[TPAMC#08] Sentry ou le syndrome Superman ?

[TPAMC#08] Sentry ou le syndrome Superman ?
Ce soir, je vous propose un "Touche Pas A Mes Comics" qui revient sur le personnage de Sentry . Attention, ce n'est pas une bio exhaustive, juste un coup d'œil avec des explications pour les novices. Il n'y a aucun spoilers pour les lecteurs vf donc bonne lecture et venez en parler sur le forum, on ne vous attend pas mais c'est pas grave, y'a de la place !

Sentry ou le syndrome Superman


La concurrence parodiée

Marvel a beaucoup de personnages. On a eu le droit à presque tous les types de héros : mutants, sujets d'expériences, génies... Certains d'entre eux sont devenus cultes comme Spider-Man . Si on regarde la principale concurrence, DC Comics, Marvel n'a vraiment pas à rougir. Oui mais : quid de Superman ? Vous savez, ce héros quasi-christique qui a dépassé le rang de personnage de fiction pour devenir une icône culturelle, voir un symbole des valeurs humaines. Marvel a plusieurs personnages qui véhiculent de tels messages, mais aucun ne symbolise ce héros ultime, ce sauveur de l'humanité. Certes Spider-Man a su incarner à la perfection l'ado/jeune homme pas sûr de lui qui sommeille en nous et qui est prêt à se battre jusqu'à la mort pour le bien quand il le faut; mais ni Captain America , ni Thor , les FF ou les X-Men n'ont su s'approprier auprès du grand public de telles valeurs universelles. Il y avait donc un certain vide, ou plutôt une place pour un tel personnage. Si Superman est surpuissant, cela réconforte ses alliés : ils savent que, quoi qu'il arrive, sa puissance pourra sauver la situation. Là vous me dites : tu es un pur génie Leto, tu veux pas reprendre les rênes de Marvel ou, encore mieux, prendre la direction du staff de MarvelDC-Universe ??? Ma réponse : je verrais si j'ai le temps. Pendant ce temps-là, la maison des idées n'a pas chômé. On ne va pas refaire toute l'histoire de la firme mais s'attarder sur l'an de grâce 2005. Cette année là, Marvel a publié simultanément 2 arcs narratifs dans deux séries distinctes qui sont des parodies et des hommages à l'Homme d'acier.



La première histoire est une parodie assez habile de Superman . Vous pouvez la retrouvez dans Marvel Knights : Spider-Man 13 à 18, ou en français dans le magazine Spider-Man 73 à 78 (dès février 2006). Les auteurs introduisent dans la vie de Peter Parker (et pas Spidey ) un certain Ethan Edwards. C'est un reporter et son patron veut que Peter illustre les papiers de Ethan. Mais qui est-il ? Grand, costaud, lunette de vue, vient d'un bled paumé, réservé...si on enlève les cheveux blond, c'est Clark Kent ! Les auteurs vont, en 6 numéros, nous faire une sorte de Ethan : Secret Origins. Spider-Man va rapidement découvrir que le jeune homme se bat avec un costume fait d'une simple cape/écharpe. Il a les mêmes pouvoirs que Superman (avec des variantes), la même vie... et c'est un alien ! Pas n'importe lequel, un skrull (ceux qui ont foutu le bordel lors de Secret Invasion). En revanche, il est tout gentil tout mimi vu qu'il a été éduqué sur Terre. Ses origines : Galactus a détruit sa planète, ses parents skrulls scientifiques l'ont donc envoyé sur Terre pour la conquérir. Quand il rencontre Spidey , il ne connaît rien au travail de Super-Héros. Il va apprendre à ses cotés mais à un moment, il va mal tourner et se comporter comme le skrull qu'il aurait du être. C'est -devinez qui- Tante May qui, par ses paroles, va le remettre sur le droit chemin. A la fin, il sera considéré comme un homme par les héros et ira parcourir le monde avec un pouvoir de guérison qui semble venir de sa foi (tiens, qui a parlé de symbolique Superman ).



Un hommage judicieux

Ça c'était pour le plaisir, prendre le temps de temps en temps, de refaire d'un homme un enfant, et s'éblouir... Désolé, je me suis égaré. Donc... Ah oui, Sentry. Figurez vous que la petite histoire que je vous ai raconté a débuté en juin 2005. Un mois plus tard, dans les pages de la série événement New Avengers, débute un autre arc qui, à mon humble avis, a marqué les comics. Connaissez-vous Robert Reynolds (pas Ryan hein) ? Non ? C'est le meilleur ami de Reed Richards, il a commencé sa carrière en même temps que lui, il a sauvé le monde des centaines de fois... Toujours pas ? C'est normal. Le cas Sentry peut être, au choix, une énorme blague ou un coup de maître. Avant de revenir sur son histoire, attardons nous sur sa création.



