[Review VF] Eaglemoss tome 96 : Superman/batman - Pouvoir Absolu

[Review VF] Eaglemoss tome 96 : Superman/batman - Pouvoir Absolu

La série Superman/Batman revient chez Eaglemoss le temps d’un tome. Récent, mais hors des New 52, elle s’inscrit dans un contexte intéressant de DC. Le début avait été publié en deux tomes d’affilés, et la critique publiée sur MDCU permet déjà de faire une première contextualisation.

Cependant, cet album peut être considéré comme un récit complet. En effet, les cinq premiers chapitres forment une histoire qui peut se lire indépendamment de toute autre histoire, mais aussi du reste de la série. Elle débute encore une fois par l’origine de nos deux héros, Superman et Batman, sauf que cette fois-ci, elle est perturbée par trois membres de la Légion des Super-Vilains. Ces trois-là vont élever les deux enfants, et les modeler pour qu’ils contrôlent la Terre. Du coup, nous sommes bien dans une espèce d’univers parallèle où le monde est devenu une dictature. Superman et Batman règnent et tuent tous les super-héros.

Un groupe de rebelles, mené par Wonder Woman, va s'opposer à eux. Entre ça et les perturbations de la ligne temporelle, Superman et Batman vont se trouver perdus dans le temps et l’espace. Jeph Loeb , le scénariste, nous propose une histoire apocalyptique très sympathique. Ce genre de récit est souvent agréable à lire, puisque des personnages que l’on connaît sont transposés dans un contexte inconnu. Le plaisir de la découverte est là, et l’histoire assez sombre nous offre une version alternative de l’univers DC intéressante, même si pas follement originale non plus.

 

Loeb, comme à son habitude, prend un malin plaisir à mettre des références à l’univers DC à outrance. Là où un Grant Morrison parvient à le faire d’une manière assez subtile, Loeb arrive avec ses gros souliers, et appuie un peu trop lourdement les siennes. Malgré tout, ça reste très divertissant pour l'amateur de DC. L’auteur utilise aussi certains raccourcis pour accélérer son récit, mais je n’arrive pas à savoir si c’est une bonne ou une mauvaise chose. Certes, il choisit parfois la facilité, mais cela semble aussi nous éviter certains passages assez ennuyeux…

Au niveau des dessins, Carlos Pacheco est aux commandes, et ne démérite pas face à Ed McGuinness. Son trait est maîtrisé, et ses planches très agréables à l’œil. Le fait qu’il reste sur toute cette histoire donne une unicité qui renforce le récit complet. Les dessins sont très bons.

Le tome contient un sixième et dernier chapitre, centré sur Supergirl, avec cette fois Ian Churchill au dessin. Il permet de faire un point sur l’évolution du personnage et de ses pouvoirs. Ce qui est un peu dommage, c’est qu’il finit sur un élément introduisant des évènements à venir dans Infinite Crisis, la saga publiée en hors-série de la collection Eaglemoss et que tout le monde ne reçoit pas.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Un récit complet
- Tout plein de références et clins d’œil
- Les dessins

LES POINTS FAIBLES

- Un peu déjà-vu
- Références un peu trop appuyées

 

4

Cool

Conclusion

Un tome très agréable à lire, contenant notamment un bon récit complet, mais qui aurait pu aller un peu plus loin.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
Henry Cavill s'exprime sur les rumeurs autour de Superman

Henry Cavill s'exprime sur les rumeurs autour de Superman

03 Juillet 2020

Rôle qu'il aimerait rejouer

Henry Cavill de retour en Superman ?

Henry Cavill de retour en Superman ?

28 Mai 2020

Mais pas dans Man of Steel 2

Première affiche pour la série Superman & Lois !

Première affiche pour la série Superman & Lois !

15 Mai 2020

Et confirmation de la date de diffusion

Pas d'avis pour le moment.