Panini Comics

Urban Comics

2 / 8 (2019)

Urban Comics

1 / 4 (2019)

Drogué et amnésique suite à l'attaque du Gant Noir, Bruce Wayne erre dans les rues de Gotham City.

Robin et Nightwing sont poursuivis par le club des vilains.

  • Batdetective
    Batdetective

    il y a 9 ans

    Alors par où commencer pour ce numéro! C'est surement le plus difficile à comprendre de toute la saga de Morrison et on voit où l'artiste veut en venir! Une œuvre sombre, psychologique, respectueuse de la continuité avec pas mal de clins d'oeils mais aussi extrêmement compliqué! Alors certes, moi j'aime quand un comics me complique la tâche, qu'il faut que je fasse des recherches pour comprendre le truc! Mais là, j'ai tout de même été mis KO! De plus, le périple de Bruce dans la rue, j'ai pas trop accroché surtout avec l'autre clochard, sorti de on ne sait où... Un des bons éléments reste le Gant Noir qui prends de plus en plus emprise sur la Batfamily avec Robin qui est pourchassé, Arkham contrôlé et Nightwing capturé! De plus, le mystère autour de Thomas s'épaissit à travers Hurt encore plus démoniaque lors de la scène avec Alfred ( ma préférée du chapitre). Enfin, les dessins sont toujours aussi bon! En bref, un numéro en demi-teinte pour moi: un peu long ( encore) et assez difficile à comprendre malgré de très bon passage et un cliff final assez surprenant. 6/10

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 9 ans

    Euh… vous avez compris quelque chose ? Ouais, non, moi non plus. Bon, attendez, je vais le relire une deuxième fois et je reviens !... C’est déjà un peu mieux, mais c’est toujours pas ça. C’est clairement le gros défaut de ce numéro et de RIP en général pour le moment, on est aussi perdu que Bruce ! Alors ça a son charme c’est sur, j’aime me casser la tête et relire pour mieux capter les choses mais faudrait quand même que Morrison nous aide un peu et qu’on sache où on va ! Juste un peu, on en demande pas trop Grant, histoire de savoir un minimum « what the bloody hell is going on !! ». Bon, malgré tout, moi j’aime bien. C’est clair que le rythme est peut-être un peu trop lent, il se passe pas grand-chose ici mais moi elle me plaît bien cette histoire. Bruce est à la ramasse, ses acolytes sont en mauvaise posture, Hurt prend le contrôle, c’est du bon. Et puis toujours des références de malades avec notamment le « black casebook » (qui est un vrai livre qui regroupe tous les évènements de l’histoire de Batman dont Morrison se sert depuis le début de son run) et le cliff de fou avec la transformation en Zur-En-Arrh. Pour Honor Jackson j’ai pas tout compris par contre, réalité, esprit de Bruce, extraterrestre déguisé ? Bruce est tellement déchiré que ça peut être tout et n’importe quoi, donc passons. J’ai bien aimé dans l’ensemble mais je peux pas mettre plus de six parce que c’est un peu trop vide et qu’on est un peu largué. La suite devrait être meilleure.