En septembre 2000 paraît chez Marvel une mini-série dénommée « Sentry ». Écrite par Paul Jenkins, elle y décrit le destin d'un super-héros oublié de tous, apparu en même temps que les FF and co mais qui, pour protéger les siens, a été oublié de tous. Niveau pouvoirs, c'est un Superman qui a le pouvoir de mille soleils. Là on se dit que le gars est balaise, comment se fait-il qu'on ne l'ait pas vu en plus de 50 ans de comics ? En fait, c'est une idée de Jenkins : créer un personnage en 2000 et faire croire qu'il a toujours été là. Plusieurs pontes de Marvel dont Stan Lee vont se prêter au jeu (mais tout le monde sait que c'est faux, c'est juste pour s'amuser et rendre la chose crédible pour les autres personnages) à travers des interviews et autres comics. Depuis ses débuts, certaines pages des épisodes de Sentry sont dessinées comme à l'âge d'or et d'argent, pour faire croire à des vieux comics. Le but est donc d'introduire un personnage en faisant croire que l'univers Marvel l'avait oublié. En le retrouvant, sa position de Vengeur est alors légitimée vu qu'il a sauvé le monde à de nombreuses reprises et a vécu de nombreuses aventures avec les différents héros. Ainsi on apprendra qu'il a été un ami de Hulk , les FF, Spider-Man, Angel des X-Men.... Pourtant, le personnage ne connaîtra pas de suite, jusqu'aux New Avengers.



La nouvelle star

Dans le premier arc de cette série, des vilains s'échappent du Raft, prison pour super-vilains. Lors de cette évasion, les futurs New Avengers s'allient et Captain America comprendra que le monde a besoin des Vengeurs. Dès le second arc, « Sentry », on découvre le groupe des Illuminaties. Namor, Xavier, Doctor Strange, Reed Richards et Iron Man se réunissent en secret depuis des années pour prendre des décisions cruciales pour l'univers Marvel (on verra cela plus en détail dans World War Hulk ). Lors de cette réunion, Iron Man demande à ses collègues s'ils connaissent un certain Sentry . Le personnage est réintroduit à cette occasion. On découvre qu'il a perdu la mémoire et croît avoir tué sa femme. Alors que son coté sombre, the Void, combat les plus grand héros (FF, Vengeurs et X-Men), Emma Frost et Reed Richards s'introduisent dans son esprit pour essayer de comprendre. En fait, un jour, un des ennemis de Sentry a demandé au mutant « Le Cerveau » d'effacer sa mémoire. Se faisant, il a introduit un virus psychique qui, combiné aux pouvoirs psychiques de Sentry qui sont là pour contrôler sa puissance égale à mille soleils, a affecté le monde entier et effacé de la mémoire de tous Sentry . Ce dernier est devenu fou, perdant petit à petit la mémoire et a cru au final avoir tué sa femme. Pour protéger ses proches, il s'est rendu à la police et s'est vu affecté au Raft.



Lors de l'évasion du début de New Avengers, Robert s'est échappé. Le SHIELD l'a retrouvé et sa femme, pensant qu'il avait disparu, n'a pas compris ce qu'il lui arrivait. Le truc génial dans toute cette histoire est la façon de raconter cela : au fil des épisodes, on nous rappelle les aventures de Sentry à travers de fausses vielles pages de comics. Ce n'est pas pour rien : alors qu'il perdait la mémoire, Sentry s'est introduit dans l'esprit d'un créateur de comics, un certain PAUL JENKINS (comme par hasard, en plus il apparaît dans le comics !) et lui a insufflé ses aventures. L'auteur en a fait un comics. Pourquoi ? Cela a fait office de bouée de sauvetage, de journal intime. Les Vengeurs avaient ainsi une preuve pour le sauver de sa folie. Après un rude combat et un sauvetage mental, Sentry est de retour, inconnu de tous mais pas de ses amis, prêt à sauver le monde de nouveau aux cotés des Vengeurs.



Ta pas vu mon sèche-cheveux ?

