Auteurs : Steve Englehart, Sal Buscema

Mantis, la Madone Céleste, intègre les Avengers. Elle devient alors la cible de Kang, Immortus et Rama-Tut. Des épisodes cultes où sont également développés les destins de la Sorcière Rouge et de la Vision.

(Contient les épisodes US Avengers 131-142 et Giant-Size Avengers 3-4, publiés précédemment dans les revues LES VENGEURS (Arédit) 5-7, LES DEFENSEURS (Arédit) 6 MARVEL CLASSIC (V1) 6 et l'album MARVEL BEST OF : AVENGERS – LA COURONNE DU SERPENT)

  • scarletspider
    scarletspider

    il y a 1 an

    Fin de la saga de la Madone Céleste. Même si Mantis ne m'a jamais vraiment plus comme personnage, la longue histoire de ces origines ainsi que celles de la vision sont très intéréssants. On a donc le départ de certains Avengers et l'arrivée de nouveaux avec pourpoint jaune (j'ai du mal avec le frelon), la guêpe, dragon lune et le fauve. Les histoires restent correctes sur la seconde partie mais on sent qu'on est dans une phase de transition entre deux sagas. La série reste assez bonne et le changement d'équipe apporte un vent de fraîcheur

  • vicmckay
    vicmckay

    il y a 1 mois

    Un album qui est d'actualité (en 2021) vu qu'il y est question de la madone céleste et des Cotatis, personnages centraux du crossover Empyre.
    Plusieurs événements importants avec les origines de Mantis, de la Vision, l'évolution de ses relations avec la Sorcière rouge ou encore l'arrivée du Fauve, qui redonne du punch à l'équipe en apportant une touche d'excentricité. Si les origin stories sont intéressantes, elles sont malheureusement un peu trop bavardes et étirées sur la longueur. Certains dialogues entre Iron Man et Thor qui se disputent Dragon-Lune sont quand même aussi assez faibards.
    Côté dessins, après un intermède George Tuska qui n'apporte rien de neuf, on note l'arrivée sur le titre de George Perez à partir du numéro 141. Le dessinateur n'est pas encore au sommet de son art et certaines planches apparaissent même assez faiblardes, voire baclées. Le meilleur est pour la suite.
    Bref pas un chef d'oeuvre mais du travail dans l'ensemble efficace et carré.