The Apocalypse Twins, Part 1

Uncanny Avengers (2012-2014)

The Apocalypse Twins, Part 2

Uncanny Avengers (2012-2014)

Uncanny Avengers #8

Uncanny Avengers (2012-2014)

Uncanny Avengers #8AU

Uncanny Avengers (2012-2014)

Uncanny Avengers #9

Uncanny Avengers (2012-2014)

Uncanny Avengers 10

Uncanny Avengers (2012-2014)

Uncanny Avengers #11

Uncanny Avengers (2012-2014)

Auteurs : Rick Remender, Daniel Acuña

Au XIème siècle, assistez à l'affrontement entre Thor et Apocalypse ! Les ancêtres desAvengers sont pourchassés et seul le jeune dieu du tonnerre est en mesure de sauver ses futurs compagnons. Dans le présent, l'arrivée des jumeaux de l'Apocalypse annonce le début de la fin ! Mais quel est le rôle de Kang dans cette histoire ?
(Contient les épisodes US Uncanny Avengers 6-11, 8AU, publiés précédemment dans UNCANNY AVENGERS (V1) 5-10)

  • Batdetective
    Batdetective

    il y a 6 ans

    Un second volume largement supérieur au premier. Après avoir tranquillement poser le bases lors de son premier arc, Rick Remember dévoile ses cartes et tout son talent lors de ce volume avec une histoire très plaisante à lire et bien plus complexe qu'il n'y parait. Et en plus, il y a Apocalypse, l'un de mes vilains favoris !

  • BartAllen
    BartAllen Staff MDCU

    il y a 6 ans

    Le vrai démarrage de la série avec une intrigue mêlant voyage temporel et univers parallèle. Rick Remender nous emporte dans son histoire. Et Daniel Acuña fait un superbe travail.

  • Leto
    Leto

    il y a 6 ans

    Comme toujours, Remender prend son temps et on découvre ici des concepts venant tout droit de son précédent succès, Uncanny X-Force. Cette série va progressivement s'imposer comme LA série à lire chez Marvel, de par sa qualité mais aussi son impact (le crossover Axis)

  • susano-wo
    susano-wo

    il y a 6 ans

    Après un premier tome en demi-teinte au vue des promesses que représentait cette série, nous avons là son véritable lancement. Remender réutilise des concepts qu'il a développé dans ses séries précédentes et en ajoute de nouveaux, comme les jumeaux Apocalypse. Daniel Acuna est lui aussi excellent et met parfaitement en image l'univers plutôt sombre que souhaite déployer Remender sur cette série, dans la droite lignée de ses épisodes d'Uncanny X-Force.

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 6 ans

    Que le premier tome ne vous ait pas découragé, le meilleur est à venir et c'est peu de le dire. Après une introduction du Red Skull et de ses nouveaux pouvoirs, qui servira pour plus tard, Remender retourne aux concepts qu'il a construit dans son excellent Uncanny X-Force pour nous sortir un arc qui va être assez phénoménal et qui s'étendra encore sur les tomes suivants. L'une des meilleures séries Marvel.

  • Kit_Fisto
    Kit_Fisto

    il y a 6 ans

    Auteurs : Rick Remender, Daniel Acuña Synopsis Au XIème siècle, assistez à l'affrontement entre Thor et Apocalypse ! Les ancêtres desAvengers sont pourchassés et seul le jeune dieu du tonnerre est en mesure de sauver ses futurs compagnons. Dans le présent, l'arrivée des jumeaux de l'Apocalypse annonce le début de la fin ! Mais quel est le rôle de Kang dans cette histoire ? (Contient les épisodes US Uncanny Avengers 6-11, 8AU, publiés précédemment dans UNCANNY AVENGERS (V1) 5-10) Mon avis #6 En plein Moyen-Âge, la confrontation du jeune dieu Thor et d’Apocalypse tous deux manipulés par Kang. Et cela aura des répercussions sur l’avenir. Cette fois c’est Acuna aux dessins et c’est pas mal du tout. 4,5/5 #7 Apocalypse va frapper la Terre mais après avoir contrer les plans de Crâne Rouge, La Avengers Unity Squad entre en jeu. Parmi eux, Thor plus déterminer que jamais, suite à son erreur de jeunesse d’il y a 10 siècles et le vol de sa hache Jarnbjorn. 3,5/5 #8 L’équipe des Uncanny Avengers de Cap’ et Havok a été confrontées aux enfants d’Apocalypse. La destruction de la station orbitale du S.W.O.R.D a entraîné la séparation de l’équipe. Pendant que Thor et Sunfire s’occupent du danger des débris de la station pour Rio de Janeiro, Captain America est propulsé en plein Sud Soudan hostile. Durant ce temps, les mutants de la bande et La Guêpe les recherchent. Toujours plein d’action dans une histoire mêlant science fiction et mythologie.3,5/5 #8AU (Age of Ultron tie-in) Tie in d'Age of Ultron où les jumeaux d'Apocalypse font des sienne dans ce futur apocalyptique probable... Remeder et Duggan au scénario servi par Adam Kubert aux planches. Néophytes s'abstenir. Difficile de compréhension.3,5/5 #9 L’équipe des Uncanny Avengers toujours dans un arc mêlant SF, mysticisme et religion. Une fin en cliffhanger marquant la réapparition de personnages Marvel morts depuis quelques années. Belles planches d'Acuna. 3,5/5 #10 et #11 Les jumeaux d'Apocalypse font revenir des super-héros et des mutants d'entre les morts pour devenir leurs cavaliers. L'occasion de revoir des persos MArvel décédés depuis des années ou plus récemment. La fin laisse espérer un grand chambardement pour l'avenir 3,5/5 Un recueil très intéressant mais bien plus complexe que le 1er tome. J'avoue avoir été par moment un peu à l'ouest dans la compréhension de l'hsitoire malgré ma connaissance de l'univers Marvel. Un tome surtout que je conseille aux lecteurs marvel assidus pour le scénario. Aux dessins, l'artiste espagnol Daniel Acuna fait des merveilles. Adam Kubert aux planches a sa petite part pour le tie in Age of Ultron. Moyenne générale : 3,5/5