A la fin de cet arc est paru une maxi-série sobrement intitulée « Sentry, volume 2 » comme si on reprenait un vieux comics. Réalisée par Jenkins et Romita Jr, elle détaillait la nouvelle vie de Sentry , ses retrouvailles avec ses amis, etc... Une autre mini-série est parue en 2008, Age of Sentry , se concentrant quant à elle plus sur les fausses premières aventures du personnage. On faisait semblant de publier un vieux comics. Quoiqu'il en soit, le pari était réussi : introduire un personnage directement dans le top des super-héros, que ce soit par la puissance ou la mythologie. Car Sentry a un autre atout dans la main : VOID. Void, c'est la face caché de Sentry , c'est LA différence avec Superman .



Pour rappel, Sentry est fou. Dans sa folie, il s'est inventé un alter-égo, VOID, une sorte de voleur habillé comme un détective de polar, qui n'hésite pas à commettre des crimes odieux. Il a la même puissance que Sentry et ce dernier, pour protéger ses proches, veut vivre seul afin que Void ne se manifeste pas. Mais on le sait, Void n'existe pas, c'est une manifestation de l'esprit dérangé de Robert. Pas tout à fait... Les auteurs vont jouer avec les lecteurs. Plusieurs fois, on va se demander si Void n'est qu'un cauchemar ou bel et bien un être qui partage le corps de Sentry . On va donc constamment chercher à savoir qui est vraiment le Void et ce qu'il veut en réalité. A cause de Void, Sentry ne va pas à fond de peur de le libérer. Cette schizophrénie va être souvent utilisée par les auteurs, faisant de Sentry un personnage instable, mais aussi un frein à sa toute puissance. Car, comme l'homme d'acier, notre héros souffre du syndrome « si je rentre dans la baston je fini l'histoire en 10 secondes ».



Le placard

Vous connaissez Carnage ? Une sorte de Vénom en plus vicieux. Sentry l'a littéralement déchiqueté à mains nues en quelques secondes. Ça vous pose le personnage. A la différence d'un Appolo de Authority qui marche sur piles rechargeables au soleil (donc il peut baisser de puissance), Sentry est invunérable, surpuissant, rapide... constament. Comme Sup quoi, mais sans kryptonnite. Mais y'a sa folie. Sentry va alors avoir des problèmes récurrents qui vont tomber comme par hasard au mauvais moment. Ainsi, lors de Civil War, il ne saura pas qui il doit soutenir. Certes il va rallier le camp de Iron Man , mais il ne sera jamais «  à fond » et ses alliés vont d'ailleurs le tester en l'envoyant vers les Inhumains. Pour World War Hulk , il va attendre la toute fin de la saga pour combattre le Géant Vert, mais il va perdre le contrôle et seul Hulk pourra le sauver d'un bon coup de poing dans la gueule. Quand à Secret Invasion... sérieux, c'est abusé la façon dont les skrulls vont s'en débarrasser (d'ailleurs Ethan Edwards ne sera pas utilisé). Il vont utiliser la carte Void pour tenir Sentry à l'écart. Un Skrull va se faire passer pour lui, ce qui va rendre dingue le héros qui va « dériver » dans l'espace.



En parlant de Secret Invasion, je vais évoquer la femme de Sentry . Cette dernière a du mal à le cerner. Elle est mariée à Robert Reynolds. Ce dernier est un homme normal qui peut se transformer en Sentry . A ce moment là, il prend de la masse musculaire, des cheveux longs et des pouvoirs. D'ailleurs, un soir, elle va demander s'il ne peut pas se coucher en mode « Sentry » et pas Robert, c'est dire... Lors de Secret Invasion, Sentry a perdu la boule et attaque sa femme. Cette dernière est sauvée par Void. En effet, ce dernier est le contraire de Sentry . Donc à ce moment là, il fait l'exact opposé du héros : il sauve sa femme. Mais souvenez-vous, celle-ci avait été tuée dans l'attaque d'Ultron quelques temps auparavant, puis ressuscitée d'un coup. Elle avouera par la suite à Iron Man qu'il faut enlever à son mari ses pouvoirs, ou le tuer. On reviendra sur cela par la suite. Si vous avez bien suivi, Sentry est devenu un boulet. En même temps, le personnage s'épaissit dans la série Dark Avengers en montrant certaines parties de sa personnalité qu'on attendait pas. Mais au final, Sentry est trop fort. En outre, il n'a pas vraiment de némesis autre que son alter-égo. Il lui faut un vrai ennemi extérieur, visible de tous. Un appel aux scénaristes ?



