[Review VF] Fox-Boy 2 - Angle Mort

[Review VF] Fox-Boy 2 - Angle Mort

Après un premier tome de très bonne facture et pleins de qualités, qui s'amusait à renouveler les codes des histoires classiques de super-héros à travers les yeux d'un héros à la française, le talentueux Laurent Lefeuvre revient avec de nouvelles aventures de son Paotr Louarn (comprenez Renard -garou, ou Fox-Boy, en Breton) sous le label Comics Fabric des éditions Delcourt. Avant ce premier tome, le personnage de Fox-Boy avait déjà un passif puisqu'il a été crée en 2010 par Laurent Lefeuvre, avec une première apparition dans une autre de ses BDs : Tom & William, pour voguer vers des aventures solo dans le magazine Breton Louarnig en 2011, sous le nom de Paotr Louarn, justement. Des histoires et personnages qui se croisent et un univers riche, c'est la marque de fabrique et toute l’originalité de l'auteur, sur lesquels nous reviendrons plus loin, puisqu'ils jouent un rôle majeur dans le déroulement de ce deuxième tome. Un second tome avec lequel Laurent souhaitait étendre l'univers de son personnage et c'est peu dire qu'il a bien respecté son cahier des charges, alternant les genres et poussant très loin le concept de la création de son personnage, l'auteur se lâche et nous offre deux histoires qui débordent de talent, d'intelligence et de passion.

Ce tome est divisé en deux arcs narratifs, tous deux très différents et abordant des genres bien particuliers. Le premier nous offre une histoire d'horreur à l'ambiance très sombre, digne des plus grandes histoires fantastiques du genre. Comme promis, changement de décor pour cette histoire qui emmène Pol dans les terres enneigés de l'Auvergne, où il va être confronté à un loup-garou des plus terrifiants. Une nouvelle fois, nous avons affaire à une histoire plutôt classique, qui rend hommage à tous les récits d'horreur et tout l'imaginaire autour de ces bêtes, des métamorphoses et de ces contrées retranchées dans lesquelles elles pourraient vivre et se cacher. « Le mal loup » n'a pas pour but de renouveler le genre et d'y apporter de la nouveauté mais simplement de lui redonner toutes ses lettres de noblesses et de nous le faire aimer à nouveau. Et Laurent Lefeuvre relève ce défi haut-la-main en nous offrant un récit puissant dans une superbe ambiance. Toute la qualité et la puissance de ce récit résident finalement dans sa réalisation, notamment du côté des dessins. Les scènes nocturnes dans les montagnes sont superbes, une colorisation très sombre avec des arrières-plans unis et très peu de détails, se basant uniquement sur les personnages et quelques éléments de décor pour faire monter la pression, dans la pure tradition des meilleurs slasher movies. Et les quelques scènes d'actions explosent littéralement des pages, en alliant cette ambiance et ce découpage des pages à la puissance et au dynamisme inhérent des traits de Laurent Lefeuvre. Un pur régal d'histoire d'horreur, rempli d'amour pour le genre et de nostalgie, qui nous ramène à nos meilleurs souvenirs littéraires et cinématographiques. Si le centre et l'attrait principal de cet arc restent cet affrontement entre « bêtes », le scénariste n'en oublie pas pour autant de continuer à approfondir son personnage principal, notamment dans ses relations familiales et ses petites amourettes.

Le deuxième arc contient le gros morceau de ce tome, avec un retour sur les origines de notre héros et un approfondissement de celles-ci. Et Laurent Lefeuvre nous offre l'un de ses plus beaux travaux en piochant une nouvelles fois dans ses autres créations et la richesse de son univers « partagé » pour expliquer les origines de Fox-Boy, en rendant hommage aux plus grandes histoires de super-héros que l'on ait connu, notamment les fameuses « crises ». Dans cette nouvelle aventure, Pol Salsedo rend visite à un certain Alain Chevrel, au bord du lac de Guerlédan, qui a des informations sur l'origine de ses pouvoirs. Alain Chevrel, ça ne vous dit peut-être rien mais c'est tout sauf un hasard, puisqu'il s'agit du pseudonyme qu'utilisait Laurent Lefeuvre ! Le scénariste a crée en 2009 un blog sous ce nom, racontant les péripéties des éditions ROA et de tous ses personnages (que vous pouvez retrouvées dans La Merveilleuse Histoire des éditions ROA aux éditions Mosquito). Et à l'intérieure de celles-ci, nous découvrons notamment que le personnage d'Alain Chevrel semble être lui aussi un personnage de fiction appartenant à ces histoires, et que l'on retrouve donc ici. C'est aussi sous ce pseudonyme que Laurent a publié les premières histoires de Paotr Louarn. Toute cette remise en contexte est nécessaire (pas indispensable pour autant à la lecture) pour apprécier pleinement ce que va nous proposer Laurent, à savoir un mega crossover/univers partagé entre toutes ses créations; inspiré, cohérent, parfois métaphysique et toujours passionnant. Tous les petits, voir gros, indices laissés dans le premier tome autour du mystère de l'origine des pouvoirs de Fox-Boy sont expliqués ici et remis en contexte dans une grande saga sortie tout droit de l'imagination folle de son auteur, de quoi faire plaisir aux amateurs de continuité que beaucoup d'entres nous sommes. Tout ceci aboutit à un combat gigantesque digne des plus grands affrontements de comics américains, lors duquel l'on retrouve d'ailleurs beaucoup d'univers et de héros que l'on pourra facilement reconnaître, dont du DC et du Marvel, d'ailleurs, retour aux sources. De quoi cette fois faire frisonner nos âmes d'enfants fans de super-héros devenus adultes. Le récit devient encore plus passionnant et enrichissant lorsque l'on s'amuse à repérer tous les clins d'oeil et références qui sont laissés en nombre à travers les planches de Laurent. Hommage, passion, magie, nostalgie, imagination, envergure, références, talent et intelligence, tout y est pour faire de cette histoire un pur bijou qui ne laissera aucun (aucun !) passionné de comics indifférent.

