le luxe d'avoir Stan Lee en grand vilain. Là où Slingshot se différencie de ces 2 exemples, c'est qu'elle n'est pas qu'une pub déguisée pour une marque d'ordinateur ou de voiture et s'inscrit réellement dans le MCU. On y suit Elena Rodriguez, Inhumaine surnommée Yo-Yo dotée de super-vitesse et devenue régulière dans la série au début de la saison 4 après avoir signé les accords de Sokovie. Et c'est justement l'un des sujets de la web-série : comment Yo-Yo a été forcée à les signer, alors qu'elle doit mener une vendetta qui la poussera à enfreindre ses règles. Vendetta ? Oui, Yo-Yo va profiter de son nouveau statut d'agent du SHIELD pour retrouver l'assassin de cousin, ce qui sera le fil rouge de cette web-série.

L'intrigue et la réalisation sont assez basiques, même si on notera la présence de Joe Quesada pour la réal du premier épisode. On se doutait à l'annonce du projet que la web série n'allait pas bouleverser l'univers du SHIELD et que les moyens seraient assez limités, on se retrouve avec une qualité technique équivalente à un épisode classique d'AoS (effets spéciaux compris). Prévisible mais dommage car avec un personnage comme Yo-Yo, on aurait aimé quelques astuces visuelles ou scénaristiques pour jouer avec son pouvoir. D'autant que le personnage en lui-même n'est guère plus développé que dans la série et que son interprète Natalia Cordova-Buckley ne brille pas spécialement par son jeu. D'ailleurs au casting, on retrouve tous les personnages principaux de la série (du moins, ceux de cette saison), chaque épisode ayant le droit à son petit caméo d'un héros, ce qui est sympathique. Notons aussi en point positif le fait que l'histoire vient combler quelques trous entre les saisons 3 et 4, alors rien d'essentiel mais au moins le visionnage n'est pas inintéressant.

Mais soyons honnête, sans être un bousin, la série est assez... inutile, tout juste divertissante. C'est moyen, d'où la note. Si vous êtes fan de la série et que vous n'avez vraiment rien d'autre à regarder, alors Slingshot vous tend les bras, mais n'en attendez rien. On encourage tout de même Marvel et ABC à produire d'autres web-séries de ce style mais avec des personnages plus intéressants, une intrigue un peu plus bossée ou quoique ce soit qui justifierait le projet.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Ça se regarde bien et c'est court
- Développe un peu la saison 4
- Le caméo de Stan Lee

LES POINTS FAIBLES

- On s'en fout un peu non ?

 

2.5

Si vous avez 30 min de libre...


Conclusion

Si vous êtes en congés, que vous n'avez vraiment rien à faire, en manque de SHIELD, alors matez Marvel's Slingshot. C'est sympa. C'est court. Voilà voilà...

Pas d'avis pour le moment.