My name is God so give me a requiem

Reste le cas des alliances de notre bon Sentry . Quand les Mighty Avengers se formeront sous l'égide de Iron Man , il en sera membre. De même, il rejoindra les Dark Avengers. Pourquoi ? Il a besoin de l'aide successive de Tony puis Osborn. En effet, ces deux zigotos peuvent l'aider à garder sa santé mentale. Le reste, Sentry s'en fiche. Du moment qu'il pense faire le bien, il ne s'intéresse pas à la politique. Norman Osborn l'a bien compris en utilisant le Void pour ses basses besognes (voir l'épisode avec les atlantes rebels). Quand à sa santé « physique »... bah il va crever 3 fois, rien que dans la série Dark Avengers. A chaque fois il reviendra tranquille, en mode « à qu'elle heure on mange ? »... Sa femme va lui tirer dessus avec une arme spécial et il va revenir à la vie, sans problème. Si je vous dis ça, c'est que vous allez avoir pas mal de réponses dans les épisodes 13 et 14 de Dark Avengers qui vont paraître dès le mois prochain normalement dans le magazine Dark Reign, simultanément à la saga SIEGE. Vous allez enfin découvrir le lien entre les différents épisodes et ce qui se cache derrière la nature de Sentry . Attendez-vous à des trucs pas jolis-jolis et à des scènes bigger than your life dans SIEGE. En plus, maintenant, vous savez à quoi vous attendre.



Les autres numéros de "Touche pas à mes comics" :

Iron Man : Reboot en mode sans échec

Dark Reign : Allume la lumière

Young Avengers : Papa est en haut, maman est en bas

Wonder Woman : Autopsie d'une icône à l'abandon

Captain America : T'aurais pas vu mon bouclier ?

Mais qui est donc Booster Gold ?

Méritons-nous DC Comics en France ?
Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[TPAMC 51] Valiant Comics

[TPAMC 51] Valiant Comics

15 Décembre 2013

Le retour fracassant d'un éditeur de talent

TPAMC N°50 – LE PLUS GRAND SECRET DES COMICS

TPAMC N°50 – LE PLUS GRAND SECRET DES COMICS

08 Décembre 2013

Et aussi ce que nous prépare Marvel pour 2014

[TPAMC#49] X-MEN REGENESIS : BACK TO EAST !

[TPAMC#49] X-MEN REGENESIS : BACK TO EAST !

07 Septembre 2012

Scott et Logan se mettent sur la gueule

  • Leto
    Leto - Rédacteur de l'article

    il y a 12 ans

    Désolé pour les images y'a un problème d'upload sur le site

  • Doc'
    Doc'

    il y a 12 ans

    Tiens je l'attendais celui-là. Sentry c'est la grosse blague de Marvel qui rassemble tous les poncifs, tous les défauts que peut avoir le comic book aujourd'hui ; Le superhéros surpuissant, tellement surpuissant qu'on ne sait quoi faire (syndrome Phenix, Grey son,etc.) , la copie (bien expliqué), la psychologie comme faiblesse (accompagné d'une incompétence de la part des scénaristes pour en sortir quelque chose de judicieux sauf peut-être dans House of M... sur deux pages ^^), bref un échec total et cuisant. Vivement The Siege en France :)

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 12 ans

    Très instructif :) Et un perso Marvel de plus que je connais un peu mieux.

  • Jeff
    Jeff Staff MDCU

    il y a 12 ans

    Ouais ouais c'est ça, y'a un problème avec l'uploader plutôt ouais ^^ Toujours à foutre la faute sur le site xD

  • Leto
    Leto - Rédacteur de l'article

    il y a 12 ans

    Bah c'est julien qui m'a dis ça scare, mes images sont prêtes, je les balances ? Voila j'espère que t'es satisfait !

  • Jeff
    Jeff Staff MDCU

    il y a 12 ans

    Parfait ! Bon taff au passage également :)

  • Leto
    Leto - Rédacteur de l'article

    il y a 12 ans

    Merci !

  • -Setsu-
    -Setsu-

    il y a 12 ans

    Tres bon TPAMC pour changer !

  • Kyrens
    Kyrens

    il y a 12 ans

    J'ai voulu poster ce matin mais pas eu le temps. Bah bon TPAMC, plus court que celui sur Booster Gold mais largement suffisant !

  • Bubl
    Bubl

    il y a 10 ans

    J'avais adoré ce persos dommage qu'on l'ai fait crever :/