Rise of the Batmen Chapter 1

Detective Comics (2016)

Part 2 : Apocalypse Now

Detective Comics (2016)

Part 3: Army of Shadows

Detective Comics (2016)

Part 4: The Great Escape

Detective Comics (2016)

Part 5: Enemy at the Gates

Detective Comics (2016)

Part 6 : The Thin Red Line

Detective Comics (2016)

Part 7: The Red Badge of Co...

Detective Comics (2016)

Batwoman, Red Robin, Spoiler, l'Orpheline et Gueule d'Argile... Voici les nouveaux justiciers que Batman a recrutés afin de protéger Gotham d'une menace totalement inédite. Pourront-ils s'accorder à temps avant que la cité maudite ne tombe entre les griffes d'une armée souterraine ? Contenu : Detective Comics #934-940

  • Sofia
    Sofia Staff MDCU

    il y a 3 ans

    Une très bonne série avec une nouvelle équipe de justicier sous la houlette de Batwoman. Bon, Batman y apparaît et c'est un peu fatiguant à force de le voir dans tout les titres du Batverse, mais en dehors de ça, la série se suit avec plaisir et les dessins sont superbes.

  • BartAllen
    BartAllen Staff MDCU

    il y a 3 ans

    L'achat obligatoire du Rebirth. Sans doute la meilleure série qui surprend par sa qualité. On s'attache à tous les personnages écrit par Tynion IV et la fin de l'arc n'en est que plus triste. Et cela fait plaisir de voir les justiciers de Gotham travailler de concert et pas chacun dans leur coin. Bref, une franche réussite aidée par les dessins d'Eddy Barrows au sommet de son art, avec plusieurs techniques utilisées.

  • jy77
    jy77

    il y a 3 ans

    Lisez le les gens, c'est vraiment très très bien.

  • HattoriH
    HattoriH Staff MDCU

    il y a 3 ans

    La meilleure série "Batman" de l'initiative Rebirth, tout simplement.

  • Batman 123
    Batman 123

    il y a 3 ans

    Une des meilleures série rebirth pour l'instant l'histoire est géniale et les dessins sont magnifiques à lire absolument.

  • AZRAEL2099
    AZRAEL2099

    il y a 3 ans

    Ce tome de l'univers Rebirth me réconcilie avec Batman! Et Azraël étant de la partie, cela ne peut être que bon!

  • DCKing
    DCKing

    il y a 2 ans

    La meilleure série. Incroyable, pleine de rebondissements et personnellement m'a provoqué beaucoup d'émotions !

  • L'idiot
    L'idiot

    il y a 1 an

    Super début!

  • Zarkoneil
    Zarkoneil

    il y a 2 mois

    Excellent, de l'histoire aux dessins tout est absolument excellent dans cette histoire. Une équipe montée par Batman mais où Batman est en léger retrait, une excellente série

Aujourd'hui, MDCU vous propose la review de Detective Comics, tome 1. Edité chez Urban Comics, il est sorti le 7 juillet au prix de 17.50€.

Batwoman, Red Robin, Spoiler, l'Orpheline et Gueule d'Argile... Voici les nouveaux justiciers que Batman a recrutés afin de protéger Gotham d'une menace totalement inédite. Pourront-ils s'accorder à temps avant que la cité maudite ne tombe entre les griffes d'une armée souterraine ? Contenu : Detective Comics #934-940

Le point fort de cet opus est que l’auteur joue sur plusieurs tableaux à de très nombreuses reprises. Batman est là sans être là, la Colonie est méchante mais plusieurs membres idolâtrent Batman, il y a un débat entre les enjeux de chacun des membres et les enjeux du groupe ou encore les liens familiaux qui s’opposent aux liens au sein de la batfamily. On peut aussi penser au principe même du comics. On présente la chose comme étant une sorte de « bienvenue à l’école Batwoman » alors que les scènes d’entraînement sont rares pour se concentrer un peu plus sur la mission au sens large ou sur la menace invisible qui tourne autour du groupe (ce qui n’est pas plus mal, bien évidemment). Ce principe d’opposition constante est surtout flagrant concernant le personnage de Gueule d’Argile. Par exemple, lorsque nous retrouvons le personnage au cinéma. Ce dernier ne peut pas voir son film tranquillement alors il fait peur aux personnes autour de lui, sans leur faire de mal. Lorsque Batman arrive, le super-vilain explique alors la situation en précisant bien qu’il ne voulait blesser personne. Cette scène est à la fois drôle et terriblement touchante. Lorsque l’on connait le personnage, on ne peut que compatir et se mettre à sa place. De manière générale, on notera d’ailleurs que l’essentiel des scènes humoristiques tournent autour de Gueule d’Argile. Le personnage a toujours la petite phrase drôle qui fait mouche à chaque fois. Pour autant, le scénariste n’en fait pas des tonnes et ne ridiculise pas non plus le personnage. Un très bon point.

