Urban Comics

Urban Comics

1 / 1 (2020)

  • Ministry
    Ministry

    il y a 8 ans

    Loooong, terriblement loong et ennuyeux. Ma première grosse déception de Before Watchmen. Pourtant Ozymandias est un de mes personnages préférés et j'adore Len Wein et Jae Lee mais ils se sont complètement loupés sur ce premier numéro. On assiste ici au chemin qui mène Adrien Veidt de sa naissance vers la création de son personnage d'Ozymandias. Première déception : à l'inverse d'un Nite Owl ou d'un Rorschach, son enfance ne méritait pas autant de pages. Ensuite ça parle! Mais qu'est ce que ça parle! La moitié des textes sont d'ailleurs totalement inutiles. En espérant de tout coeur qu'ils arrivent à redresser la barre dès le 2e numéro où je risque de décrocher très vite.

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 8 ans

    Un numéro assez compliqué à jauger dû au choix de Len Wein de faire de la narration pure tout du long, ce qui au final ne donne pas grand chose de passionnant, même si c'est bien écrit. On nous présente presque toute sa vie et si quelques passages sont intéressants et plutôt bien pensés, comme son enfance, le reste est assez classique voir dispensable quand on connait déjà le personnage. C'est clairement en dessous des autres titres que j'ai aimé et il faudra quelque chose de plus intéressant et original pour les numéros suivants. Je n'ai pas été fan des dessins non plus, ce style "peinture" est très beau mais j'ai du mal à l'apprécier dans un comic book qui pour moi doit être plus vivant et dynamique.

  • Kyrens
    Kyrens

    il y a 8 ans

    Contrairement aux précédentes lectures que j'ai eu sur Before Watchmen, celle ci m'a le plus marqué. Premièrement parce Len Wein a vraiment compris Adrian Veidt et le passé qu'il lui a attribué fonctionne parfaitement. Si ce numéro est plaisant c'est aussi par la psychologie du personnage qui est très intéressante, bien qu'elle paraisse "banale" dans Watchmen, avec son statut d'homme le plus intelligent du monde, Ozymandias semble n'avoir rien à nous raconter. Pourtant, sa vie n'est pas de tout repos, certes enfant riche et envieux de connaissance (dès l'age de 2 ans) mais, issu de parents honnêtes et justes, il connait une enfance difficile à l'école et des malheurs plus que tragiques. Bref, malgré des facteurs plutôt favorables à la base, la vie du personnage n'est pas une vie de luxure et de plaisir. A vrai dire, c'est ce que j'aime avec le personnage, sa complexité. En lisant ce récit, je me suis clairement dit que Bruce Wayne/Batman a été une grande source d'inspiration pour le personnage (que ça soit pour Moore - bien qu'il se soit plus basé sur l'aspect golden boy brillant et proche du peuple - ou pour Wein dans cette histoire). En effet, tout deux sont nés avec un capital économique important mais ils sont connus des bas dans leurs vies qui s'annonçaient comme étant parfaite. Sauf que contrairement à Batman, Ozymandias a la soif du pouvoir et l'envie de contrôler (sans parler de sa connaissance plus poussée) ce qui l'entoure comme un défi pour rivaliser avec son idole Alexandre de Macédoine et pour atteindre le sommet de la chaîne alimentaire comme les Pharaons. Il n'est pas question de vengeance mais de pouvoir, sans pour autant sombrer dans le monarchisme totalitaire. Bref, vous l'aurez compris, très bonne lecture pour moi, les dessins se marient très bien. A ce niveau, vous risquez peut-être de ne pas accrocher.

  • Kit_Fisto
    Kit_Fisto

    il y a 8 ans

    Synopsis Les origines de l'homme le plus intelligent du monde. Mon avis Les origines du perso le plus fort et le plus intelligent des Watchmen (sans compter Dr Manhattan bien sûr) de son enfance jusqu'à ce qu'il endosse le costume. Ses motivations et son parcours sont intéressant. Cela permet de voir où tout cela va le mener jusqu'au Cliffhanger de Watchmen 3,5/5