(Rassurez-vous, le texte n'est pas le bon et n'a servi qu'à la promo ;))

Et que dire des dessins qui sont là aussi à couper le souffle, que ce soit dans la mise en scène de batailles immenses, dans la reproduction des décors et notamment de cette vallée asséchée ou encore dans les subtils changements de style pour rendre hommage aux comics « old school » et à leurs personnages, qui prennent une part importante de cette histoire. La colorisation, toujours assez particulière sur ce titre, est elle aussi très accrocheuse et nous enveloppe totalement dans l'ambiance qu'elle créer. Et en parlant de décor justement, en plus d'un scénario absolument passionnant, Laurent Lefeuvre n'oublie jamais d'ancrer son récit dans un lieu géographique précis, qui a une place prépondérante, et qui offre une ambiance incomparable. C'était une évidence avec le premier arc en Auvergne, dans lequel les montagnes représentent quasiment le personnage principal, et c'est aussi le cas ici avec cette vallée du lac de Guerlédan, théâtre plein de charme de cette grande bataille. On retrouve d'ailleurs quelques bribes d'études de ce lieu dans les bonus, toujours appréciables. A travers Fox-Boy, c'est aussi une lettre d'amour à sa région Bretonne que signe Laurent Lefeuvre.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- L'hommage aux différents genres
- L'ambiance
- L'univers partagé
- La patte graphique
- La passion pour les super-héros

LES POINTS FAIBLES

 

5

Immanquable !

{C}

Conclusion

Fox-Boy 2 ou quand la passion rencontre le talent et l'imagination. Avec ce deuxième tome de son oeuvre, Laurent Lefeuvre touche la grâce et nous offre un petit bijou. L'auteur s'est construit un univers partagé impressionnant, qu'il pousse à son paroxysme dans une histoire rendant hommage de la plus belle des manières aux plus grandes histoires de super-héros, ainsi qu'au genre bien trop galvaudé qu'est l'horreur. Amoureux de fantastique et de super-héros, ne passez surtout pas à côté du formidable travail de Laurent Lefeuvre.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
Guide de lecture : les titres James Bond de Delcourt

Guide de lecture : les titres James Bond de Delcourt

07 Novembre 2020

Bond... James Bond !

[Review VF] Cinq Ans

[Review VF] Cinq Ans

23 Octobre 2020

Le crossover de Terry Moore

[Review VF] Bone Parish Tome 2

[Review VF] Bone Parish Tome 2

17 Octobre 2020

Edité par Delcourt

  • Kit_Fisto
    Kit_Fisto

    il y a 4 ans

    Plusieurs mois après sa 1ère aventure, Pol Salcedo, le justicier rennais Fox-Boy, a voulu prendre du recul sur son alter égo. Sa mère l'emmène en Auvergne puis il partira en couple sur invitation dans un endroit reculé de Bretagne au lac de Guerlédan 1ère partie - L'Auvergne En vacances au ski en Auvergne avec sa mère, le jeune Pol a mis de côté Fox-Boy depuis un moment. Il se ressource à l'air frais en Montagne. Mais la disparition d'une petite fille et son chien vont amène le renard rennais à revenir pour sauver la jeune fille. Mais c'est sans compter sur une légende auvergnate de loup-garou qui pourrait mettre en péril sa mission de sauvetage. Une histoire mêlant bravoure et mythologie historique sous fond de légende urbaine, de conte et d'Histoire (flash-back sur la 2nde guerre mondiale). 2ème partie - Le Lac de Guerlédan Après son expédition auvergnate, Pol s'en va, avec sa petite amie pour la Bretagne ensorcelante et profonde, près du lac de Guerlédan sur l'invitation d'un mystérieux hôte qui pourrait lui en apprendre sur ses pouvoirs et sur le mystérieux mage Dotki qui lui a conféré ses super-pouvoirs. Une plongée dans la mythologie initiée par Laurent Lefeuvre depuis son travail chez Tom & William (2ditions Le Lombard) et La Merveilleuse Histoire des Editions ROA (Editions Mosquito). Une partie riche et palpitante sur les origines du Fox-Boy, sur l'univers des Editions fictives créées par L'auteur/dessinateur breton, et qui plongeront les lecteurs dans le "ROAyaume". Je n'en dirais pas plus pour ne pas gâcher les surprise de ce 2nd tome mais accrochez vous et gardez bien l'oeil ouvert sur toutes les planches de l'artiste. En résumé, un second tome très attendu comblant de l'attente des fans du 1er tome. Comme il me l'avait confié lors d'une de nos rencontres, Laurent Lefeuvre se lâche et donne une nouvelle aventure riche et explosive à son héros Pol Salcedo. Entre hommage aux comics du passé et des publications françaises Marvel par les éditions LUG et création de son propre univers, la "licence" lancé depuis quelques années promet de belles chose pour le french comics. Des traits et des couleurs toujours reconnaissables de l'artiste qui permettent parfaitement de se plonger dans les nouvelles aventures plus rurale à l'opposé de celle plus urbaine dans le tome 1 à Rennes. Fox-Boy mérite amplement de se poursuivre dans d'autres tomes, avec la possibilité offerte par l'auteur en fin de recueil. Allez Kenavo Paotr Louarn ! Et sans doute à bientôt pour un tome 3 !
    5/5 aussi pour moi !!!