The War Begins

Marvel Super-Heroes Secret Wars (1984)

Prisoners Of War !

Marvel Super-Heroes Secret Wars (1984)

Tempest Without, Crisis Wit...

Marvel Super-Heroes Secret Wars (1984)

Situation: Hopeless !

Marvel Super-Heroes Secret Wars (1984)

The Battle Of Four Armies

Marvel Super-Heroes Secret Wars (1984)

A Little Death...

Marvel Super-Heroes Secret Wars (1984)

Berserker !

Marvel Super-Heroes Secret Wars (1984)

Invasion !

Marvel Super-Heroes Secret Wars (1984)

Assault On Galactus !

Marvel Super-Heroes Secret Wars (1984)

Death To The Beyonder

Marvel Super-Heroes Secret Wars (1984)

... And Dust To Dust

Marvel Super-Heroes Secret Wars (1984)

Nothing To Fear

Marvel Super-Heroes Secret Wars (1984)

Auteurs : Jim Shooter, Mike Zeck, Bob Layton

Le mystérieux Beyonder décide d'organiser un gigantesque tournoi dans l'espace. Les plus grands super-héros et les plus redoutables super-vilains se battent alors pour obtenir la récompense ultime ! Les Avengers, Spider-Man, les Quatre Fantastiques et les X-Men vont tout faire pour que le Docteur Fatalis ne devienne l'être le plus puissant de l'univers ! Un album exceptionnel doté de nombreux bonus.
(Contient les épisodes US Marvel Super-Heroes's Secret Wars 1-12, publiés précédemment dans les revues SPIDEY 66-77 ainsi que dans les albums MARVEL BEST OF : LES GUERRES SECRETES et MARVEL GOLD : LES GUERRES SECRETES)

  • BartAllen
    BartAllen Staff MDCU

    il y a 5 ans

    Secret Wars premier du nom est réédité dans une nouvelle version par Panini... L'histoire est sympa même si on sent venir les choses. Les dessins ont pas trop mal vieillis compatré à d'autres comics de cette époque et la lecture est plutôt agréable.

  • Adrien L.
    Adrien L. Staff MDCU

    il y a 5 ans

    Il s'agit d'un pur produit marketing : pour aider Mattel à vendre des figurines, Marvel édite cette saga. Pourtant, même avec ce postulat un peu limite, l'histoire s'en tire plutôt bien. C'est très divertissant de voir tous les héros Marvel réunis. Et puis, c'est la première apparition du symbiote qui va coller à la peau de Spider-Man et nous créer Venom, alors juste pour ça, ça vaut le coup ! Du comics à l'ancienne comme on l'aime !

  • The Batman
    The Batman

    il y a 2 ans

    Le premier crossover de l'univers Marvel n'est peut-être pas le récit emblématique de la Maison des Idées, notamment à cause d'une histoire un peu simpliste qui sert seulement à réunir les personnages les plus connus de l'univers, mais aura permis d'apporter des éléments intéressants, avec le Symbiote en tête.

Alors que Secret Wars a monopolisé les kiosques Panini Comics ces derniers mois, l'éditeur nous a ressorti dans sa nouvelle collection Marvel Events la première Secret Wars : Les Guerres Secrètes. La saga de Jim Shooter et Mike Zeck est enfin rééditée, mais que vaut-elle aujourd'hui ? N'a-t-elle pas mal vieillie ?

L'Old-School, c'est cool. C'est dit. C'est donc toujours un plaisir de voir Panini ou Urban rééditer de vieilles séries ou sagas cultes et Les Guerres Secrètes en fait partie. Un retour qui permet d'ailleurs à Panini de faire une pierre deux coups : la sortie a eu lieu en pleine publication (en kiosque) de Secret Wars (2015) et permet de lancer une nouvelle gamme, la collection Marvel Events qui réunit les plus grandes sagas/events qu'a connu Marvel, de Civil War à Avengers vs X-Men. Et quoi de plus normal que de commencer avec le premier event Marvel ? Pour ce qui est du contexte, je ne vais pas trop revenir dessus car Panini nous a concocté une bonne intro qui nous présente les différents protagonistes/antagonistes de l'histoire, leur situation à cette période mais aussi comment Marvel a eu l'idée de Secret Wars et comment elle a été gérée. Fait amusant, on pourra constater que les retards de Secret Wars (2015) en VO ont conduit à une situation très similaire à celle de 1984, c'est à dire que les lecteurs connaissaient les conséquences de l'event mais pas leurs raisons. Mais pour revenir à notre histoire, on pourrait résumer Les Guerres Secrètes ainsi : les plus grands héros et criminels de la Terre sont envoyés dans une autre dimension où une entité leur demande de s'affronter. Que le meilleur gagne !

