Dark Vador de retour dans sa propre série ! Depuis que le Seigneur Noir des Sith a fait sa première apparition sur grand écran, il est devenu le méchant le plus populaire de tous les temps. À travers ses aventures qui se déroulent après le film Star Wars : Un nouvel espoir, découvrez la guerre entre l'Empire et l'Alliance rebelle sous un nouveau jour !

(Contient les épisodes US Darth Vader 1-6, publiés précédemment dans les revues STAR WARS 1 à 3)

  • lyroy62
    lyroy62

    il y a 7 ans

    Ce comics fut le 1er comics Star Wars que j'ai lu et c'était une très bonne lecture même pour les amateurs comme moi :) Je vous le conseille !

  • Hawkguy
    Hawkguy

    il y a 7 ans

    Ce complément à Star Wars était un peu casse-gueule sur le papier. Dark Vador est le personnage le plus emblématique de Star Wars donc celui qu'il ne fallait surtout pas rater, sachant qu'on ne sait pas grand chose de ses activités dans la prélogie. Contrairement à Luke, qui a Leia et Han, Vador est un peu tout seul... Kieron Gillen avait donc la lourde tâche de gérer un tel personnage et créer un univers autour de lui, et c'est réussi ! Le titre est bien plus sombre et lent que celui du fiston, mais c'est justement cette atmosphère plus posée qui fait le charme de cette série. Plus fort encore, les dessins de Salvador Larroca, bien qu'un peu statique, réussissent à nous faire passer toutes les émotions d'Anakin derrière son masque. Une série spin-off très réussie donc ! Attention cependant ! Il est nécessaire d'avoir lu Star Wars pour lire Dark Vador, bien que la série suit son propre chemin par la suite.

  • BartAllen
    BartAllen Staff MDCU

    il y a 7 ans

    Une série dont je n'attendais pas grand chose mais qui est une bonne surprise. Gillen garde Dark Vador et introduit autour de lui plusierus personnages et un but à la série. Par contre, la série est assez liée à la série Star Wars en début et fin d'arc. Les dessins de Larocca sont très bons, et on peu s'estimer heureux que ce dernier reste sur la série.

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 7 ans

    Un complément habile de la série phare. L'angle adopté par Gillen est logique et bien pensé tandis que les dessins de Larroca rendent justice au charismatique seigneur Sith. Ca reste tout de même un cran en dessous du comic book Star Wars.

