Quatrième opus de cette saga qui nous entraîne tambour battant sur les traces des légendes arthuriennes ! Bridgette, Duncan et Rose se battent pour sauver l'Angleterre de la menace de l'OutreMonde.
Les choses semblent ne pas pouvoir empirer. Mais un roi rival se lève pour affronter Arthur, plongeant le pays dans la guerre civile... et tous deux poursuivent Bridgette, Duncan et Rose alors qu'ils voyagent à travers le pays, essayant désespérément de trouver un moyen de sauver la Grande-Bretagne...

  • BartAllen
    BartAllen Staff MDCU

    il y a 2 mois

    Avant-dernier arc de la série qui ajoute quelque éléments pour la mythologie de la série et qui relève surtout le niveau après un troisième arc plutôt décevant. Gillen explore les différents folklores et ajoute même une touche de mytologie et c'est plutôt bien fait. La partie graphique signé Dan Mora reste au top !

Le tome 4 de Once & Future arrive demain dans les librairies. L’occasion de se replonger dans l’excellent univers de Kieron Gillen et Dan Mora. Vous pouvez aussi lire la critique du précédent tome.

Depuis la publication du tome 3, une information majeure concernant la série a été donnée : la série sera complète en 5 tomes. Pour rappel, la série devait être moins longue initialement, mais les auteurs ont décidé de rallonger la sauce suite à l’engouement qu’elle a suscité. Revenons à notre tome 4, et donc au pénultième de la série. L’outremonde a envahi la Grande Bretagne, et notre trio, Duncan, Rose et Bridgette, tente de survivre et de s’organiser pour sauver le pays. En parallèle, deux rois Arthur se disputent le trône.

La série passe dans une ambiance post-apocalyptique plutôt agréable. L’outremonde permet toutes sortes de fantasmes : les temps sont mélangés, et le passé ressurgit dans le présent. Les auteurs s’en servent pour creuser un peu l’histoire de la Grande-Bretagne. Par exemple, notre trio va chercher les parents de Rose à Bath, une ville fondée par les romains. Du coup, la mythologie romaine y est exploitée, avec les gorgones et le Styx. Le récit est très référencé, à de multiples mythologies. Il est très intéressant de s’y perdre, et heureusement, il y a parfois quelques explications en bas de page, notamment sur le folklore anglais plutôt méconnu chez nous.

Le prolongement de la série se ressent au début de cet album. Le sauvetage des parents de Rose n’est pas franchement plus utile que ça. En fait, la première moitié du tome semble être du remplissage, mais du remplissage bien fait. En effet, si ce passage ne semble pas faire trop avancer l’histoire, il n’en reste pas moins très dynamique, et introduit de nouvelles créatures. Il permet de nous montrer un peu plus de cette Grande-Bretagne pris dans l’outremonde, et c’est déjà pas mal. La seconde moitié de l’album sert plutôt à mettre en place la conclusion qui arrivera avec le prochain tome.

L’album reste un régal à lire. Le récit est rythmé, et l’univers est toujours aussi unique, même si parfois, la magie nous perd un peu. Le dessin de Dan Mora est encore au top, avec d’excellents designs de créatures. Avec un trait simple et dynamique, il participe grandement au plaisir de lecture. L’humour est aussi présent, permettant de dédramatiser certain passage. Bref, c’est fun, il y a beaucoup d’action, c’est bien écrit, et on passe un très bon moment. A la fin de l’album, il y a des détails sur les figures mythologiques de l’album, permettant de ne pas trop être perdu, et une très belle galerie d’illustrations.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- L'ambiance post-apocalyptique
- L'utilisation de la mythologie
- Les dessins de Mora

LES POINTS FAIBLES

- Un peu de remplissage

 

4

 

Conclusion

Once & Future continue sur sa lancée, et prépare le terrain pour sa conclusion. La série commence à arriver au bout de ce qu'elle a à raconter, et on a hâte de découvrir la fin.