[Review VF] Deadpool Vs Punisher

[Review VF] Deadpool Vs Punisher

La review du jour est un titre proposé par Panini Comics. Il s'agit de Deadpool Vs Punisher . Ecrit , il est sorti le 18 janvier pour 18 euros. L'opus contient les titres US Deadpool vs Punisher #1-5.

Qui éliminera l'autre en premier ? 

Toujours aussi prompt à éradiquer les pires criminels qu'il croise, le Punisher s'en prend à l'intendant des parrains de la pègre. mais sa cible n'est autre qu'un ami de longue date de Deadpool ainsi que, plus ennuyeux encore, le gestionnaire de la fortune qu'il amasse depuis des années. De quoi provoquer la colère du Mercenaire Disert...

 

Le plus souvent, il n'y a pas vraiment à se prendre la tête devant un opus de Deadpool. Le plus souvent, il n'y a pas vraiment à se prendre la tête devant un opus du Punisher. Du coup, est-ce qu'il y a matière à se prendre la tête devant un opus Deadpool Vs Punisher ? Non, absolument pas. Le récit remplit son objectif principal sans aucun souci à savoir être un défouloir. La lecture est facile, agréable, sans prise de tête et surtout très rapide. C'est le genre d'opus qui ne contient pas des tonnes de pages et qui est idéal pour couper un ouvrage peut-être déjà un peu plus costaud.

 

Punisher : Wilson. Un moulin à paroles, de la bouillie dans la cervelle, un adolescent attardé qui se croit doué.

 

De manière générale, l'opus propose tout ce à quoi le lecteur peut s'attendre. Il y a de l'humour, de bonnes punchlines (et de bons échanges au sens large), des apparitions d'autres personnages Marvel (le Caïd et le Maître de corvée) et surtout pas mal d'action. Les scènes de combats sont nombreuses et plutôt bien mises en scène. La violence est également au rendez-vous et est, sans en faire des caisses, plutôt à la hauteur des deux énergumènes. Par contre, il est à noter qu'il y a tout de même une certaine irrégularité entre les chapitres concernant ce point. Ainsi, le premier numéro passe beaucoup par le hors champ. On dirait presque que les assassinats du Punisher sont censurés. A l'inverse, le numéro suivant met les bouchées doubles avec un Deadpool qui décapite et fait sortir les boyaux. Tout cela pour dire que, pour les amateurs des deux personnages, l'opus devrait plutôt bien passer. Ce n'est pas le meilleur de Deadpool et c'est loin d'être le meilleur Punisher mais la combinaison des deux reste ici plutôt sympa.

 

 

Après, on est peut-être déjà plus léger du côté de l'originalité. Il n'y a, finalement, pas grand-chose de nouveau à se mettre sous la dent. Le principe de la comptabilisation des victoires est sympathique. Un numéro = un round = un vainqueur. De plus, il y a cinq chapitres. Il est donc possible de ne pas finir sur une égalité (non, nous ne dévoilerons pas qui est le vainqueur !). De même, le principe de commencer avec un Deadpool qui a zappé tout ce qui s'est passé dans le numéro d'avant est drôle et surtout très pratique. Après tout, cela permet de repartir, à chaque numéro, avec de nouvelles bases. Mais si ce n'est ces deux points, il n'y a rien de bien révolutionnaire. Pas de prise de risque, on tape, on tire.

Deadpool : Castle. Raide comme la Justice , sociopathe, tire-d'abord-pose-les-questions-jamais, sans humour, pur fasciste.

Pour ce qui est des dessins, le travail proposé par Pere Perez n'est pas si mal. Certains traits du visage de Castle sont peut-être un peu trop renforcés mais pour le reste, le tout est plutôt bon. Mention spéciale aux costumes des personnages, très bien réalisés. Les covers ont une bonne mise en scène et sont efficaces notamment celle de Deadpool Vs Punisher #1 qui est très bien pensée. Par contre, les covers alternatives sont peut-être déjà un peu plus anecdotiques.

En bonus, vous trouverez les variant covers et un point sur les essentiels de Deadpool et du Punisher .

Punisher ">

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Pas prise de tête
- Lecture rapide
- Le décompte des points
- Les covers

LES POINTS FAIBLES

- Pas de prise de risque
- Une certaine irrégularité dans la violence

 

3.5

Sympathique

Conclusion

Une lecture rapide et pas prise de tête. Le genre de défouloir toujours agréable à lire de temps en temps.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[Review VF] Fantastic Four : Fourever

[Review VF] Fantastic Four : Fourever

12 Juin 2019

Edité par Panini Comics

[Review VF] Punisher tome 2

[Review VF] Punisher tome 2

1er Juin 2019

Edité par Panini Comics

[Review VF] Infamous Iron Man Tome 2

[Review VF] Infamous Iron Man Tome 2

29 Mai 2019

Edité par Panini Comics

Pas d'avis pour le moment.