Justice League (2011-2016) - After Death, Chapter 1

After Death, Chapter 1

Justice League (2011-2016)

Justice League (2011-2016) - After Death, Chapter 2

After Death, Chapter 2

Justice League (2011-2016)

Justice League (2011-2016) - Gods Of Justice, Chapter 1

Gods Of Justice, Chapter 1

Justice League (2011-2016)

Justice League (2011-2016) - Gods Of Justice Chapter 2 : Crime Pays

Gods of Justice Chapter 2 :...

Justice League (2011-2016)

Justice League (2011-2016) - The Darkseid War Special : The Darkness Within

The Darkseid War Special : ...

Justice League (2011-2016)

Justice League (2011-2016) - Chapter 9: Power Mad

Chapter 9: Power Mad

Justice League (2011-2016)

Justice League (2011-2016) - Darkseid War Conclusion: Death And Rebirth

Darkseid War Conclusion: De...

Justice League (2011-2016)

Les membres de la Ligue de Justice accèdent aux rangs de Dieux cosmiques, suite à l'affrontement entre l'Anti-Monitor et Darkseid : désormais, ils doivent se réadapter à leur environnement et à leurs nouveaux pouvoirs sans perdre pour autant ce qui fit leur humanité ! Alors que le Syndicat du Crime fait sa réapparition, la Terre pourra-t-elle survivre à cette nouvelle crise ?
(contient : Justice League #45-50 + Justice League Darkseid War Special #1)

  • HattoriH
    HattoriH Staff MDCU

    il y a 2 ans

    Ok, là, ça rigole pas. On a ici la 2ème partie de la saga "Darkseid War". Si vous avez le 1er tome, vous savez que ça envoie du lourd et que ça ne va qu'augmenter en puissance. Fabok est magistral dans ses dessins, qui subliment les évènements cataclysmiques qui s'y déroulent. Si vous voulez plus de détails, vous avez les critiques des membres sur les numéros VO. Par contre, je conseille quand même aux gens de prendre ce tome (ainsi que le 1er) pour se préparer au relaunch de DC: "Rebirth". C'est aussi Geoff Johns qui va lancer tout ce bazar, brillamment qui plus est. Je m'adresse aux vieux (expérimentés plutôt ;-)) fans de DC déçus par les New52: c'est le moment de revenir !

  • BartAllen
    BartAllen Staff MDCU

    il y a 2 ans

    Suite et fin de la Darkseid War en librairie. Si vous accrochez à la première partie, celle-là monte encore d'un cran dans l'échelle du blockbuster. C'estb bien écrit, bien rythmé, on ne souffle pas un instant. Geoff Johns sait où il va et met en place des choses pour le DC Rebirth. Jason Fabok est magistral. Le deuxième achat du mois obligatopire.

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 2 ans

    La fin d'un arc très divertissant, c'est une certitude. Pour autant, Geoffs essaie de caser beaucoup trop de choses dans son histoire, qui tombe régulièrement dans la surenchère et prend une telle envergue qu'elle semble en oublier tous les enjeux humains. On ne gâchera pour autant pas notre plaisir, après tout, c'est du Justice League, un peu de comics popcorn n'a jamais tué personne. Et Fabok est excellent.

  • Paradox
    Paradox

    il y a 2 ans

    Est-ce que ça veut dire que si l'on suit le mensuel JL Univers, cette version kiosque prend de l'avance ?

  • Kit_Fisto
    Kit_Fisto

    il y a 2 ans

    Geoff Johns kiffe la Justice League et il nous le prouve une nouvelle fois avec une histoire pleine de liens avec le passé de la DC et une volonté de renouer avec la complexité du multivers. C’est enfin un retour à une histoire décomplexée de la Ligue face à des enjeux importants où l’auteur retrouve de sa superbe dans un blockbuster mainstream qui lui correspond. Des moments épiques et mythologiques où tous les personnages, héros et bad-guys, ont une place important et chacun trouve son moment de gloire. Tous les tomes précédents depuis Forever Evil mènent à cette histoire qui a des airs de conte homérique et mythologique. Le tout est magnifié par les planches parfaites de Jason Fabok au meilleur de sa forme et parfait pour représenter nos super héros iconiques et leurs ennemis divins. L’artiste est en plus appuyé par une brochette d’autres artistes bienvenus sur ce type d’histoire : Jim Lee, Dan Jurgens, Scott Kolins Darkseid War est un Blockbuster grand public décomplexé de la Distinguée Concurrence où Geoff Johns retrouve son inspiration, aidé par de superbes dessins de Jason Fabok. Une oeuvre qui nous ramène aux notions de « multivers » qui aura des répercutions importantes sur le futur de DC Comics avec son DC Rebirth.