  • Kit_Fisto
    Kit_Fisto

    il y a 7 ans

    #1 Après l'échec de Yavin et la destruction de l'Etoile Noire, Darth Vader, le Seigneur Sith est contesté par son maître et par les hauts officiers de la Flotte. Il est donc relégué dans des tâches ingrates ordonnées par l'Empereur Palpatine. Vader se rend donc en mission sur Tatooine pour s'entretenir avec le gangster Hutt, Jabba. L'homme sous l'armure s'était promis pourtant de ne jamais y revenir suite aux événements tragiques de son passé. Il profite de l'occasion d'être là-bas pour embaucher deux chasseurs de primes dont Boba Fett. Il les charge des débusquer les Rebelles qui ont saboté récemment une base impériales (cf le 1er arc du titre Star Wars sous Marvel). Il ne fait plus de doute pour le Seigneur Sith mutilé que l'un des rebelles est le m^me qui a fui Tatooine avec Obi-Wan Kenobi et qui a détruit l’Étoile Noire, le jeune Luke skywalker. Un très bon 1er volet très bien scénarisé par Kieron Gillen, permettant de faire de nombreux liens et clins d'oeil avec l’Épisode IV - A New Hope ainsi qu'avec la série Star Wars de Jason Aaron et John Cassaday, qui s'est déroulée juste avant. Salvador Larroca livre ici une prestation parfaite de son travail avec de très bonnes planches qui nous font vraiment penser à du Star Wars comme on aime. 4,5/5 #2 Poursuite de la série Star Wars centrée sur Darth Vader par Kieron Gillen et Salvador Larroca. Darth Vader, rétrogradé à des tâches futiles, se voit affublé d'un officier impérial en charge de le surveiller. Le général Tagge, rescapé de la destruction de l’Étoile Noire, n'a jamais porté grand intérêt à la suprématie de cette station de combat. Pour lui, la force de l'empire Galactique vient de sa Flotte et des hommes qui la constituent. C'est d'ailleurs lui qui a désormais l'écoute de l'Empereur. Une épine de plus dans lie pied du Seigneur Vader! Mais le Sith a plus d'un tour dans son sac quand il faut renvoyer la balle ! Très bon numéro nous montrant que Darth Vader est plus bad ass et impitoyable que jamais. Kieron Gillen et Salvador Larroca se lâchent sur ce titre. L'occasion du Marvel et ses auteurs de revenir sur ce qui a été établi dans l'ancien "Univers Etendu" et nous montrer que le général Tagge (interprété par Don Henderson dans SW Ep.IV ) n'était pas présent lors de la destruction de l’Étoile Noire par Luke Skywalker. Il est désormais le N°02 de l'Empire, mais jusqu'à quand? car le général n'est plus présent dans SW EP. V et VI. 4,5/5 #3 Darth Vader mis au placard se trouve une acolyte archéologue et des droïdes bien spéciaux pour prendre sa revanche. Pousuite du run de Kieron Gillen avec les dessins au top de Salvador Larroca ! 4/5 #4 Vader poursuit sa mission de réhabilitation avec ses "nouveaux amis". Leur aventure les conduit sur la planète Géonosis stérilisée de sa population insectoïde. Un volet un peu moins intéressant que les précédents si ce n'est ce retour sur une plnète de SW Episode II: Attack of the Clones. Salvador Larroca est toujours au top, bien plus que Cassaday sur l'autre titre de la saga. 4/5 #5 Vader poursuit sa quête de vérité avec ses nouveaux alliés. Il fait face à une élite de cobayes du professeur Cylo servant d'expérience pour servir l'Empereur Palpatine. Le Sith autrefois mutilé prend cela bien sur comme un outrage fait à sa personne. On comprend mieux où nous mène Kieron Gillen désormais. On a connu Salvador Larroca plus en forme dans les précédents volets. 4/5 #6 Le seigneur noir des Sith Darth Vader se sent trompé par son Maître qui teste la possibilité d'avoir de nouveaux serviteurs. Pendant ce temps, il poursuit sa quête sur l'identité du héros de Yavin armé de son ancien sabrelaser qu'il a affronté sur la base impérial de Cymoon. 4/5 Une replongée nostalgique dans la saga galactique dans un nouvel univers étendu qui se veut désormais "officiel". Kieron Gillen ne manque pas de lier ses volets avec la prélogie et l'Episode IV Salvador Larroca nous retransmet avec efficacité ses planches sur le Seigneur Noir des Sith le plus connu de l'univers. L'illustrateur est au top au niveau de ses planches que ce soit pour les persos ou les vaisseaux même si sur les deux derniers chapitres, on sent une certaine baisse de niveau par rapport aux 4 précédents. On notera les couvertures de Adi Granov si réalistes et belles qu'on croirait voir des images des films de la trilogie classique.

  • Vorkosigan77
    Vorkosigan77

    il y a 6 ans

    Un très bon tome, pour moi qui prend en marche le train des comics Star Wars. Pour autant que l'on ait vu les films, on entre directement dans l'histoire. Les graphismes sont agréables et le scénario tient la route. Une belle entrée en matière !

  • Alecs
    Alecs Staff MDCU

    il y a 4 ans

    L'avancée en parallèle de l'enquète de Vador pour savoir qui est ce garçon qui a détruit l'étoile noire. Marvel reprend la licence à Dark Horse est pour l'instant c'est du tout bon. Espérons que ça continue !

  • Atrocitus
    Atrocitus

    il y a 4 ans

    Si le comics avait tout pour être bancal, je me suis laissé tenté par cette première lecture d'un comics sur l'univers de Star Wars, Vador étant avec Maul, Thrawn, Malgus et Revan l'un de mes personnages favoris de l'univers star wars. Force est de constater que je n'ai pas été déçu du résultat ! En plus d'un scénario crédible, ce comics s'offre des dessins très agréables à regarder , tout en introduisant des personnages inédits entre les droïdes charismatique et une Aphra en acolyte excellente, qui aura par ailleurs droit à sa propre série, excellente également si ce n'est meilleure. Et, cerise sur le gâteau pour un comics avec un tel titre, Lord Vador ne perd rien de sa superbe !  

