Emerald Sands

The Green Lantern (2018)

Space Junkies!

The Green Lantern (2018)

The Day The Stars Fell Down!

The Green Lantern (2018)

The Wireless Ones

The Green Lantern (2018)

Guardians of the Multiverse

The Green Lantern (2018)

Quest for the Cosmic Grail

The Green Lantern (2018)

Return of he Qwa-Man

The Green Lantern (2018)

Un traître travaillant pour la mystérieuse faction des Blackstar oeuvre au sein du Corps des Green Lantern.
Afin de le débusquer, les Gardiens demandent à Hal Jordan de renier le Corps et d'infiltrer Blackstar afin de découvrir la vérité. Mais au cours de sa mission, pour empêcher une bombe-U d'exploser, Hal Jordan disparaît dans les limbes de l'Univers...
Contenu vo : The Green Lantern #7-12 + Annual #1

  • Kiril77
    Kiril77

    il y a 1 an

    Après un premier tome plutôt sympa mais qui ne m'avais pas transcendé non plus, j'ai préféré ce second tome. J'ai trouvé que l'intrigue accélère, surtout dans la seconde partie où Morrison n'écrit plus une histoire différente par chapitre comme il le faisait jusque là, et donne envie de lire la suite. Quant aux dessins de Liam Sharp, ils sont toujours aussi solides, dans la lignée du tome précédent.

  • Zarkoneil
    Zarkoneil

    il y a 1 an

    Moyen suite directe du précédent tome qui débute pourtant avec 2 épisodes (dont 1 annual) qui ne riment à rien, le tout reste du Morrison qui est bien souvent compliqué pour pas grand chose. Clairement un tome en-dessous du précédent.

  • The Batman
    The Batman

    il y a 3 mois

    Ce 2ème tome ne possède pas la même qualité que le 1er tome et a parfois un propos confus. Certains récits ont l'air de n'avoir aucun rapport avec l'intrigue principal et on se demande encore l'intérêt que possède l'annual présent dans ce recueil, qui est passable et difficile à appréhendre en plus de cela. Il reste quand même de bonnes idées comme celle du tout premier numéro de ce tome, qui peut toutefois diviser dans son approche, ou encore l'introduction du Multivers à la sauce Green Lantern où l'imagination débordante de Morrison trouve son terrain de jeu. Au dessin, Liam Sharp offre toujours un très bon rendu et joue avec les cases de chaque planche, ce qui donne un très beau voyage artistique comme le témoigne le #7.