[Test] Marvel vs Capcom : Infinite

[Test] Marvel vs Capcom : Infinite

Ah ... Marvel vs. Capcom, pour de nombreux fans adultes de comics, c'était un peu la référence en terme de jeux de combat à l'époque bénie de la Playstation. Bien qu'au départ, les héros des deux éditeurs se résumaient aux X-Men et Street Fighter. Au départ appelé sobrement X-Men vs Street Fighter, il faudra attendre le nom officiel Marvel Vs Capcom : Clash of Super Heroes (Sur PS1 et Dreamcast) pour que l'on retrouve les héros les plus célèbres des jeux Capcom (Megaman, Morrigan, Ryu) et ceux des comics Marvel (Captain America, Hulk, Wolverine). C'est aujourd'hui le « quatrième » opus de Marvel vs Capcom qui nous intéresse, sorti sur PS4, Xbox One et sur Window, opus nommé tout simplement Marvel vs Capcom : Infinite.

Pourquoi une telle appellation ? Tout simplement car ici, en plus des barres qui se chargent pour permettre des attaques plus ou moins dévastatrices, un nouvel élément de gameplay vient faire son apparition : Les gemmes de l'Infini. Pour les fans des comics Marvel mais aussi de leurs adaptations cinématographiques, ces gemmes ne seront pas de grandes inconnues. Ici, les six gemmes sont donc au coeur du gameplay et chaque groupe de deux combattants pourra en posséder une. La gemme dévoilera alors deux pouvoirs différents : Un que l'on peut considérer comme « mineur » tandis que l'autre qui peut modifier radicalement le cours du combat : la Tornade de l'Infini. Imaginez alors qu'avec la gemme de l'Esprit, vous soyez capable de redonner vie à votre camarade tombé au combat … et de combattre avec lui sur une vingtaine de secondes. Deux contre un, c'est pas très loyal mais tous les moyens sont bons. Il s'agit un peu d'une version améliorée du Facteur X qui était disponible dans Marvel vs Capcom 3.

Dans les faits, c'est la principale nouveauté de cet opus. Le reste est malheureusement des plus traditionnels. Ainsi, les modes sont tout ce qu'il y a des plus basiques : Le mode Histoire, le mode Arcade, le mode Entraînement le mode Versus (en ligne ou non) et le mode Défi (qui sert plus d'entraînement avancé qu'autre chose). En parlant de l'histoire, elle est malheureusement en déca de ce que l'on pouvait attendre. Sigma et Ultron (deux grands antagonistes de chaque éditeur) décident de s'allier et de fusionner et ça ne sent pas bon dans l'univers vu qu'ils veulent utiliser les pouvoirs des gemmes de l'Infini. Difficile de savoir si c'est dans la version originale, les voix sont plus « animées » mais dans le cas des voix américaines, on constatera qu'il n'y a aucune émotion qui s'en dégage, comme si les doubleurs ne faisaient que réciter leurs textes. On n'arrive pas à apprécier l'histoire qui est plutôt basique et moyenne et le doublage n'aide vraiment pas dans les faits.

L'arrivée des gemmes de l'infini est une bonne chose et permet donc des nouveautés dans le gameplay. L'apparition de personnages moins connus comme Mike Haggar de Final Fight ou la chasseuse de Monster Hunter (en DLC néanmoins) l'est tout autant. Mais … ce n'est pas ça le défaut majeur du jeu. C'est sa comparaison avec un autre jeu de combat sorti il y a de cela quelques mois plus tôt. A l'époque de la Playstation, il n'existait aucun rival potentiel à Marvel vs Capcom. Mais aujourd'hui, c'est différent. Injustice, second du nom, est passé par là … et les différences ne peuvent être ignorées … et malheureusement, ce n'est pas bon signe pour le jeu de Capcom et Marvel. Entre le multivers online, les guildes, la composante RPG avec équipements et autres, Injustice 2 a vraiment frappé très fort de son côté alors qu'au final, Marvel vs Capcom : Infinite n'est qu'une version remise à jour des précédents opus avec quelques personnages différents et un petit changement de gameplay.

En conclusion, c'est bien dommage pour Marvel Vs Capcom : Infinite. A l'époque bénie et lointaine, il était considéré comme l'un des parangons des jeux de combat mais aujourd'hui, un « jeunôt » a grignoté sa place discrètement mais efficacement. Des efforts minimaux mais insuffisants ne permettent pas à Marvel Vs Capcom : Infinite de se tailler une part dans le marché des jeux de combat. Injustice 2 est passé par là et a décidé de se garder le gâteau pour lui seul, sans en laisser une miette. Marvel Vs Capcom : Infinite est un bon jeu, qui plaira aux amoureux des deux univers réunis dans ce crossover … mais Injustice 2 est un excellent jeu, ce qui ne permet pas au premier de briller comme il le pourrait.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Les gemmes de l'infini
- Un casting plus ouvert

LES POINTS FAIBLES

- Doublages loupés
- Modes de jeux trop peu nombreux
- Mode histoire très fade

 

2.5

Bon de son côté mais il y a meilleur ailleurs

{C}

Conclusion

Marvel Vs Capcom : Infinite n'est pas un mauvais jeu, non.
Simplement, il souffre du fait qu'il n'est plus seul dans les jeux de combat utilisant des licences issues du monde des comics.
Avec un minimalisme dans les modes de jeux à contrario d'un Injustice 2 qui a vu les choses en grand de ce côté, Marvel vs Capcom : Infinite ne pourra guère tenir la distance.
Il faudra donc que l'éditeur Capcom mette les bouchées double pour le prochain opus s'il veut pouvoir rivaliser lors d'une future confrontation.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
Ioan Gruffudd veut revenir dans un Marvel

Ioan Gruffudd veut revenir dans un Marvel

15 Juillet 2018

Une seconde chance ?

Spider-Gwen devient Ghost Spider

Spider-Gwen devient Ghost Spider

15 Juillet 2018

Teasing Marvel

Charlie Cox veut Tom Holland en équipier

Charlie Cox veut Tom Holland en équipier

13 Juillet 2018

De la télé au MCU ?

Pas d'avis pour le moment.