Raze

Detective Comics (2016)

Ring Them Bells

Detective Comics (2016)

See Paris and Die!

Detective Comics (2016)

Waiting For a Miracle

Detective Comics (2016)

Hell and Back

Detective Comics (2016)

The Price You Pay

Detective Comics (2016)

Detective Comics 1000

Detective Comics (2016)

SCÉNARISTE : TOMASI PETER - DESSINATEUR : MAHNKE DOUG

Batman est appelé par le Commissaire Gordon sur la scène de crime la plus déroutante qu'il ait eu à analyser : la réplique macabre du propre meurtre de ses parents, Thomas et Martha Wayne !
Dérouté, le Chevalier Noir tente par tous les moyens de percer le mystère de cette mise en scène, tout en protégeant ses proches, Alfred Pennyworth et Leslie Thompkins, tous deux menacés.
Contenu vo : Detective Comics #994-999 + extrait de Detective Comics #1000

  • Hawkguy
    Hawkguy Staff MDCU

    il y a 1 an

    Un début d'arc très prenant où Batman mène une enquête très personnelle qui menace sa famile. On aurait pu avoir une histoire importante du Chevalier Noir ou au moins une enquête passionnante mais le dernier numéro vient tout gacher... et les épisodes suivants avec Arkham Knight confirmeront que Tomasi n'a aucune envie d'écrire du Batman mais doit bien payer ses factures. A lire si vous êtes en manque de Batman mais vous êtes prévenus

  • BartAllen
    BartAllen Staff MDCU

    il y a 1 an

    On a ici l'arrive de Peter Tomasi sur Detective Comics. Si l'arc commence bien avec des événements qui pourraient changer le personnage, le soufflé retombe à la fin de l'arc et on est déçu des choix fait par l'auteur. Graphiquement, Doug Mahnke fait le job et me réconcilie avec son style dont je ne suis pas toujours fan.
     Editer

  • AZRAEL2099
    AZRAEL2099

    il y a 6 mois

    Batman enquête sur un meurtre ressemblant étrangement à celui de ses parents quand un personnage lié à la Bat-family est mortellement blessé. Il n'en fallait pas plus au Chevalier Noir pour retrouver l'instigateur de ces crimes, et ce, à travers le monde.
    Tome intéressant durant les numéros #994 à 998 où Batman mène son enquête & où le lecteur est pris dans cette intrigue, mais déception pour ma part lors de la révélation durant le numéro #999.
    Le numéro #1000 présente un nouvel ennemi pour Batman, à découvrir dans les prochains tomes.
    Scénario de Peter Tomasi à la conclusion décevante et bons dessins de Doug Mahkne.
    Petite remarque: le tome précédent comprenait Detective Comics #975-981. Pourquoi ne pas avoir publié les numéros #982-993, parus dans les Batman bimestriels?

  • A Peter
    A Peter

    il y a 2 mois

    Dessins léchés, mais histoire mal menée avec une fin qui décevante

  • Zarkoneil
    Zarkoneil

    il y a 1 mois

    Comme le disent les camarades, un bn début qui annonce une bonne enquête... mais non, tout retombe à plat et au final on a un album plus que dispensable.

La review du jour est un titre proposé par Urban Comics. Il s'agit de Batman : Detective Tome 1, écrit par Peter Tomasi et dessiné par Doug Mahnke. Il est sorti le 13 septembre pour 15.50€. Il contient les titres US Detective Comics #994-#999.

Batman est appelé par le Commissaire Gordon sur la scène de crime la plus déroutante qu'il ait eu à analyser : la réplique macabre du propre meurtre de ses parents, Thomas et Martha Wayne !
Dérouté, le Chevalier Noir tente par tous les moyens de percer le mystère de cette mise en scène, tout en protégeant ses proches, Alfred Pennyworth et Leslie Thompkins, tous deux menacés.

