Urban Comics

Urban Comics

1 / 7 (2018)

Urban Comics

10 / 10 (2018)

  • susano-wo
    susano-wo

    il y a 7 ans

    Ce numéro était vraiment très bon. il conclut joliment ce premier arc, que j'ai de manière générale plutôt apprécié. Cet arc a parfaitement réintroduit le personnage en lui donnant de nouveaux pouvoirs plutôt impressionants. J'aime beaucoup le style graphique de manière générale, et cette conclusion ets d'ailleurs de toute beauté. ce qui est vraiment bon est aussi l'évolution de ce que l'on sait de la speed force en fin de chapitre qui maintient l'intérêt pour la suite de la série qui s'annonce tout aussi bonne, le prochain numéro voyant par là même le retour d'un ennemi emblématique de Flash: Captain Cold !

  • drinkbob
    drinkbob

    il y a 7 ans

    Conclusion du premier arc : très bon. Rien à dire sur le style de Manapul, qui a réussi à renouveler le personnage. De l'action, de l'évolution, tant au niveau du personnage que de ses pouvoirs, et l'installation d'un background sur la speed force. Vivement la suite !

  • BartAllen
    BartAllen Staff MDCU

    il y a 7 ans

    La fin de cet arc est vraiment bien menée, Manapul s'offre les ouvertures pour les arcs à venir. Flash s'est découvert de nouveaux pouvoirs, les personnages comme Iris ont été réintroduits et de nouveaux sont insérés. On a là un exemple de dessinateur qui sait aussi écrire les scénarios, contrairement à J.H. Williams qui a plutôt l'air de vouloir faire un scénario autour de ses dessins, ce qui peut donner une impression de longueur. En gros, Manapul et Buccellato, le duo gagnant du DCnU car ils allient un bons scénario à de magnifiques dessins.

  • Kit_Fisto
    Kit_Fisto

    il y a 6 ans

    En retard dans mes lectures DC new 52 et après avoir lu le N°#00 du Bolide Rouge de Central City, je devais absolument lire le début du relaunch de Flash. Barry Allen, scientifique de la police de Central City, a été victime d’un accident mêlant foudre et produit chimique. Il apprend à maîtriser ses nouveaux pouvoirs en portant le costume du justicier surnommé le Flash. Il se retrouve au milieu d’une histoire où est impliqué un vieil ami d’enfance entre clonage et ex-barbouzes de la CIA. Des dessins très beaux et originaux servant un bon scénario. A noter, les excellentes variant cover de Greg Capullo sur The Flash #02 et de Jim Lee sur le #03. Un cliffhanger monstrueux à la fin du #03 pour une explication à la fin du #04.

  • Kit_Fisto
    Kit_Fisto

    il y a 6 ans

    La fin de l’arc où Central City est victime d’une panne électrique due aux clones de la Mob Rule. Le Bolide Ecarlate Flash doit sauver la ville et son vieil ami Manuel Lago. Bonne conclusion d l’arc avec l’excellent duo Manapul/Buccellato aux mannettes