    • Chronophobia
      Chronophobia

      En réponse à Kit_Fisto

      il y a 6 ans

      Il n'y a pas trop à savoir en fait vu que Remender fait des rappels juste à ses séries du Marvelverse. Il fait donc surtout référence à X-Force dans ce run et l'on comprend très vite ce qu'il s'y est passé. Moi qui n'est pas lu X-Force j'ai surtout eu de la frustration de ne pas avoir suivi la série, mais au delà de ça, pas grand chose de plus.

  • titidu5972
    titidu5972

    il y a 4 ans

    Ce tome pose les bases du run à venir de Remender, et c'est bien le problème. A trop vouloir poser de notions, la lecture en devient très difficile, surtout pour un débutant. De plus, le découpage est un peu étrange, et les deux premiers épisodes donnent l'impression de ne pas totalement s'intégrer à l'histoire : ils y ont un rôle, mais tombe comme un cheveu sur la soupe. En revanche, le dernier épisode laisse place à pas mal d'action, et donne clairement envie de découvrir la suite. a réserver aux fans pur et dur.

  • Zarkoneil
    Zarkoneil

    il y a 2 ans

    C'est là que ça se gâte... il doit faire référence à une autre histoire que je n'ai pas lue et j'ai donc rien compris

Suite à Avengers vs X-Men, une nouvelle série a été créée par Marvel, il s’agit d’Uncanny Avengers. Son but était de nous montrer les aventures d’une équipe composée d’Avengers et de mutants devant œuvrer ensemble. En effet, les mutants sont très mal vus suite aux évènements d’AVX, et il y a une volonté d’éviter la ségrégation, et de poursuivre le rêve de Xavier. Le premier tome sorti en mars dernier nous présentait la formation de l’équipe, notamment par Captain America. La majorité de l’album contenait cette introduction ainsi que l’attaque de Crane Rouge avec le cerveau et les pouvoirs de Charles Xavier. Après cette histoire, on finissait sur la naissance de jumeaux, enfants d’Archangel, et leur kidnapping par Kang, ainsi que le meurtre du moissonneur par Malicia devant les caméras. Bref, ce devait être une série évènement qui a beaucoup déçu, pourtant le tome 2 pourrait très bien améliorer ça.
 

 
Les épisodes 6 à 11 de la série sont contenus dans ce tome 2 d’Uncanny Avengers. Mais ce qui est intéressant, c’est qu’il y a un numéro supplémentaire qui est le 8AU lié à Age of Ultron. Rien de gênant si vous n’avez pas lu l’évènement puisqu’il n’y a pas grand-chose à savoir de plus que ce qu’explique Kang. Au contraire, c’est très malin de la part du scénariste, Rick Remender, d’utiliser ce numéro de cette manière. Au lieu, de se casser la tête à raconter une histoire se passant pendant Age of Ultron, il l’utilise et l’intègre parfaitement au récit qu’il raconte dans Uncanny Avengers. Pour avancer dans l’histoire, les principaux ennemis que devront affronter les héros sont les deux jumeaux que l’on entraperçoit dans le tome précédent. Et Remender utilise ce numéro 8AU pour montrer leur formation par Kang. Autre numéro intéressant est le sixième puisque celui-ci se passe quasi-intégralement en 1013. On y voit Kang manipuler Apocalypse et Thor dans un but pas clair du tout. Bref, nous avons deux épisodes dont on ignore où le scénariste veut en venir, et pendant lesquels on ne voit pas l’équipe d’Avengers tel que nous l’avions vue dans le premier tome.
 

