Powerless

Ultimate Spider-Man (2000)

Inner Child

Mini-séries Wolverine

Super Human

The Ultimates (2002)

The Future

Mini-séries & One-shots Captain America

Gifted Part 1

Astonishing X-Men (2004)

Civil War 2

Civil War (2006)

The Death Of The Dream Part...

Captain America (2004)

Platonic

The Amazing Spider-Man (1963)

Dans les années 2000, la Maison des Idées est hyper populaire. De la création de l'univers Ultimate, à la révélation des origines de Wolverine, en passant par l'arrivée de Joss Whedon sur les X-Men, sans oublier la publication de la série culte Civil War, Marvel captive les lecteurs et suscite la plus vive attention des médias.
(Contient les épisodes US Ultimate Spider6Man 1, Origin 2, Ultimates 1, Truth : Red, White and Black 1, Astonishing X-Men 1, Civil War 2, Captain America 25, Amazing Spider-Man 583, publiés précédemment dans les albums MARVEL DELUXE : ULTIMATE SPIDER-MAN 1, CIVIL WAR 1, CAPTAIN AMERICA 3, SPIDER-MAN - DIFFAMATION, MARVEL ICONS : WOLVERINE – ORIGINES, ULTIMATES 1, ASTONISHING X-MEN 1 et 1 inédit)

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 1 an

    Bon, il faut apprécier le concept, une anthologie présentant des bouts de récits représentatifs d'une décennie. Si vous attendez une histoire complète, vous resterez sur votre faim. En revanche, vous avez là un échantillon du plus marquant des années 2000. Et ça envoie du lourd. 

La review du jour est un titre proposé par Panini Comics. Il s'agit de Décennies : Marvel dans les années 2000 : La une des journaux. Il est sorti le 2 octobre pour 26€. Il contient les titres US Ultimate Spider-Man 1, Origin 2, Ultimates 1, Truth : Red, White and Black 1, Astonishing X-Men 1, Civil War 2, Captain America 25 et Amazing Spider-Man 583.

Célébrons less 80 ans de Marvel décennies par décennie.

Les histoires qui ont défrayé la chronique dans les années 2000

A l'aube du nouveau millénaire, la Maison des Idées captive plus que jamais son public, notamment avec la création de l'univers Ultimate qui marque profondément les lecteurs. C'est également à cette période que l'on découvre les origines de Wolverine ainsi que les secrets du programme qui a donné naissance à Captain America. De son côté, Joss Whedon revisite les X-Men tandis que l'évènements Civil War contraint Spider-Man à révéler son identité secrète et mène à la mort tragique de Steve Rogers. En bonus, vous pourrez lire dans ce volume un récit dans lequel le Tisseur rencontre le président Barack Obama !

La collection Décennies, c'est quoi ? Il s'agit d'une collection exceptionnelle pour fêter les 80 ans de la Maison des Idées, décennie par décennie ! La collection a débuté avec les années 40, ouvrage dans lequel nous avons découvert les aventures de Namor face à la première Torche Humaine. Dernièrement, Panini Comics est revenu à la charge avec les années 2000. Le principe est donc le même mais six décennies plus tard.
Pour ceux qui n'ont pas encore eu l'occasion de jeter un oeil aux ouvrages déjà sortis, sachez que Panini Comics a frappé fort en proposant ce superbe ouvrage. Non seulement l'initiative est à saluer mais, en plus, l'ouvrage est de qualité. I s'agit d'un bel objet qui va clairement en jeter une fois sur l'étagère. Le genre de collection qui a de la gueule une fois tous les tomes placés les uns à côtés des autres. La première de couverture est soignée tandis que l'arrière explique très bien ce qui vous attend dans cet ouvrage. La tranche est de couleur rouge, sobre, et met en avant un des personnages sur le bas. Pour ce septième tome, de nombreux évènements assez connus des lecteurs sont une fois encore mis en avant. Notons également que vous avez un marque-page intégré ainsi que la numérotation des pages. C'est suffisamment rare pour le souligner, d'autant que cela joue sur le côté assez prestigieux de l'objet. Enfin, précisons que pour ce septième tome, c’est Wolverine qui a la chance d’être présent sur la tranche.

Je m'appelle Peter Parker et depuis l'âge de quinze ans, vous me connaissez sous le nom de Spider-Man. Des questions ?

Concernant le contenu, Panini a mis l'accent sur des titres bien connus de l'époque moderne. Un point assez important à souligner dans le sens où ce n'était pas forcément le cas dans la plupart des anciens tomes qui alternaient des numéros importants de Marvel mais également des choses moins connues, et parfois peut-être même moins accessibles. Ici, comme déjà signalé, ce n'est pas vraiment le cas. On envoie clairement du lourd. Seul Truth est peut-être moins connu mais pour le reste, nous avons des des choses qui ont eu, le plus souvent, un succès critique et/ou économique. Plusieurs de ces numéros possèdent une planche, parfois même une case qui aura marqué l'Histoire. Spidey et Obama qui se serrent la main a fait le tour de la planète lors de la sortie du numéro. Même chose pour Captain America qui s'écroule sur les marches qui le mènent au tribunal. Lors de sa sortie, Civil War avait marqué les esprits. Enfin, Ultimate Spider-Man, lors de sa sortie, était novateur et extrêmement pratique. Pas envie de vous retaper tous les Spider-Man ? Pas de problème, voici l'univers Ultimate. Un univers à part qui reprend à zéro en apportant son lot de modifications mais sans emmerder ceux qui lisent le titre principal. A l'époque, c'était bien évidemment le jackpot pour tout le monde. D'autant plus que Bendis et Bagley ont fait des merveilles. Bien sûr, de nos jours, commencer Ultimate n'est plus aussi avantageux puisqu'il y a pas mal de numéros maintenant. Mais dans les années 2000, il s'agissait d'une bonne initiative de Marvel et d'un bon plan pour les lecteurs qui voulaient s'y mettre de manière occasionnelle.

Je suis un admirateur de longue date et je voulais te dire... merci... partenaire !

Barack Obama

Pour ce qui est de la partie graphique, on tape dans des dessins bien plus modernes que dans les anciens tomes. Eh autant le dire sans détour, il y a de très bonnes choses dans cet opus. En fait, seul le numéro Truth Red, White & Black possède une partie graphique plus que discutable. Mais pour le reste, c'est du tout bon. Il faut dire aussi que l'on commence très fort avec Mark Bagley sur Ultimate Spider-Man. Un dessinateur qui a largement marqué cette série puisqu'il y est intervenu durant plus de 100 numéros. Même chose pour Hitch qui a très bien géré son numéro sur The Ultimates. Les dessins sur le numéro autour des origines de Wolverine possèdent un crayonné encore très présent avec des traits nombreux et pronnoncés. Dans un sens, il est également à part (tout en étant très bon). Enfin, on peut également penser à Civil War qui possède également des dessins très connus avec, notamment, les fameuses cases dans lesquelles Peter se démasquent pour montrer son soutien envers la loi de recensement des super-hommes.

 

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- L'initiative
- Le choix des numéros
- La qualité de l'ouvrage
- Une belle introduction
- Une belle façon de fêter les 80 ans de Marvel

LES POINTS FAIBLES

Aucun.

 

5

Incontournable !

Conclusion

Avant-dernier tome pour l'excellente collection Décennies proposée par Panini. Au sommaire, des évènements bien connus des fans tels Spidey qui retire son masque devant les journalistes ou qui rencontre Obama ou encore la mort de Captain America.
Pour les curieux, c'est à découvrir. Pour les collectionneurs, c'est à posséder.