Venom Space Knight (2015) - Venom Space Knight #1

Venom Space Knight #1

Venom Space Knight (2015)

Venom Space Knight (2015) - Venom Space Knight #2

Venom Space Knight #2

Venom Space Knight (2015)

Venom Space Knight (2015) - Venom Space Knight #3

Venom Space Knight #3

Venom Space Knight (2015)

Venom Space Knight (2015) - Venom Space Knight #4

Venom Space Knight #4

Venom Space Knight (2015)

Venom Space Knight (2015) - Venom Space Knight #5

Venom Space Knight #5

Venom Space Knight (2015)

Venom Space Knight (2015) - Broken Plays Chapter 6

Broken Plays Chapter 6

Venom Space Knight (2015)

Venom Space Knight (2015) - Venom: Space Knight #7

Venom: Space Knight #7

Venom Space Knight (2015)

Venom Space Knight (2015) - Venom Space Knight #8

Venom Space Knight #8

Venom Space Knight (2015)

Venom Space Knight (2015) - Venom Space Knight #9

Venom Space Knight #9

Venom Space Knight (2015)

Venom Space Knight (2015) - Venom Space Knight #10

Venom Space Knight #10

Venom Space Knight (2015)

Venom Space Knight (2015) - Venom Space Knight #11

Venom Space Knight #11

Venom Space Knight (2015)

Venom Space Knight (2015) - Venom Space Knight #12

Venom Space Knight #12

Venom Space Knight (2015)

Venom Space Knight (2015) - Venom Space Knight #13

Venom Space Knight #13

Venom Space Knight (2015)

Auteurs : Thompson, Olivetti, Sandoval

Flash Thompson est devenu l’hôte du symbiote Venom. Grâce à lui, l’ancien soldat a opéré comme agent du S.H.I.E.L.D., avant d’être propulsé dans l’espace aux côtés des Gardiens de la Galaxie. Il est désormais un agent du cosmos, œuvrant pour la paix à travers la galaxie tout entière. Mais ses premières missions se révèlent plus compliquées qu’il ne l’avait prévu.
(Contient les épisodes US Venom Spaceknight (2016) 1-13, publiés précédemment dans les revues MARVEL UNIVERSE (2016) 6 et 8)

  • Meestake
    Meestake Staff MDCU

    il y a 5 mois

    Après Secret Wars, Venom/Flash Thompson se retrouve parmi les Gardiens de la Galaxie et dans cette série, c’est son titre d’Agent du Cosmos auquel s’intéresse le récit. Une aventure spatiale sympathique à suivre avec les très jolies planches d’Ariel Olivetti (avant que Gerardo Sandoval ne lui succède) mais qui s’avère assez auto-contenue et sans grande conséquence. Après est ce que cette histoire vaut un Deluxe ?  Les kiosques qui ont publié ces numéros sont amplement suffisants.