Panini Comics

1 / 1 (2020)

  • Dykonn
    Dykonn

    il y a 4 ans

    Depuis qu'il est devenu agent du cosmos et qu'il vole maintenant en solo, Venom enchaîne les missions consistant à sauver des planètes subissant le joug de tyrans. Et dans ce numéro, nous ne serons pas au bout de nos surprises, une fois encore. Nous avions quitté Flash Thompson en bonne compagnie, puisqu'il se retrouvait face à son symbiote, capable maintenant de s'auto suffire durant une heure. L'autre Thompson, le scénariste, nous gratifie d'une nouvelle aventure encore riche en action avec différents protagonistes qui apportent un plus non négligeable à l'histoire. L'embellissement est totale grâce au talent de Olivetti avec des dessins style peinture tout simplement magnifiques. Egalement, Venom est toujours aussi bien réalisé et possède une aura indéniable avec ce nouveau style d'armure. Cependant, il était annoncé, qu'il serait question d'une planète ne souhaitant attirer Venom que pour l'affronter. On s'attendait alors à lire un début de mini run interne à la série, au sujet d’enchaînement de combat face à des adversaires tous plus puissants les uns des autres. Il n'en n'est malheureusement rien, ce qui déçoit quelque peu. Mais malgré tout, on reste devant un numéro de très bonne facture, agrémenté de bonnes touches d'humour ci et là et qui est un régal pour nos yeux.