Hal Jordan And The Green Lantern Corps (2016) - Forged

Forged

Hal Jordan and the Green Lantern Corps (2016)

Hal Jordan And The Green Lantern Corps (2016) - Part 1: The Last Lantern

Part 1: The Last Lantern

Hal Jordan and the Green Lantern Corps (2016)

Hal Jordan And The Green Lantern Corps (2016) - Part 2: Recon

Part 2: Recon

Hal Jordan and the Green Lantern Corps (2016)

Hal Jordan And The Green Lantern Corps (2016) - Part 3: Innocents Lost

Part 3: Innocents Lost

Hal Jordan and the Green Lantern Corps (2016)

Hal Jordan And The Green Lantern Corps (2016) - Part 4: The Fear Engine

Part 4: The Fear Engine

Hal Jordan and the Green Lantern Corps (2016)

Hal Jordan And The Green Lantern Corps (2016) - Part 5: Joining Forces

Part 5: Joining Forces

Hal Jordan and the Green Lantern Corps (2016)

Hal Jordan And The Green Lantern Corps (2016) - Part 6: World Of War

Part 6: World of War

Hal Jordan and the Green Lantern Corps (2016)

Hal Jordan And The Green Lantern Corps (2016) - Conclusion: Final Fight

Conclusion: Final Fight

Hal Jordan and the Green Lantern Corps (2016)

Le Corps des Green Lantern a disparu et l'univers est désormais sans défense.
Sans opposant, le corps de Sinestro impose sa loi aux quatre coins de la galaxie et est à présent dirigé par Soranik Natu, la propre fille de Sinestro. Mais Hal Jordan, qui vient de passer une année en exil, est bien décidé à reprendre les choses en mains et se forge un nouvel anneau afin de rendre la justice à travers la voie lactée.
Contenu vo : Hal Jordan and the Green Lantern Corps vol.1: Sinestro's Law (Hal Jordan & the GL Corps Rebirth + #1-7)

  • BartAllen
    BartAllen Staff MDCU

    il y a 4 mois

    Une belle surprise signée Robert Venditti qui renait de ses cendres après son passage sur Green Lantern dans les New 52. Ici,il est inspiré, son histoire s'organise plutôt bien et on est pris dans le récit qui rapelle le travail de Geoff Johns, sans en égaler la qualité. La série reste une belle surprise et la partie graphique est très bonne entre Rafael Sandoval et le grand Ethan Van Sciver.