Urban Comics

1 / 1 (2020)

  • HattoriH
    HattoriH Staff MDCU

    il y a 5 ans

    Terrifiant. Surtout pour les criminels. Depuis que Batman s'est assis sur le fauteuil de Metron, il utilise son omniscience pour empêcher les crimes de se produire, un peu comme Minority Report. On a droit au sermon de Gordon qui condamne ses méthodes, puisqu'aucune loi n'existe sur l'arrestation de personnes qui n'ont pas encore commis de forfaits. Tomasi montre quelque cas de figure dont un mari violent qui va passer un sale quart d'heure sur l'ile de Themyscira et profite, au passage, pour faire un petit clin d’œil à son run sur Batman And Robin. L'autre moitié de l'histoire est consacré à « l'entrevue » entre l'assassin des Wayne et leur orphelin. Orphelin qui prend un malin plaisir à faire craquer le criminel dans son 2m carré de prison, en faisant une chose surprenante. Après la nuit de service, on voit bien qu'utiliser la chaise à un coût et que ça ne va pas durer longtemps. Ce numéro est finalement pour tous les fans de Batman, même si vous ne lisez pas la série Justice League.

  • BartAllen
    BartAllen Staff MDCU

    il y a 5 ans

    Un numéro presque décevant tant on était habitué à la qualité depuis le début de Darkseid War. Ici , on a un focus sur Batman, mais malheureusement, ca traine en longueur. On a d'abord un Batman faisant un remake de Minority Report en arrêtant les criminels avant qu'ils ne passent à l'acte, ce qui n'a aucun sens, et surtout aucune valeur judiciaire comme le précise Gordon. Dans la deuxième partie, on trouve Batman s'en prenant à Joe Chill et lui fait peur en discutant avec lui et lui faisant revivre le meurtre des Wayne et allant jusqu'à faire quelque chose de totalement stupide, montrant bien que ce n'est plus le Batman que l'on connait. Enfin, on termine le numéro en voyant les conséquences de la transformation de Batman en dieu, et surtout ce qu'il compte faire ensuite. Bref, un numéro plutôt mitigé.