Vader, Part 1

Darth Vader (2015-2017)

Vader, Part 2

Darth Vader (2015-2017)

Vader, Part 3

Darth Vader (2015-2017)

Vader, Part 4

Darth Vader (2015-2017)

Vader, Part 5

Darth Vader (2015-2017)

Vader, Part 6

Darth Vader (2015-2017)

Panini sort ce mois-ci le premier tome de Dark Vador, une des nouvelles séries de Marvel, l’autre série étant tout simplement Star Wars, dont la review est disponible ici. Cette sérei est canon à la saga cinématographique et propose de découvrir les événements qui se sont déroulés entre les épisodes IV et V du côté de l’Empire.

Il n’a pas fallu attendre longtemps après la perte des droits des comics Star Wars pour voir débarquer cette série aux Etats-Unis, puisuq’elle a débutée en janvier 2015, et autant dire que sur ce point, Panini a assuré en proposant les deux premiers numéros en mai soit avec un décalage d’à peine 4 mois. La sortie du tome relié est aussi très proche puisqu’il contient 6 numéros et donc conserve sont décalage de 4 mois. Panini fera encore mieux en décembre en sortant les Ruines de l’Empire, un prélude à Star Wars VII, à peine un mois après la sortie du dernier numéro.

Mais revenons à la série qui nous intéresse. Elle est écrite par Kieron Gillen et dessinée par Salvador  Larroca. On y suit un Dark Vador qui se fait allègrement blâmer par Palpatine suite à la destruction de l’Etoile Noire. Il se retrouve sous la surveillance d’un général, ce qui en lui plait guère. On le voit aussi négocier avec Jabba le Hutt et d’autres personnages bien connus apparaissent dans la série. Mais ce qui est plus plaisant, c’est justement de découvrir Vador se monter une petite équipe constitué du docteur Aphra, d’un droïde de protocole spécialisé en torture, et un droïde astromecano. Ce qui dommage c’est que l’on a l’impression de voir la version dark de l’équipe de héros, alors que Gillen aurait pu faire une équipe plus originale, en utilisant des membres venant de planètes différentes.

L’histoire est quand même bien menée, on arrive à avoir de l’empathie pour notre Sith préféré. Les révélations venant à partir du milieu de l’arc concernant l’Empereur Palpatine relancent l’intrigue qui aurait pu tourner en rond et permet de conclure l’arc en lançant par la même occasion ce qui sera certainement le fil rouge de l’histoire. La fin de l’arc nous montre aussi que Vador n’a pas oublier son passé et va sûrement chercher des réponses.

Les dessins de Salvador Larroca sont excellents, il est en très grande forme et livre des planches magnifiques. Le design des nouveaux personnages est très réussi et les pages fourmillent de détails. Malheureusement, on ne peut pas encore voir si les personnages qu’il dessine ressemblent aux acteurs, comme c’est le cas sur l’autre site.

Au niveau de l’édition, Panini propose en bonus quelques couvertures alternatives ou des pages encrées, mais c’est dommage de ne pas retrouver l’éditorial présent dans les kiosques qui étaient fort intéressants.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Un bon scénario
- Les dessins de Larroca
- Un cast autour de Vador
- L'apparition de plusieurs vilains bien connus

LES POINTS FAIBLES

- Une équipe trop similaire à celle du bon côté de la force

 

4.5

Courrez l'acheter !

Conclusion

La reprise de l'univers Star Wars par Marvel/Disney nous offre ici un très bon départ pour Dark Vador. Le personnage ne reste pas solitaire et s'entoure d'une équipe à qui il peut tout arriver vu que ce sont des personnages inconnus. On suit les manigances de Palpatine qui ne veut pas forcément que du bien à son disciple. Le trait de Larroca est superbe. Vivement la suite !