• Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 4 mois

    Le lien avec Death Metal est mince sur ce one shot (pas étonnant à un numéro de la fin de l'event) et pourtant il ne l'est pas tant que ça. Death Metal est un peu la crise des crises, et comment de pas parler de crises sans parler de Superboy Prime ? Ce numéro écrit par Johns et Snyder lui est consacré et il déborde d'amour pour ce personnage qui a toujours été super intéressant, mais également d'amour pour la continuité et l'héritage de DC. C'est plein d'émotions, malin et bourré de références métaphysiques aux petits oignons. C'est l'univers DC que j'aime, et Johns l'écrit peut-être mieux que personne. Autour de la trame principale de Death Metal, ç'aura été un vrai plaisir de replonger dans le passé, ses évènements et ses personnages majeurs.

  • BartAllen
    BartAllen Staff MDCU

    il y a 4 mois

    Un one-shot fort sympathique sur Superboy Prime qui est très bien dépeint ici, merci à Johns. On se demande même quel est l'apport de Snyder sur ce one-shot si ce n'est le fait de garder un peu de cohérence avec son event. On revoit les moment importants de la vie de Clark Kent et on lui offre son moment de gloire et un bel avenir. Reste à voir si on le reverra. Comme d'habitude, on se sert de Superboy Prime dans son univers d'origine pour faire des réflexion sur le media comics en lui-même. Bref une petite pétite, dommage qu'il y ait autant de dessinateur pour un numéro de 40 pages avec une seule histoire.