[Review VF] Spider-Man/Deadpool Tome 1 : Marché Noir

[Review VF] Spider-Man/Deadpool Tome 1 : Marché Noir

La review du jour est un titre proposé par Panini Comics. Il s'agit de Marvel Legacy : Spider-Man/Deadpool Tome 1 : Marché Noir. Le numéro est écrit par Robbie Thompson et est dessiné par chris Bachalo. Il est sorti le 3 juillet pour 18€ et contient les titres US Spider-Man /Deadpool #23-#28.

Quand Spider-Man apprend que Deadpool vend des armes du S.H.I.E.L.D. au marché noir, il n'est plus question de faire équipe ! C'est le début d'un combat sans merci entre les deux héros… sans imaginer qu'un des plus vieux ennemis de Peter Parker tire les ficelles en coulisse. Pour Marvel Legacy, Robbie Thompson (Doctor Strange et les Sorciers Suprêmes) et Chris Bachalo (Uncanny X-Men) brisent l'amitié de Wade et Peter !

Avant d'entrer dans le vif du sujet, il serait de bon ton de faire un petit point sur la situation. Comme vous pouvez le constater, il s'agit ici d'un tome 1. Pourtant, le tome en question contient les numéros 23 à 28. Est-ce que Panini Comics a craqué ? Pas vraiment. Pour cette fois, l'éditeur n'a fait que suivre la direction de Marvel. En fait, le mot important dans Marvel Legacy : Spider-Man/Deadpool Tome 1 : Marché Noir, c'est Legacy. Pour la faire courte, Marvel a modifié (et lancé) pas mal de séries avec son All New-All Different. Pour l'éditeur américain, c'est surtout l'occasion de tout remettre à plat (oui, oui, encore). Là où cela coince, c'est que, peu de temps après, l'éditeur veut reprendre son ancienne numérotation (l'anniversaire de l'éditeur oblige...). Aussi, Marvel lance Legacy tout de suite après Secret Empire. Le but est simple : revenir en arrière (encore une fois, c'est très résumé). Or, Spider-man/Deadpool a été lancé dans le cadre de All New-All Different. Il n'est donc pas possible de revenir à la numérotation d'avant puisque la série n'existait pas à ce moment-là. Résultat des courses : on garde la même numérotation pour cette série. Voilà pour l'explication concernant ce tome 1 qui n'en est pas vraiment un mais tout en étant un tome 1 quand même (ah les comics <3).

Les Avengers ? Arrête. Quand est-ce qu'ils ont servi à quoi que ce soit ?

La troisième page donne immédiatement le ton avec plusieurs personnages qui se font massacrer, ce qui ne les empêche pas de donner les noms des différents membres de l'équipe créative. De là, nous allons enchaîner les scènes d'action, les vannes et les références.
Pour ce qui est des scènes d'action, elles sont assez nombreuses. Chaque numéro met en avant son petit lot d'affrontements avec plus ou moins de logique et plus ou moins de rebondissement. De manière générale, cela passe plutôt bien. Même chose concernant les vannes qui sont plutôt nombreuses et qui, la plupart du temps, font mouche. Les premiers numéros nous avaient montré que Spidey et Deadpool peuvent former un excellent duo et c'est confirmé aujourd'hui encore. Enfin, concernant les références, elles sont peut-être un petit peu plus directes que d'habitude mais elles n'en restent pas moins bonnes.
Pour le reste, le scénario est plutôt bon, les dialogues passent bien et il y a des punchlines bien sympa. Beaucoup de choses sont tournées en dérision mais bon, il est difficile d'imaginer autrement un récit avec Deadpool . Qu'il y ait Spider-Man ou non, le quatrième mur est atomisé (oui, oui, à ce stade, on ne parle plus de briser le quatrième mur mais bien de l'atomiser), il vaut donc mieux aimer Deadpool et ne pas se dire "bon, il y a Spider-Man ". Car si vous êtes fan de ce dernier mais pas de Deadpool , vous allez sans doute avoir du mal avec cet opus.


Le SHIELD est fini. Mais faites pas la tête, les enfants ! Parce que vous savez ce que ça veut dire ? Soldes avant liquidation !

Concernant la partie graphique, le travail fourni est assez particulier tout en étant terriblement bon. Les traits sont assez imprécis, un petit peu foullis, ce qui donne un ton très particulier et extrêmement appréciable. Les covers sont peut-être plus anecdotiques par contre. En fin de compte, seule la principale sort réellement du lot.

En bonus, vous trouverez les variant covers, deux pages en noir et blanc et les biographies des auteurs.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- La dynamique Spider-Man /Deadpool
- Un Deadpool en forme
- La partie graphique

LES POINTS FAIBLES

- Un scénario essentiellement basé sur l'humour de Deadpool

3.5

Intéressant

Conclusion

Un opus qui ne contient ni le meilleur de Deadpool , ni le meilleur de Spider-Man . Néanmoins, il y a une bonne dynamique et le quota de vannes est atteint. Une lecture intéressante.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
Nouvelle relance des magazines Panini en janvier

Nouvelle relance des magazines Panini en janvier

05 Septembre 2019

Suivie d'une augmentation des prix

[Review VF] Marvel Legacy : La Mort De La Puissante Thor

[Review VF] Marvel Legacy : La Mort De La Puissante Thor

03 Septembre 2019

Edité par Panini Comics

[Review VF] Décennies : Marvel dans les années 70

[Review VF] Décennies : Marvel dans les années 70

27 Aout 2019

Edité par Panini Comics

Pas d'avis pour le moment.