 

Concernant les autres points positifs, l'histoire est haletante, les personnages bien écrits, le travail d'équipe très bien exploité et les méchants et leur leader sont charismatiques. On peut noter le personnage d’Ulysse. Il est un peu tête à claque mais il reste un rival efficace de Tim Drake. Un personnage qui n’est pas dénué d’intérêt et qui reste assez fun avec son t-shirt Batman. Enfin, on peut citer le combat final qui est magistral. En effet, non seulement le combat de Tim est très beau, très bien découpé, mais en plus il est à la fois nuancé et réaliste. Il se lit d’une seule traite et présente sans doute les plus belles planches de l’opus. De même, si le twist final est assez facile et prévisible, la scène de la lettre est particulièrement bien amenée, travaillée et très touchante.

 

En fait, le seul souci lié à ce comics est qu’il y a des redites par rapport à ce qui a été fait dernièrement. La plus flagrante concerne la Ligue des ombres. Il s'agit d’un groupe très dangereux qui aurait rejoint Gotham City depuis quelques temps. A son sujet, l’avis de Batman est plutôt clair : il a déjà cherché, déjà étudié la question, et n’a rien trouvé. Ce manque de preuve pousse le Chevalier Noir à classer la Ligue des ombres dans la catégorie des légendes, une histoire racontée par Ra’s Al Ghul. Sur le fond, pourquoi pas. Il n’y a rien de choquant dans l’observation de Batman. Le problème, c’est qu’il a fait exactement la même déclaration en 2011 concernant la Cour des Hiboux. Autrement dit, l’introduction de la Ligue des Ombres est identique à celle de la Cour des Hiboux. Or, Scott Snyder avait mis en avant une sérieuse dose d’enquête à l’époque concernant la Cour. C’est notamment grâce à cela que le groupe a pu être aussi menaçant sans apparaître et, finalement, avoir le succès qu’il a aujourd’hui. Ici, la Ligue des ombres est uniquement citée. Elle n’a d’intérêt que parce qu’elle a les membres de la Colonie aux fesses. Tout cela pour dire qu’il aurait peut-être mieux valu avoir une autre approche concernant la Ligue. Après, cette dernière restant secondaire dans ce premier volume, ce n’est pas dramatique non plus. Il y a même fort à parier que le plus gros du travail les concernant sera uniquement effectué à partir du tome suivant.

 

Les autres points négatifs sont plus secondaires encore. On peut penser à Gueule d’Argile qui se prend quand même très vite au jeu, à tel point qu’il ne fait pas un seul faux pas. Cela reste curieux le concernant. D’ailleurs, toujours le concernant, le discours de Batman peut-être également soumis à un débat. Batman a toujours cru en la réhabilitation des super-vilains. Il a déclaré plusieurs fois que l’asile d’Arkham était « une vraie passoire » mais sans pour autant remettre en question l’intérêt de l’Asile en lui-même. A ce niveau-là, il n’y a pas de souci. Là où cela coince, c’est sur le vocabulaire utilisé. Tout le monde le sait, il est très difficile de parler d’année ou de la notion de temps écoulé dans les comics. Néanmoins, Batman ayant déjà ses quatre Robin, on peut aisément partir du principe qu’il a déjà croisé plusieurs fois les super-vilains les plus connus et donc plusieurs fois Gueule d’Argile. Ce que l’on peut dire de cette observation, c’est que tenter de réhabiliter Gueule d’Argile est possible, par contre parler de « seconde chance », là c’est déjà plus discutable. Il y a fort à parier qu’il s’agisse, en réalité, de sa treizième chance. Or, est-ce que Batman serait suffisamment idiot pour donner autant de chances à un méchant ? Bien sûr, cela reste un détail, mais néanmoins intéressant à relever.

Pour finir, on peut trouver également que dans la fameuse équipe, seuls Red Robin et Batwoman sont réellement mis en avant. Cependant, à nouveau, il s’agit là du premier volume. A voir avec le suivant.

Pour ce qui est du dessin, le travail effectué par Eddy Barrows est… Waouw. On ne sait même pas par où commencer. Son style est réaliste et percutant. Rien de tel pour représenter une menace invisible ou pour représenter Gotham sous la neige. Chaque case avec un plan large qui permet de voir la ville est un réel bonheur pour les yeux. Au-delà de cela, il y a beaucoup d’autres éléments à relever : plusieurs cases mettant en scène Orphan qui combat sont impressionnantes, Gueule d’Argile, la Batmobile dans les flammes… Enfin, on peut également noter le combat final de Red Robin qui, encore une fois, tout simplement magistral. Le mélange des couleurs provenant de la neige, de la lumière des drones et des flammes font que certaines planches d’Eddy Barrows sont à couper le souffle.

La colorisation et la cover sont également de qualité.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Les dessins et la colorisation
- Le principe de l'équipe menée par Batwoman
- La Colonie
- Gueule d'Argile
- L'humour
- Presque tout...

LES POINTS FAIBLES

- Une fin assez prévisible
- Le personnage d'Orphan, plutôt sous-exploité pour le moment

 

4.5

Sans doute l'un des meilleurs titres de Rebirth

{C}

Conclusion

Il n'y a pas beaucoup de points négatifs à mettre en avant dans cet opus. Il s'agit d'une excellente histoire, haletante du début à la fin, et qui laisse présager le meilleur pour l'avenir. Les dessins sont réalistes et la colorisation est également de qualité.