Avouons-le de suite : les Guerres Secrètes ont un peu mal vieilli. Même remise dans son contexte, la saga est assez douloureuse par moment. Et je vous arrête tout de suite, je suis friand (et j'ai même commencé ma passion avec) de vieux comics donc ce n'est pas l'effet old-school qui est remis en cause. Ce n'est pas non plus les dessins ou la colorisation, dans l'ensemble très bons que ce soit Mike Zeck ou Bob Layton. Le problème vient plutot de Jim Shooter, qu'on sent d'ailleurs un peu dépassé par sa saga. Si le scénario comporte pas mal de rebondissements, on comprend dès les premiers chapitres que l'auteur n'avait pas vraiment de plan précis et que les premiers affrontements entre héros et vilains sont du fan-service, un gain de temps et une condition pour la publication de l'event. Il y a donc cette sensation que l'histoire n'avance que dans les derniers chapitres et que le reste n'est là que pour voir des méchants casser du héros (et inversement)... ce qui est en effet la promesse de cet event, assister des combats épiques, mais il faut pour ça accepter les grosses ficelles du scénario et le manque de subtilité des affrontements. Pire, s'il est assez agaçant de voir un héros déprimer dans sa série solo comme le faisait si bien Marvel à une époque, c'est tout un casting que vous allez devoir endurer ! Et soyez prévenu, époque oblige, les dialogues sont assez lourds et les monologues descriptifs très nombreux... 

Les Guerres Secrètes réunit une bonne quarantaine de personnages et Jim Shooter a tenté de tous les développer un minimum, avec une préférence pour Fatalis ainsi que... l'Homme Molécule et Colossus ! Si pour le premier, le traitement est excellent et nous rappelle que ce bon vieux Victor est l'un des plus grands vilains Marvel, on peut être assez surpris du développement des deux autres personnages, l'un étant certes assez logique vu son potentiel et l'autre permettant d'ajouter une histoire d'amour tragique à cette série. Les autres ne sont pas en reste et chacun aura son petit moment de gloire et si on salue la gestion d'autant de personnages, il faut bien admettre qu'une bonne partie n'est là que pour l'objectif principal de l'event : les combats. Mais soit, c'est le jeu, il faut bien respecter le cahier des charges et il y a un effort. Jim Shooter se permet néanmoins de créer de nouveaux personnages, certains très secondaires mais notons tout de même l'introduction de la seconde Spider-Woman (Julia Carpenter) et le symbiote, à l'origine du costume noir de Spider-Man et plus tard de Venom et toute sa petite famille ! Et au moins pour ça, tout fan du Tisseur se doit d'avoir lu Secret Wars !

Malgré son statut de récit culte, Les Guerres Secrètes est donc loin d'être un indispensable mais fera le bonheur des collectionneurs. Nous sommes devant un récit historique et bien sympathique, mais comportant pas mal de faiblesses dont certaines dont je n'ai pas parlé précédemment, comme une narration et des dialogues assez lourds, quelques scènes assez inutiles ou le Beyonder, l'origine de cette Secret Wars, trop peu développé, et j'en passe. Si c'est votre première lecture, ne vous attendez pas à recevoir une grosse claque, revoyez à la baisse vos attentes car c'est une lecture assez classique. Si vous l'avez déjà lu, peut-être que cette nouvelle édition de Panini avec une superbe couverture d'Alex Ross vous séduira. Quoiqu'il en soit, c'est une lecture qui ne laisse pas indifférent !

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Un récit culte
- Une belle édition
- Le costume noir de Spidey

LES POINTS FAIBLES

- A un peu mal vieilli

 

3.5

Un classique !

Conclusion

Les Guerres Secrètes est un immanquables, qu'il faut avoir lu une fois dans sa vie si on est un fan de Marvel.