Invincible (2003) - Invincible 25

Invincible 25

Invincible (2003)

Invincible (2003) - Invincible 26

Invincible 26

Invincible (2003)

Invincible (2003) - Invincible 27

Invincible 27

Invincible (2003)

Invincible (2003) - Invincible 28

Invincible 28

Invincible (2003)

Invincible (2003) - Invincible 29

Invincible 29

Invincible (2003)

Invincible (2003) - Invincible 30

Invincible 30

Invincible (2003)

Contacté par l'émissaire d'un royaume extraterrestre menacé par l'invasion des guerriers viltrumites, Mark traverse la moitié de l'univers pour protéger le peuple opprimé. Il découvre sur place que le monarque n'est autre que son propre père, disparu depuis leur dernière confrontation... Mais les retrouvailles sont de courte durée car déjà l'avant-garde viltrumite passe à l'attaque !
Contient les épisodes US Invincible #25-30.

  • Popito
    Popito

    il y a 8 ans

    Bonjours à tous, je vais essayer de vous spoiler le moins possible, mais je vais partir du principe que vous avez lu les tomes 1,2,3 et 4. Si ce n’est pas le cas, lisez-les et revenez ;) Scénario : Kirkman passe la vitesse supérieure, alors que Mark a de plus en plus de responsabilités depuis le départ de son père, il doit quitter la terre. C’est l’occasion au scénario de nous montrer comment les autres héros, et nombreux en plus, s’en sorte contre les menaces. On a donc dans ce tome non plus l’histoire d’un héros, mais d’une dizaine. On a donc la chance de suivre 2 voir 3 histoires en même temps. Kirkman agrandit son univers encore une fois avec la venu imminente des Viltrium sur une planète. Là, avec l’arrivée d’Invincible sur les lieux, l’histoire prend en une case un chamboulement dans l’histoire de ce comics. On passe par diverses émotions, j’avoue avoir ressenti d’abord l’étonnement, puis la colère, et la joie… Tout sa, jusqu'à la découverte d’encore d’autre personnage qui seront important à la vie de Mark. Dessin : Mais arrêtons de parler de l’histoire, et regardons plutôt la montée étonnante en qualité du dessin. La qualité va en crescendo, au même rythme que le scénario. Donc le plaisir est encore plus grand, je lis le tome 6 ce soir, donc si sa monte encore d’un niveau, je vais me régaler. Une case : LA fameuse double page sanglante : sa fuse de partout, un combat acharné nous est offert sur une double page. Au centre les combattants, autour et derrière, des cases blindées de coups et de sang. T’as l’impression d’en avoir sur toi, d’être au beau milieu d’une scène de MONSIEUR Tarantino dans Kill Bill ( j’ai besoin de préciser la scène ? ), c’est un régal ! j’ai été bluffé. Quand on repense au première apparitions de Mark dans les premiers tomes, là c’est de l’art. ( Si d’ailleurs quelqu’un sais comment transformer une double page en poster grande taille pour mon salon ) Temps de lecture : très rapide, au début on découvre la nouvelle planète, donc normalement sa devrais être long, mais Kirkman place entre temps les combats des autres Héros sur la Terre. Du coup on lit en dent de scie. Tu es calme pendant 10 pages, et sa s’accélère 5 pages … Mais par la suite, c’est du 200km à l’heure, une course s’installe pour ensuite redescendre de rythme qu’a la toute fin du tome. Chapeau ! Ce 5ème tome améliore l’univers de Kirkman, C’est la première fois qu’on vois l’efficacité des Viltium à l’œuvre, et sa fais peur. Note : 8/10 Pourquoi pas 10 ? C’est simple, il y à des 10aines de dessinateur qui pourraient mettre encore plus en valeur Invincible. Mais sa s’améliore de chapitre en chapitre Je le conseil à : Tous ceux qui aiment l’univers de Kirkman, qui aiment les super-héros et les comics aux bon scénario Je le déconseille à : Tous les autres, surtout ceux qui savent qu’ils n’aimeront pas, mais le liront juste pour me contredire ☺ Come on.