Avant d'entrer dans le vif du sujet, nous allons faire un petit point sur la place de cet opus au sein de l'univers Batman. Comme le précise la présentation générale, vous avez entre les mains les numéros 994 et 999 de la série Detective Comics. Par rapport à la parution FR, ce livre est donc à placer juste avant l'opus Batman 80 ans qui met en avant le très attendu Detective Comics #1000 qui sera lui-même suivi par Batman: Detective Tome 2 prévu en février 2020. Oui, cela ne sera pas génial d'un point de vue visuel, mais on ne peut pas vraiment en vouloir à Urban de mettre les bouchées doubles pour le numéro anniversaire.
Pour ce qui est de ce qu'il y a à lire avant, vous n'êtes sans doute pas sans savoir que cela fait maintenant 20 ans que Peter Tomasi tourne autour de l'univers du Chevalier Noir. Co-scénariste ou même scénariste principal pour des séries dérivées comme Batman et Robin, Tomasi est énormément intervenu ces derniers temps (avec plus ou moins de réussite). Concernant les liens qu'il met en avant, il n'y en aura finalement qu'un pour cette fois : la série Batman et Robin. Et s'il n'est pas nécessaire de les avoir lu pour comprendre l'idée générale de cet opus, nous ne pouvons que vous conseiller d'y rejeter un petit coup d'oeil si vous aviez acheté la série de Tomasi à l'époque. Ceci étant dit, passons au vif du sujet.

Celui qui a tué ces innocents s'est assuré qu'ils aient la même structure osseuse et l'éthnicité de mes... Martha et Thomas Wayne.

L'histoire proposée par Tomasi est assez déroutante. Avant toute chose, il faut préciser qu'ici, c'est plutôt le côté détective qui est appuyé. L'opus a ses scènes d'action (notamment une belle scène au milieu de gentils poissons) mais ce ne sont pas ces dernières qui règnent en maître dans l'oeuvre de Tomasi. Il faut dire aussi que l'idée de départ est assez intriguant et ne peut que mener le lecteur a vouloir suivre Batman dans son enquête et pour cause : Batman découvre deux corps qui ont toutes les caractéristiques que Martha et Thomas Wayne (que cela soit les caractéristiques physiques ou les caractéristiques liées au décès). C'est on ne peut plus intriguant et le fait que Leslie et Alfred soient pris dans ce cercle infernal ne peut que renforcer cette volonté de découvrir qui attaque Batman là où cela fait mal. Et c'est ce point qui est finalement gênant. En fait, le dernier chapitre et la révélation finale ne sont pas mauvais mais ce n'est pas forcément une carte qui aurait dû être utilisée avec ce début d'histoire. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il y a presque des promesses non tenues de la part de Tomasi. Difficile de ne pas lui en vouloir de mettre en place une fin si... facile, avec un début aussi prometteur. On aurait clairement préféré une fin plus recherchée quitte à chambouler un petit peu la mythologie du Chevalier Noir. Ici, on tape dans du classique, dans de la zéro prise de risque et ce n'était clairement pas le moment (et encore moins à deux quelques pages d'un numéro historique). C'est bien dommage.


Tu voulais Batman... Méfie-toi de ce que tu souhaites, maudite créature.


Pour ce qui est de la partie graphique, il n'y a pas grand-chose à dire. Le travail de Mahnke est plutôt bon, tout comme la colorisation et le découpage qui participent grandement à l'ambiance générale. Les covers sont plutôt bonnes notamment la cover principal qui en dit long sur le contenu du livre. Même chose concernant les variant covers présentes en bonus et qui sont très, très bonnes. Mention spéciale pour les deux covers de Mark Brooks et celle de Mike Mayhew.

 

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Un synopsis extrêmement intéressant
- L'évolution de l'enquête
- Les proches de Batman qui sont touchés
- La partie graphique

LES POINTS FAIBLES

- Une fin très facile
- Pas de prise de risque

 

3.5

Lecture intéressante

Conclusion

Une lecture intéressante sans être indispensable. La fin n'est malheureusement pas à la hauteur de ce que le scénaristre a mis en place en début d'oeuvre.