Pas mal de mystères donc en début d’album, mais dès qu’on revoit l’équipe que l’on a apprise à connaitre, c’est pour reprendre l’histoire exactement là où on l’avait laissé. Alex Summers doit s’expliquer à propos du meurtre de Malicia auprès du SHIELD, ce qui va introduire de nouveaux conflits dans l’équipe. Pour rappel, celle-ci est composée de Summers (Havok), Malicia, la Sorcière Rouge, Captain America, Thor, Wolverine, Sunfire, la Guêpe et Wonderman. Et première chose que l’on remarque, c’est que chacun a un caractère. Le travail sur les personnages est plutôt bon, et on sent bien la tension qu’il peut y avoir dans l’équipe. Pourtant, ça ne veut pas dire que l’action est mise de côté. Dès le début, nous avons les jumeaux (élevés par Kang donc) qui décident de devenir Apocalypse en tuant un Céleste. Rien que ça ! Après cet exploit, qui nous fait comprendre le sixième épisode par ailleurs, ils se dirigent vers la Terre. A peine le temps de souffler que les Avengers se retrouvent face à cette menace. C’est à ce moment que le récit prend une autre tournure. En effet, on se retrouve devant la suite des évènements subvenus pendant Uncanny X-Force écrit par le même scénariste.
 

C’est aussi à ce moment que le récit délivre tout son potentiel. La série devient à cet instant la série évènement qu’on nous avait annoncé. Remender exploite la continuité, et se sert de nombreuses références pour construire son histoire. Le gros morceau vient d’Uncanny X-Force, mais on a aussi le meurtre de Daken par Wolverine, ou attendez de voir les nouveaux Quatre Cavaliers de l’Apocalypse. Bref, l’auteur utilise les outils à sa disposition pour construire un récit riche et condensé. Pourtant, il reste bien écrit, n’oublie pas les relations (et les disputes) entre les personnages et propose quelques rebondissements assez palpitants. D’ailleurs, ce qui est passionnant avec cette équipe, c’est qu’ils ne s’entendent pas. On a l’habitude d’équipes unies contre l’adversité, mais là, ce n’est pas le cas. Ça change, et surtout les interactions sociales sont quasiment aussi intéressantes que les gros combats. L’histoire n’hésite pas à partir dans l’espace, comme c’est un peu la tendance en ce moment chez Marvel, et on a le droit à d’énormes scènes d’action. Sans oublier en fond, Crane Rouge qui continue ses méfaits, et qui représente l’extrême opposé des jumeaux Apocalypse.
 

La richesse du récit peut être aussi malheureusement son défaut, puisque c’est une lecture exigeante qui risque de ne pas plaire à tout le monde. Il semble tout de même plus accessible que celle de la série Avengers par Jonathan Hickman. Il faut s’accrocher, mais ça vaut le coup. On en a pour notre argent, la lecture demande du temps et offre vraiment de quoi être impressionné. Surtout qu’au niveau des dessins, on est gâté. Daniel Acuña nous propose de superbes planches. Si son trait semble parfois rapide, sa mise en couleur rattrape absolument tout. Malgré la difficulté apparente de mettre l’histoire en image, il y arrive parfaitement bien. C’est graphiquement bien plus intéressant que la prestation bâclée de John Cassaday dans le premier tome. Le seul épisode dont Acuña ne s’occupe pas, c’est le 8AU, mais qui est géré par Adam Kubert. Autant dire qu’il est entre de bonnes mains, et qu’il n’y a pas grand-chose à reprocher. Pour ce qui est de l’album en lui-même, la collection Marvel NOW! est toujours aussi superbe. Nous avons toutes les couvertures à la fin, et la traduction proposée est très bonne.
 

[conclusion=4][/conclusion][onaime]- Les conflits internes
- Les scènes impressionnantes
- Les dessins
- Les personnages[/onaime]
[onaimepas]- Le récit parfois très dense[/onaimepas][resume=80]Le début de la série était un peu laborieux, mais cette fois-ci, son potentiel décolle ! Rick Remender se lache, continue ses pistes de réflexion, et reprend des pistes qu’il avait raconté dans Uncanny X-Force. Le récit est humain, avec les relations pas toujours faciles au sein de l’équipe, mais aussi bourré d’action, et de rebondissements, jusqu’à atteindre des dimensions cosmiques. La lecture est exigeante, mais mérite vraiment qu’on s’y attarde. La série devient enfin l'évènement qu'elle devait être ![/resume][mot_fin=Enfin !]