52 (2006) - New World Order

New World Order

52 (2006)

52 (2006) - China Syndrome

China Syndrome

52 (2006)

52 (2006) - Going Down

Going Down

52 (2006)

52 (2006) - Thief

Thief

52 (2006)

52 (2006) - Dream Of America

Dream of America

52 (2006)

52 (2006) - Stop The Press

Stop the Press

52 (2006)

52 (2006) - Batwoman Begins!

Batwoman Begins!

52 (2006)

52 (2006) - Mighty

Mighty

52 (2006)

52 (2006) - Haystack

Haystack

52 (2006)

Superman, Wonder Woman et Batman ont disparu des gros titres des journaux. Chacun s'est retiré de la scène surhumaine afin de se ressourcer après les événements tragiques de la Crise Infinie, mais la Terre n'est pas sans protection... Booster Gold, Question, Renee Montoya, et Steel reprennent le flambeau au cours d'une année qui va les voir confrontés à leur plus grand défi : une année sans l'Homme d'Acier, la Princesse Amazone et le Chevalier Noir... mais pas une année sans héros.

Contenu : 52 #1-13

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 2 ans

    Lancée en fanfare après Final Crisis, 52 n'a pas tenu toutes ses promesses. Malgré la présence d'une brochette de scénaristes triés sur le volet, la série souffre de son rythme hebdomadaire et du nombre d'épisodes. Si le graphisme garde une certaine homogénéité (surtout au début), on se doute que les équipes artistiques ne disposent que de peu de temps pour réaliser chaque épisode et cela se ressent. Scénaristiquement, de nombreuses intrigues sont lancées, dont certaines très intéressantes, mais consacrer une série à des seconds couteaux limite son potentiel. Les auteurs s'en tirent honorablement pour cette première expérience hebdomadaire (depuis, ce rythme de publication a fait florès avant d'être abandonné au profit des séries bimensuelles). Ils s'accordent pour que leur style ne parasite pas les histoires et le résultats est suffisamment cohérent pour qu'on ne sache pas automatiquement quel auteur à écrit quelle partie. Malgré ses défauts, 52 reste un défi éditorial très ambitieux et partiellement réussi. L'impact sur l'univers DC n'est pas anecdotique, ce qui rend cette réédition souhaitable pour les fans de DC, malgré quelques problèmes de rythme dans les volumes suivants.

  • BartAllen
    BartAllen Staff MDCU

    il y a 2 ans

    Pas forcément objectif vu que c'est avec cette série que j'ai commencé les comics DC, Urban fait le bon choix en la publiant alors qu'elle se concentre sur des personnages de second plans comme Booster Gold, Ralph Dibny, Question et d'autres. Le rythme hebdomadaire peut faire ralentir la narration mais on voit l'étalement de l'intrigue semaine ar semaine et même jour par jour et c'est une bonne idée. Reste la partie graphique qui peut passer du bon ua moins bon, comme pour toutes les séries produites avec ce rythme.

  • The Batman
    The Batman

    il y a 1 an

    Faisant suite au crossover Infinite Crisis, 52 propose de nous faire découvrir les conséquences de l'évènement en compagnie de personnages secondaires de l'univers DC, ce qui est innovant et intéressant pour une série de cette ampleur. Le tout se laisse avec plaisir et envie, avec certes certaines histoires moins intéressantes que d'autres mais on a quand même hâte de savoir ce que la suite va nous proposer.